Études Épigraphiques 6
Corpus des inscriptions grecques et latines de Philippes
Tome II La colonie romaine
Partie 1 La vie publique de la colonie


par Cédric Brélaz

Format : 21 x 29,7 cm, 424 p., 56 planches
89 €
Parution : octobre 2014
© École française d'Athènes  
ISBN  978-2-86958-263-7

Fondée en terre thrace à l’emplacement d’un ancien établissement thasien par le roi de Macédoine Philippe II, qui lui donna son nom, la cité grecque de Philippes fut transformée en colonie romaine en 42 av. J.-C. Peuplée de soldats et de civils originaires d’Italie, la colonie prospéra pendant plusieurs siècles sans pour autant faire disparaître la population locale hellénophone. L’apôtre Paul y créa par la suite la plus ancienne communauté chrétienne sur le sol européen. Le Corpus des inscriptions grecques et latines de Philippes (CIPh) se propose de publier l’intégralité du matériel épigraphique provenant de Philippes et de son territoire. Le présent tome rassemble les inscriptions mentionnant des empereurs, des membres des ordres sénatorial et équestre, des soldats de l’armée romaine et des magistrats municipaux. L’ampleur de la documentation fait de Philippes l’une des colonies romaines d’Orient les mieux connues pour ce qui est de la vie publique et de la structure de la société.
 
Founded on Thracian soil on the site of a former Thasian settlement by the king of Macedon Philip II, who named it after himself, the Greek city of Philippi was turned into a Roman colony in 42 BC. Settled with soldiers and civilians originating from Italy, the colony nevertheless thrived for many centuries with its substantial Greek-speaking local population. The Apostle Paul then established in Philippi the oldest Christian community in Europe. The Corpus des inscriptions grecques et latines de Philippes (CIPh) gathers all the epigraphic evidence from Philippi and its territory. The present volume brings together the inscriptions referring to emperors, members of the senatorial and equestrian ranks, soldiers of the Roman army and local magistrates. Such extensive historical evidence makes Philippi one of the best known Roman colonies in the East as far as public life and society are concerned.
Préface
 
Abréviations bibliographiques
 
Introduction
 
Le matériel épigraphique
1. La provenance des inscriptions : contribution à la géographie historique de la plaine de Drama et de ses marges
2. Typologie des monuments inscrits
3. La paléographie et la répartition chronologique des inscriptions
4. Le formulaire épigraphique
 
Catalogue épigraphique
Notice introductive
Section I. Empereurs, rois thraces, membres de la maison impériale, personnel de l’administration impériale
Section II. Membres de l’ordre sénatorial
Section III. Membres de l’ordre équestre
Section IV. Soldats de la garnison de Rome (prétoriens, urbaniciani, vigiles, statores, protectores)
Section V. Légionnaires et soldats des troupes auxiliaires
Section VI. Magistrats municipaux, institutions et administration municipales, personnel public de la colonie
 
Appendices
Appendice 1. Inscriptions exclues du tome
Appendice 2. Les inscriptions philippiennes trouvées à Thessalonique
Appendice 3. Les inscriptions latines de Serrès et de ses environs et l’hypothèse d’une praefectura de la colonie
Appendice 4. Prosopographie externe des soldats et des notables philippiens
 
Table de concordance avec le recueil de P. Pilhofer
 
Liste des inscriptions inédites
 
Indices épigraphiques
 
Planches

CONTACTS
École française d’Athènes - 6, rue Didotou - 106 80 Athènes - + 30 210 36 79 922 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Ouvert tous les jours de 8h à 15h - Aνοιχτό καθημερινά από τις 8.00 έως τις 15.00
 
Dépositaire :
De Boccard Édition-Diffusion - 11, rue de Médicis - F-75006 -Paris - www.deboccard.
AVIS DE PARUTION
Vous pouvez télécharger l'avis de parution (A4) pour information et diffusion.
Μπορείτε να λαμβάνετε το δελτίο έκδοσης σε μορφή A4 προς ενημέρωση και διανομή.
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Thasos - TERRAIN APOSTOLIDIS - L1280-039

sondage C, niveau 5, mur, fosse au Nord, dalle du puits scellé au premier plan,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

STANOVO KAVALARIOU-5758
À Kavalari, dans la plaine de Lagkada, A. Kousoula, E. Konstantinidou (9e éphorie des antiquités byzantines) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage sur un complexe ecclésiastique en ruine (fig. 1-2), afin de le remettre en service. Ce monument, situé sur les pentes du Chortiatis, est lié aux vestiges d’un village plus ancien à cet endroit, dans le secteur du village de Stanovo, lui aussi abandonné à part quelques maisons. Le monument anonyme – il manque en effet des éléments qui permettraient de l’attribuer à un saint – est une basilique à une seule nef, construite en moellons, mortier de chaux et d’argile et fragments de tuiles qui s’insèrent dans la construction. L’abside est percée d’une baie circulaire et de part et d’autre, deux absides latérales ont la fonction de prothesis et de
....
Consulter la Chronique des fouilles