L’atelier méditerranéen
La raison du mouvement
Territoires et réseaux de migrants albanais en Grèce


par Pierre Sintès

La Grèce et l’Albanie sont deux États de taille modeste situés dans le Sud de la péninsule des Balkans. Dans le monde, il est peu d’endroits où des pays pourtant frontaliers associent la proximité géographique à des images et une réalité si différentes.
Pourtant, depuis le début des années 1990 et la chute du gouvernement autoritaire qui sévissait alors à Tirana, les deux pays sont liés par l’un des plus importants phénomènes migratoires du continent européen tant par sa puissance que par la rapidité de son réalisation.
Si cette migration massive naît indiscutablement de la conjonction entre la proximité et le contraste des richesses, ce travail propose aussi de lire certaines de ses formes à la lumière de l’épaisseur historique des relations entre les deux pays. Les histoires de vie des migrants et de ceux qu’ils rencontrent semblent affirmer en mineur l’existence de relations qui unissent citoyens grecs et albanais dans des mêmes réseaux bâtis sur des solidarités régionales, linguistiques ou religieuses.
Leur examen permet d’accéder, à travers l’observation des modalités mêmes de la migration, à des appartenances complexes où coexistent les identités « officielles », calquées sur les discours dominant des États-nations, et des reconnaissances discrètes sur lesquelles se fondent pourtant de véritables pratiques de solidarité.
À travers une telle approche, cet ouvrage porte une attention particulière à l’implication des mobilités sur l’idée qu’un groupe se fait de lui-même (ou des autres), qui peut paraître utile à l’heure où sont débattues les formes à donner aux politiques migratoires et à la liberté de circulation au sein de l’Europe unifiée.
 

L’atelier méditerranéen 
 
Format 16 x 24 cm, 442 p., 7 planches coul. in texte
© École française d'Athènes - ISBN 978-2-86958-223-1
© Éditions Karthala - ISBN 978-2-8111-0390-3       29 €

CONTACTS
 
École française d’Athènes
6, rue Didotou
106 80 Athènes
+ 30 210 36 79 922
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ouvert tous les jours de 8h à 15h
Aνοιχτό καθημερινά από τις 8.00 έως τις 15.00
Éditions Karthala, 22-24 bd. Arago – 75013 Paris www.karthala.com
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, 5, rue du Château de l’Horloge, BP 647 – 13094, Aix-en-Provence www.mmsh.univ-aix.fr

De Boccard Édition-Diffusion
11, rue de Médicis
F-75006 Paris
www.deboccard.com

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Thasos - Quartiers Sud - N562-005

Plaque inscrite en céramique.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

PHILIPPES-5770
Dans la ville antique de Philippes, G. Gounaris (Université de Thessalonique) a poursuivi entre 2008 et 2010 les fouilles systématiques et les restaurations sur deux îlots de la Via Egnatia qui ont livré des habitations et sur deux îlots au Sud de la Rue Oblique (fig. 1), qui ont livré, dans leur dernier état, des magasins et des ateliers. Sur l’îlot Sud-Ouest, la campagne de 2008 s’est concentrée sur la région au Nord/Nord-Ouest du puits moderne, sur le côté Sud-Ouest de l’îlot. Sous une couche datée des IVe-VIe s., probablement constituée des déchets d’un atelier de verrier, on a mis au jour les sols de plusieurs espaces, pavés de mosaïques. On a notamment dégagé un couloir allongé, avec un sol pavé de mosaïque (dim. 24 x 3,20 m) divisé en trois champs de dimensions inégales. Ils sont
....
Consulter la Chronique des fouilles