Bibliographie

Bibliographie sur l'histoire de l'École française d’Athènes:

 
  • « Le cinquantenaire de l’École française d’Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, supplément, volume 22, 1898.
  • « Le centenaire de l’École française d´Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, supplément, volume 71, 1948.
  • « Cent cinquantenaire, 1846-1996, École française d´Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, numéro spécial, volume 120, livraison 1, 1996.
  • Étienne (Roland)... [et al.], L’Espace grec : cent cinquante ans de fouilles de l’École française d’Athènes, Paris, Fayard, 1996.
  • Radet (Georges), L’histoire et l’œuvre de l’École française d’Athènes, Paris, 1901.
  • Valenti (Catherine), Les membres de l’École française d’Athènes : étude d’une élite universitaire, 1846-1970, mémoire de DEA, université de Provence Aix-Marseille I, 1994.
  • Valenti (Catherine), L’École française d’Athènes (1846-1981) : histoire d’une grande institution universitaire, thèse de doctorat en histoire, université de Provence Aix-Marseille I, 2000.
  • Valenti (Catherine), L’École française d’Athènes, Paris, Belin, 2006.

les BCH sont consultables en ligne sur le site de Persée, et tous les ouvrages sont disponibles à la bibliothèque de l'EfA.
 

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

SERRES. - Bains ottomans-5768
Au centre de la ville de Serres, à 100 m au Nord-Ouest de la place centrale et du Bezesteni, S. Dadaki, A. Oulkeroglou et I. Tsatsos (12e éphorie des antiquités byzantines) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage sur une portion de la rue E. Andronikou et ont mis au jour six pièces appartenant à un complexe de bains publics, ou hammam, de l’époque ottomane. Les murs du bâtiment sont conservés, à 0,40 m sous la surface de la rue, jusqu’à la genèse du toit dans certaines pièces et les élévations des murs sont principalement perturbées par des canalisations modernes et des égouts. Le complexe s’étend au Sud et à l’Ouest (fig. 1), sous les immeubles modernes. Les vestiges fouillés se composent : d’une pièce au Sud-Est, la pièce 1 (dim. 4,60 x 2,50 m), elle-même divisée en deux espaces
....
Consulter la Chronique des fouilles