Projet d'établissement
./images/administratif/ministere-Enseignement-superieur.jpgPlacée sous tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’Ecole française d’Athènes (EFA) a le statut d’établissement public, scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) régi par le décret statutaire commun aux cinq Ecoles françaises à l’étranger n° 2011-164 en date du 10 février 2011, qui renforce l’autonomie et la gouvernance de chacune d’entre elles. Le conseil d’administration devra jouer le rôle prévu par les nouveaux statuts.
L’établissement, développe en Grèce et à Chypre, où il dispose de missions permanentes, ainsi que dans les Balkans, des recherches dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, en particulier l’archéologie et l’histoire, de la Préhistoire à nos jours. L’objet de l’activité scientifique de l’École est traditionnellement l’étude de l’hellénisme et des espaces géographiques où il s’est diffusé, des origines à nos jours. L’EFA est un lieu d’échanges entre les chercheurs spécialistes de ces questions.
Le présent projet de contrat quinquennal est élaboré dans le contexte d’un nouveau décret qui donne un cadre nouveau aux activités de ces établissements. L’établissement a fait l’objet d’un contrôle de la Cour des comptes et d’une évaluation par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.
Le contrat quinquennal 2012-2016 s’inscrit dans un contexte économique difficile : la crise financière européenne prend en Grèce une dimension particulière et oblige l’établissement à passer d’une politique de partenariats à une politique de soutien dans le cadre de sa programmation scientifique et de son offre de formation. Il entend aussi renforcer sa politique de coopération avec les établissements d’enseignement supérieur en France et de co-financements extérieurs.
Elle inscrit son activité à venir dans une programmation quinquennale qui s’enracine dans les sites en Grèce, en Albanie et à Chypre dont elle assure l’exploitation et la mise en valeur, mais aussi dans des opérations scientifiques qui couvrent le large champ de la recherche en sciences humaines et sociales dans les Balkans et en Méditerranée.
Le présent contrat prend appui sur le projet élaboré par l’établissement et se décline en trois priorités stratégiques :
  1. réaffirmer le positionnement de l’EFA comme institution phare du développement des études helléniques et balkaniques
  2. renforcer la concertation avec le réseau des Ecoles françaises à l’étranger
  3. maîtriser le pilotage global de l’établissement
Texte complet (format PDF)
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Salle hypostyle, GD 50 - 1911

Stèle funéraire trouvée dans la pièce Hypostyle.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

THESSALONIQUE. - Rue Moskof-5762
À Thessalonique, A. Chatziioannidis, Ch. P. Tsamisis et D. Delidimitriou (9e éphorie des antiquités byzantines) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage à l’angle de la Place Dimokratias et de la rue Moskof et ont mis au jour les vestiges de constructions appartenant à six phases datées entre le IVe s. apr. J.-C. et le milieu du XXe s. (fig. 1-2) La phase la plus ancienne est représentée par des murs en pierre et en terre, dégagés dans l’angle Nord-Ouest du terrain. Il s’agit de deux murs parallèles, orientés Nord-Sud, d’une longueur de 5 et de 20,50 m et d’un mur transversal (une cloison), d’une longueur de 5 m, qui divise l’espace en deux sans laisser de trace de porte. Aucune identification ni datation n’ont été proposées, mais la couche de remblai qui recouvre cette phase de c
....
Consulter la Chronique des fouilles