Hébergement

Réservation de chambre à Athènes

L’École française d’Athènes a la possibilité d’héberger les chercheurs qui en font la demande. Pour toute réservation, contacter le plus tôt possible Madame Evi Platanitou sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Les demandes sont traitées par ordre d'arrivée.

Les hôtes s’engagent à respecter le règlement de la maison des hôtes.

Voir le règlement de la maison des hôtes en français
Προβολή κανονισμού του ξενώνα στα ελληνικά
 

Réservation de chambre sur les sites

Sur les sites où elle exerce son activité, l’École française d’Athènes dispose de maisons de fouille. La fonction première de ces maisons de fouille est d’accueillir les chercheurs qui poursuivent un programme de l’École. Ce n’est que secondairement qu’elles accueillent des chercheurs étrangers à l’EfA, qui souhaitent bénéficier de ces installations. – Pour toute réservation, contacter le plus tôt possible Madame Evi Platanitou sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Le règlement de la maison des hôtes vaut pour les maisons de fouille.

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Colosse des Naxiens, GD 9 - 3547

Base inscrite et côté nord de l'Oikos des Naxiens.,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

MIKROKAMBOS-5799
À l’Ouest de la commune de Mikrokampos, A. Tokmakidou et D. Délidimitriou (9e éphorie des antiquités byzantines) ont mené, en 2009, une fouille de sauvetage et ont mis au jour un complexe architectural d’époque protobyzantine, ainsi qu’une tombe maçonnée (fig. 1). On a dégagé, sur 20,70 m, le côté Ouest de l’édifice, sur lequel on a repéré deux entrées. Dans sa partie Sud on a identifié une structure rectangulaire, à laquelle on restitue une couverture voûtée de briques, vraisemblablement une tombe : construite en moellons bruts et mortier à la chaux et revêtue à l’intérieur d’enduit à la chaux, elle conservait partiellement un sol en briques (dont certaines étaient estampillées d’un chrisme et de la lettre Δ). On y a recueilli des os humains, de la céramique commune, des monnaies datées
....
Consulter la Chronique des fouilles