Gouvernance
  • Présidente:
Mme Marie-Dominique NENNA (directrice de recherche au CNRS)
 
  • Membres:
M. Alexandre FARNOUX, directeur de l'École française d'Athènes

M. Jacques DUBUCS, représentant du ministre chargé de la recherche
Mme Clélia CHEVRIER KOLAČKO, représentante du ministre des affaires étrangères et du développement international

M. Charles de LAMBERTERIE, représentant du secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres
M. Jacques JOUANNA, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres
M. Olivier PICARD, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres
M. Jean-Pierre SODINI, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres

Mme Sophia ANEZIRI, personnalité scientifique désignée par le directeur de l'EfA
Mme Laurianne SEVE, personnalité scientifique désignée par le directeur de l'EfA
Mme Natalia POULOU, personnalité scientifique désignée par le directeur de l'EfA
M. Kosmas PAVLOPOVLOS, personnalité scientifique désignée par le directeur de l'EfA

M. Giorgos TOLlAS, représentant d'institution partenaire exerçant son activité dans le pays où l'Ecole française d'Athènes a son siège (Ινστιτούτο Νεοελληνικών Ερευνών, IEE)
Mme Anne COULIÉ, représentant d'institution partenaire (Musée du Louvre)

Mme Amélie PERRIER, représentante élue des directeurs des études
M. François-Xavier ANDRÉ, représentant élu des autres enseignants-chercheurs ou personnels assimilés
M. Angelos DALACHANIS, représentant élu des membres scientifiques (Mme Rachel NOUET, suppléante)
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - GRAND TEMPLE, GD 13 - 3168

Vue de l'intérieur lors des fouilles.,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

RHODES. - Kremasti-5847
À Rhodes, dans la commune de Krémasti, É. Pharmakidou (XXIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2008 une fouille de sauvetage sur l’avenue Iraklidon et a mis au jour des vestiges fragmentaires appartenant à au moins deux phases de construction. On a partiellement dégagé le fond d’un réservoir, revêtu de mortier hydraulique avec du gravier et quelques tessons sur un lit de cailloux de poros ; on y a recueilli une base de forme trilobée décorée d’un kymation et recouverte d’un enduit (fig. 1), vraisemblablement un élément du réservoir (hékataion ou fontaine). On a également découvert quatre tronçons de murs, construits ultérieurement en moellons de poros et gros galets. La fouille a livré de la céramique datée surtout de la fin de la période hellénistique et roma
....
Consulter la Chronique des fouilles