Contrats doctoraux

 



Recrutement 2017

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le MENESR flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat entre une ED et une des cinq EFE: École française d'Athènes, École française de Rome, Institut français d'Archéologie orientale, École française d'Extrême-Orient, Casa de Velazquez (École des hautes études hispaniques).

 
Les dossiers de candidatures doivent parvenir directement à chacune des EFE concernée, sous forme d'un document PDF unique comprenant:
 
- un projet de thèse de cinq pages au maximum;
- le cv du candidat pressenti pour entreprendre cette recherche;
- une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s) ;
- l'avis du directeur de l'ED.

 
Conformément à ses statuts, l'École française d'Athènes « développe en Grèce et à Chypre, où elle dispose de missions permanentes, ainsi que dans les Balkans, des recherches dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, depuis la Préhistoire jusqu'à nos jours. ». Elle peut donc accueillir en septembre 2017 et pour une durée de trois ans un doctorant travaillant dans ces champs géographiques et chronologiques.
 
Les documents devront être envoyés sous format électronique (PDF unique) à l'adresseCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., jusqu'au 3 mai 2017 à 12h00. Les résultats seront transmis au cours de la semaine du 19 juin 2017.

Veuillez prendre note que cette allocation vient s’ajouter au contingent d’allocations dont dispose chaque École Doctorale : elle constitue donc à la fois un renforcement de l’aide aux jeunes chercheurs et un soutien à la recherche française à l’étranger. Pour l’EFA c’est aussi l’occasion de renforcer le partenariat avec les universités françaises.


 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Sanctuaire d'Apollon - E1881

Sujet : aurige figure en ronde bosse face détail Matériau : bronze Décor : aurige Technique : ronde bosse
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

KARLA. - Collecteur 6, Stani-Thermokipia-5956
Dans la région du Lac de Karla, V. Adrymi-Sismani (Institut archéologique d’études thessaliennes) a poursuivi les travaux au lieu-dit Stani-Thermokipia, en vue de l’aménagement du collecteur 6. La fouille de la maison A s’est poursuivie (fig. 1) et l’étude du mobilier qui en provenait a permis de proposer une datation probable pour l’occupation de la maison du Néolithique Moyen (5800-5300 av. J.-C.). La fouille de 2005 avait identifié la présence d’un péribole à l’Est et à l’Ouest de la maison. En 2006, la fouille de cette structure s’est poursuivie et on a pu déterminer qu’il s’agissait effectivement d’un péribole qui présentait une entrée d’une largeur de 1 m et qui encerclait une surface de 11 x 15 m environ au Sud de la maison. Le péribole n’est pas fait d’un seul mur, mais constitué
....
Consulter la Chronique des fouilles