Armée d'Orient

Armée d'Orient

 
 


Présentation du programme

L’École française d’Athènes propose un programme pluriannuel (2016-2019) visant à rétablir la mémoire oubliée du front d'Orient et à retracer les enjeux politiques, militaires, culturels et économiques de ce théâtre d'opérations.

Souvent oubliée, l'armée d'Orient a pourtant joué un rôle militaire décisif pendant la Grande Guerre, notamment en 1918 dans l'effondrement des Empires centraux, et a contribué à introduire la modernité européenne dans la région. Le programme de l'Ecole française d'Athènes vise à faire redécouvrir ce pan oublié de l'histoire du conflit en proposant un outil numérique ouvert à un public élargi.

Le programme de l'EFA, décliné en trois axes principaux, propose ainsi une archéologie de l'oeuvre de l'armée française d'Orient au-delà de son histoire militaire, ainsi qu'une ethnologie de ses combattants. Il vise à la construction d'un outil de recherche et de valorisation, point de ralliement d'une communauté de chercheurs mais qui sera aussi un site ouvert au grand public. Appuyé sur un ancrage local, la nécropole de Zeitenlik, cet outil permettra notamment de mettre à disposition et d'exploiter les archives audiovisuelles, photographiques et documentaires, tant françaises que grecques, sur l’armée française d'Orient. Les axes retenus sont :
  • L’œuvre de l’armée française : l’AFO, comme toute armée, mais encore plus en raison des spécificités locales et la longueur de son action sur le terrain, a dû s’engager sur une série de fronts non-militaires, laissant son empreinte visible encore aujourd’hui (travaux du génie, planification de la reconstruction de Thessalonique, fouilles archéologiques, assainissement et hygiène publique, enseignement) ;

  • L'armée française d’Orient et les Humanités digitales : création d'un Système d'informations géographiques (SIG) permettant de cartographier l'action de l'armée française d'Orient et d'y associer les documents d'archives ;

  • Destins de Poilus d’Orient : rattaché au projet de SIG, il s'agit de réaliser une cartographie des connections entre Thessalonique et les différents points du globe dont étaient issus les soldats de l’AFO.


Vidéos

Vous pouvez découvrir ici nos vidéos sur l'Armée d'Orient


Contact

Léna Korma (EFA) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site internet de la Mission Centenaire
 
1) 01/12/2016- Journée d'étude Noemvriana

Journée d'étude / Ημερίδα   Jeudi 01 décembre Πέμπτη 01 Δεκεμβρίου Salle des conférences de l’École française d’Athènes / Αίθουσα διαλέξεων της Γαλλικής Σχολής Αθηνών Les “Noemvriana” de 1916 - 100 ans après Τα “Νοεμβριανά” του 1916 - 100 χρόνια μετά Traduction simultanée / Ταυτόχρονη μετάφραση École française d’Athènes - Πανεπιστήμιο Πατρών - ΕΛΚΕ - Mission centenaire Organisation / Διοργάνωση Λένα Κορμά EFA Έλλη Λεμονίδου Πανεπιστήμιο Πατρών   Programme   CONTACTS Sophia Zoumboulaki Assistante administrative pour la Direction des Études Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloakf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addyf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9 = 'sophia.zoumboulaki' + '@'; addyf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9 = addyf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9 + 'efa' + '.' + 'gr'; var addy_textf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9 = 'sophia.zoumboulaki' + '@' + 'efa' + '.' + 'gr';document.getElementById('cloakf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9').innerHTML += ''+addy_textf027612047bdcae2a745f0d5c28799b9+''; + 30 210 36 79 904 Nolwenn Grémillet Communication Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloakd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addyd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d = 'nolwenn.gremillet' + '@'; addyd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d = addyd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d + 'efa' + '.' + 'gr'; var addy_textd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d = 'nolwenn.gremillet' + '@' + 'efa' + '.' + 'gr';document.getElementById('cloakd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d').innerHTML += ''+addy_textd7ea52136e4aec1c1e58eb77fd72193d+''; + 30 210 36 79 943  
2) 07/10/2016 Les membres de l'EFA aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois

Trois membres de l'EFA participent à la Table ronde Entre Orient et Occident. Partir en Grèce, des croisés aux réfugiés organisée par l'EFA dans le cadre des 19e Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Brendan Osswald EFA, membre scientifique de 2e année Partir pour l’Épire à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe) Lena Korma EFA, membre scientifique de 2e année Partir en Grèce pour combattre : l’Armée française d’Orient pendant la Grande Guerre, 1915-1918 Iris Polyzos EFA, membre scientifique de 3e année Partir en Grèce dans le contexte des mobilités actuelles : le cas des migrants entrepreneurs du centre-ville d’Athènes    Pour en savoir plus  
3) Séminaire de formation sur l'Armée d'Orient et la première guerre mondiale

        Le Séminaire de formation sur l'Armée d'Orient et la première guerre mondiale a démarré ses travaux ce lundi 29 août. Ce séminaire est le produit d'une collaboration de l'EFA avec l'Université de Macédoine à Thessalonique et les Archives Littéraires et Historiques helléniques (ELIA-MIET). Il bénéficie du soutien de la Mission du Centenaire en France. Ce séminaire vise à analyser, in situ, la présence de l'Armée d'Orient à Thessalonique et à faire apparaître la spécificité du front d'Orient lors de la Première Guerre mondiale par rapport au contexte balkanique et de celui la Méditerranée orientale. Il s'adresse à des étudiant(e)s de niveau L3 à M2 et vise à susciter des vocations de recherche en dressant un panorama des sources disponibles, des débats historiographiques, des problématiques conceptuelles et des enjeux méthodologiques. 18 étudiants de diverses nationalités (grecque, française, italienne, serbe, turque) provenant des universités françaises, grecques, canadienne et irlandaise participent en bénéficiant de l'accompagnement et encadrement de 12 enseignants et chercheurs en provenance de Grèce et de France. Le séminaire qui alterne présentations, travaux et visites se déroule principalement dans le bâtiment de la Fondation Culturelle de la Banque de Grèce (MIET) et de l'ELIA à Thessalonique (plus connu sous le nom de Villa Kapadji) qui fut durant la première guerre mondiale le siège du gouvernement provisoire de Thesslonique d'Eleftherios Venizelos. Pour voir le programme, cliquer ici. Pour voir l'album photo, cliquer ici.   Comité scientifique : Tassos Anastassiadis (École française d’Athènes) Emmanuelle Cronier (Université de Picardie Jules-Verne) Stratos Dordanas (Université de Macédoine) Frédéric Guelton (ancien directeur du SHAT / Mission du Centenaire) Léna Korma (École française d’Athènes) Elli Lemonidou (Université de Patras) Anne Rasmussen (Université de Strasbourg) Vlassis Vlassidis (Université de Macédoine)  
4) Mission Centenaire - Article de Léna Korma

Dans le cadre du programme de l’École française d’Athènes, intitulé « Entre global et local. L’histoire civile d’une armée oubliée : l’Armée d’Orient, 1915-1919 », soutenu par la Mission du Centenaire, des archives, provenant de diverses institutions publiques et privées, tant en France qu’en Grèce, sont en cours d’étude. Ces vestiges documentaires et matériels mettent en lumière les aspects multiformes de la présence des Armées alliées sur le Front d’Orient. Elles nous donnent aussi la possibilité d’approcher une question précise de plusieurs angles, de les croiser et de les compléter, afin d’avoir, dans la mesure du possible, une image plus fidèle à la réalité. Les documents qui suivent constituent un exemple indicatif par rapport au vaste sujet de l’espionnage pendant la Grande Guerre et plus précisément dans l’Armée d’Orient. Vous pourrez lire ici l'article de Léna Korma, membre scientifique de l'EFA, intitulé Se mobiliser pendant la Grande Guerre. Trois aspects de l’espionnage dans l’Armée d’Orient, 1915-1918    
5) Appel à participation- Séminaire d'été AFO 2016

Appel à participation- Séminaire d'été AFO 2016 Le séminaire d’été qui aura lieu à Thessalonique du 29 août au 3 septembre 2016 inclus propose à des étudiants de Master I et II un cadre d’échanges et de formation sur l’histoire de l’Armée d’Orient dans le cadre du programme de l’École française d’Athènes, intitulé « Entre global et local. L’histoire civile d’une armée oubliée. L’Armée d’Orient, 1915-1919 », soutenu par la Mission du Centenaire en France. Séminaire d'été   Le séminaire d’été qui aura lieu à Thessalonique du 29 août au 3 septembre 2016 inclus propose à des étudiants de Master I et II un cadre d’échanges et de formation sur l’histoire de l’Armée d’Orient dans le cadre du programme de l’École française d’Athènes, intitulé « Entre global et local. L’histoire civile d’une armée oubliée. L’Armée d’Orient, 1915-1919 », soutenu par la Mission du Centenaire en France.   Pour lire la présentation détaillée du séminaire veuillez cliquer ici Pour découvrir le programme provisoire du séminaire veuillez cliquer ici Modalités de participation : L’EFA organise le séminaire en partenariat avec l’Université de Macédoine. Elle prend en charge les frais d’hébergement, de restauration et des excursions sur place des étudiant(e)s retenu(e)s. Une douzaine de places est réservée pour des étudiant(e)s venant d’universités hors de Grèce. Les étudiant(e)s prendront en charge leur billet d’avion vers Thessalonique et devront solliciter le soutien de leurs centres ou départements de rattachement. Modalités d’inscription : Envoyer avant le 10 juillet 2016 à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloak21a8fb85989a7aec43460c78526350bc').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addy21a8fb85989a7aec43460c78526350bc = 'dir.moderne' + '@'; addy21a8fb85989a7aec43460c78526350bc = addy21a8fb85989a7aec43460c78526350bc + 'efa' + '.' + 'gr'; var addy_text21a8fb85989a7aec43460c78526350bc = 'dir.moderne' + '@' + 'efa' + '.' + 'gr';document.getElementById('cloak21a8fb85989a7aec43460c78526350bc').innerHTML += ''+addy_text21a8fb85989a7aec43460c78526350bc+''; un message ayant pour objet « Candidature au séminaire AFO 2016 » en expliquant brièvement la raison de son intérêt pour le sujet et en y ajoutant une copie de son relevé de notes de Licence et/ou de Master, ainsi qu'un CV mis à jour.   Les réponses seront envoyées au plus tard pour le 15 juillet 2016. Comité scientifique : Tassos Anastassiadis (École française d’Athènes) Emmanuelle Cronier (Université de Picardie Jules-Verne) Frédéric Guelton (ancien directeur du SHAT / Mission du Centenaire) Léna Korma (École française d’Athènes) Elli Lemonidou (Université de Patras) Anne Rasmussen (Université de Strasbourg) Vlassis Vlassidis (Université de Macédoine)  
6) L’armée française d’Orient à travers le fonds Charles Picard

Le fonds Charles Picard (FCP) conservé à l’École française d’Athènes est constitué d’une partie des archives déposées entre 1927 et 1962 à l’Institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne par Charles Picard (1883-1965), alors qu’il y occupe une chaire, puis en est le directeur. .fancybox-title { font: 11px/13px "Helvetica Neue",Helvetica,Arial,sans-serif; } .fancybox-title-over-wrap { padding:5px; } .fancybox-title-inside-wrap { padding-top:5px; } .image2 { padding-left:3px; } jQuery(function() { jQuery(".fancybox").fancybox({ "transitionIn" : "none", "transitionOut" : "none", "titleShow" : "true", "loop": false, helpers : { title : { type : 'inside' } }, afterLoad: function() { this.title = this.title + '' + jQuery(this.element).find('img').attr('alt'); } }); jQuery(".fancybox2").fancybox({ "transitionIn" : "none", "transitionOut" : "none", "titleShow" : "true", "loop": false, helpers : { title : { type : 'inside' } }, afterLoad: function() { this.title = this.title + '' + jQuery(this.element).find('span').html(); } }); jQuery('.uneven').slick({ infinite: true, speed: 300, slidesToShow: 1, slidesToScroll: 4, centerMode: true, variableWidth: true }); }); Aperçu sur les aspects scientifiques d’une mission militaire Le fonds Charles Picard (FCP) conservé à l’École française d’Athènes est constitué d’une partie des archives déposées entre 1927 et 1962 à l’Institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne par Charles Picard (1883-1965), alors qu’il y occupe une chaire, puis en est le directeur. Parmi les archives transférées à Athènes vers 1995 par Olivier Picard, ancien directeur de l’EFA (1981-1992), se trouvent notamment deux dossiers fournissant une source de renseignements précieux sur les territoires occupés par l’armée française d’Orient (AFO), ainsi que sur une partie de son œuvre qui a fait en ce début d’année l’objet d’une convention entre l’EFA et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. La présence de ces dossiers dans le fonds Picard s’explique par l’implication dans l’AFO de Ch. Picard [fig. 1EFA cliché n° N580-147 : Ch. Picard (à droite) entouré de Sénégalais à Lamia, 1917.] , ancien membre (promotion 1909), secrétaire général (1913-1918) puis directeur de l’EFA à partir de 1919. Après avoir tout d’abord été mobilisé en France, il a en effet été affecté en 1916 comme lieutenant à l’état-major de l’Armée d’Orient (2e bureau), puis comme capitaine au 175e régiment d’infanterie, avec lequel il a fait campagne à Florina et à Monastir. Un temps préfet de police à Koritsa, il a ensuite succédé à Jérôme Carcopino à la tête du service des renseignements des Armées alliées d’Orient (1918). Pendant ces années en service actif sur le front d’Orient, Ch. Picard a réuni un ensemble de notes de lecture, de coupures de presse et de documents figurés relatifs à la Macédoine et à une partie de l’Albanie, et plus particulièrement : Salonique, la Chalcidique, Florina, Edessa, Kastoria, Ochrida, Moscopol, Koritsa. La plupart des documents sont de sa main, mais certains d’entre eux ont été produits par les services de l’Armée d’Orient, comme l’indiquent les cachets qui y sont apposés. L’ensemble fournit du territoire où a œuvré l’AFO entre 1916 et 1919 une description – politique, militaire, économique, ethnologique, urbanistique, mais aussi historique et archéologique – relativement complète. Ch. Picard a réuni des informations concernant des sujets aussi divers que l’agriculture [fig. 2EFA FCP 32, dos. 8 : Croquis de deux charrues macédoniennes, l’une pour terrains pierreux, l’autre pour terrains faciles, transmis par le chef de poste de [Zélova], mai 1918.], la répartition de la population par confession, les costumes [fig. 3EFA FCP 32, dos. 8 : Dessin d’un foulard macédonien brodé de Zélova, 1918.-4EFA FCP 32, dos. 8 : Photographie d’une famille de Valaques d’un village près de Koritsa en costume national, s. d.], la géographie du bassin du lac de Prespa, les incendies et tremblements de terre qui ont affecté Koritsa et la région des lacs au XIXe s, ou encore les réseaux routiers et d’eau potable (aqueducs de Salonique, par exemple). Il a également rassemblé des fac-similés d’inscriptions de la Macédoine occidentale, et dressé une liste des villages présentant un intérêt archéologique (monastères, églises, tekkés, châteaux-forts, etc.), des principales découvertes qui y ont été faites, parfois même des légendes associées à ces lieux [fig. 5EFA FCP 32, dos. 7 : Extrait des notes de Ch. Picard listant les principaux villages sur la route entre Monastir et Banitsa, s. d.]. Pour la région de Koritsa toujours, nous sont ainsi parvenus deux croquis, de 1918, de la chapelle d’Agios Germanos, construite en 1003 [fig. 6EFA FCP 32, dos. 8 : Croquis du plan du chœur de la nouvelle église d’Agios Germanos, et perspective de l’ancienne chapelle, transmis par le poste de Zélova, mai 1918.]. Si Ch. Picard a d’abord constitué ces dossiers dans une optique politico-militaire, suivant en cela les consignes données, aux membres de l’EFA engagés dans l’AFO, par le général Franchet d’Espérey, commandant en chef des armées alliées à Salonique, il les a également alimentés, jusqu’en 1935, dans une perspective scientifique. Il a ainsi répertorié les principaux sites explorés par le service archéologique de l’armée d’Orient, successivement dirigé par Gustave Bayet (1915-1916), Gustave Mendel (1916-1918) et Léon Rey (1918-1919) : les soixante-quatre stations protohistoriques reconnues autour de Thessalonique et dans la région de Monastir ; les stations préhistoriques, tumuli funéraires ou tables-plateformes plus étendues, comme Gona [fig. 7EFA FCP 32, dos. 8 : Notes de Ch. Picard sur les fouilles du tépé de l’ancienne école d’agriculture de Thessalonique, février-mai 1916.], Kapoudzilar et Sédès ; les sites helléniques et romains (Pella, Olynthe, port de Mikra, Thessalonique, Zeitenlik, Topcik, Kasakli) ; et les vestiges de la période paléochrétienne et byzantine, notamment de Thessalonique (basilique de la Vierge Acheiropoietos, rotonde de Saint-Georges fouillée par Ernest Hébrard, membre du service archéologique de l’armée d’Orient, etc.), ville pour laquelle il a reporté sur un plan les principaux endroits fouillés [fig. 8EFA FCP 32, dos. 8 : Plan ancien de Thessalonique, au 1:2500, annoté de la main de Ch. Picard, s. d.]. On trouve également dans ses dossiers une liste complète des onze caisses de trouvailles issues des fouilles de l’AFO destinées au musée du Louvre [fig. 9EFA FCP 32, dos. 8 : Liste établie par Ch. Picard des caisses de trouvailles issues des fouilles de l’AOF envoyées au Louvre (2 pages), octobre 1917.], qui complète l’inventaire, aussi conservé dans les archives de l’EFA, dressé sous la responsabilité de L. Rey. Cette liste mentionne entre autres une borne miliaire, un chapiteau et des tambours de colonnes, des fragments d’un lit funéraire, des vases à figures noires, un cratère à figures rouges, deux casques, deux skyphoi, des coupes byzantines et des bijoux. Ses notes et les documents compilés de façon géographico-thématique sont venus nourrir des articles qu’il a publiés sur les recherches archéologiques de l’armée française d’Orient en Macédoine dans l’ Annual of the British School at Athens , ou encore sur les découvertes faites lors de la restauration de l'église Saint-Démétrius à Salonique dans la Revue de l’art ancien et moderne , dont un brouillon se trouve dans les dossiers de Ch. Picard.       SOURCES COMPLÉMENTAIRES CONSERVÉES À l’EFA : Outre le fonds Charles Picard (cotes FCP 32, dos. 7 et 8), les séries géographiques « Macédoine », « Chalcidique » et « Thrace » contiennent des dossiers relatifs à l’armée française d’Orient. Les papiers Henri Ducoux relatifs aux rénovations des cimetières militaires français Zeitenlik et Korça peuvent également constituer une source intéressante pour qui s’intéresse aux nécropoles de la Première guerre mondiale sur le front d’Orient.
7) Signature de la convention entre l'École française d'Athènes et la Mission du Centenaire

  L’École française d’Athènes propose un programme pluriannuel (2016-2019) visant à rétablir la mémoire oubliée du front d'Orient et à retracer les enjeux politiques, militaires, culturels et économiques de ce théâtre d'opérations. Souvent oubliée, l'armée d'Orient a pourtant joué un rôle militaire décisif pendant la Grande Guerre, notamment en 1918 dans l'effondrement des Empires centraux, et a contribué à introduire la modernité européenne dans la région. Le programme de l'Ecole française d'Athènes vise à faire redécouvrir ce pan oublié de l'histoire du conflit en proposant un outil numérique ouvert à un public élargi. Le programme de l'EFA, décliné en trois axes principaux, propose ainsi une archéologie de l'oeuvre de l'armée française d'Orient au-delà de son histoire militaire, ainsi qu'une ethnologie de ses combattants. Il vise à la construction d'un outil de recherche et de valorisation, point de ralliement d'une communauté de chercheurs mais qui sera aussi un site ouvert au grand public. Appuyé sur un ancrage local, la nécropole de Zeitenlik, cet outil permettra notamment de mettre à disposition et d'exploiter les archives audiovisuelles, photographiques et documentaires, tant françaises que grecques, sur l’armée française d'Orient. Les axes retenus sont : L’œuvre de l’armée française : l’AFO, comme toute armée, mais encore plus en raison des spécificités locales et la longueur de son action sur le terrain, a dû s’engager sur une série de fronts non-militaires, laissant son empreinte visible encore aujourd’hui (travaux du génie, planification de la reconstruction de Thessalonique, fouilles archéologiques, assainissement et hygiène publique, enseignement) ; L'armée française d’Orient et les Humanités digitales : création d'un Système d'informations géographiques (SIG) permettant de cartographier l'action de l'armée française d'Orient et d'y associer les documents d'archives ; Destins de Poilus d’Orient : rattaché au projet de SIG, il s'agit de réaliser une cartographie des connections entre Thessalonique et les différents points du globe dont étaient issus les soldats de l’AFO. Communiqué de presse  
8) 21-24/10/2015- Colloque Front de Thessalonique

Colloque / Διεθνές Συμπόσιο Mercredi 21 - Samedi 24 octobre Τετάρτη 21 - Σάββατο 24 Οκτωβρίου Thessalonique - Θεσσαλονίκη Le Front de Thessalonique pendant la première guerre mondiale Το θέατρο επιχειρήσεων της Θεσσαλονίκης στο πλαίσιο του Α΄ Παγκοσμίου πολέμου Université de Thessalonique - Université de Macédoine - Institut des Études balkanniques - Consulat de France en Grèce avec la participation de l'École française d'Athènes   Mercredi 21 octobre - Τετάρτη 21 Οκτωβρίου 2015 100 ans après. Les jeunes historiens parlent du Front de Thessalonique 100 χρόνια μετά. Οι νέοι ιστορικοί μιλούν για το Μακεδονικό Μέτωπο Institut des études balkanniques, Salle V. Laourda, 3e étage  Ίδρυμα Μελετών Χερσονήσου του Αίμου, Αίθουσα Β. Λαούρδα, 3ος όροφος Programme   Jeudi 22 octobre - Πέμπτη 22 Οκτωβρίου 2015 Le Front de Thessalonique pendant la première guerre mondiale Το θέατρο επιχειρήσεων της Θεσσαλονίκης στο πλαίσιο του Α΄ Παγκοσμίου πολέμου Salle des cérémonies, Université de Macédoine Αίθουσα Τελετών Πανεπιστημίου Μακεδονίας Entrée libre, traduction simultanée - Είσοδος ελεύθερη, σύστημα ταυτόχρονης διερμηνείας Pour en savoir plus...   Vendredi 23 et samedi 24 octobre - Παρασκευή 23 και Σάββατο 24 Οκτωβρίου 2015 Le Front de Thessalonique pendant la première guerre mondiale Το θέατρο επιχειρήσεων της Θεσσαλονίκης στο πλαίσιο του Α΄ Παγκοσμίου πολέμου Université de Thessalonique, Bât ELKE, Amphithéâtre du RDC ΑΠΘ - Κτήριο ΕΛΚΕ, Αμφιθέατρο Ισογείου Entrée libre, traduction simultanée - Είσοδος ελεύθερη, σύστημα ταυτόχρονης διερμηνείας Pour en savoir plus...   CONTACTS Sophia Zoumboulaki Assistante administrative pour la Direction des Études Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloak18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addy18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8 = 'sophia.zoumboulaki' + '@'; addy18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8 = addy18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8 + 'efa' + '.' + 'gr'; var addy_text18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8 = 'sophia.zoumboulaki' + '@' + 'efa' + '.' + 'gr';document.getElementById('cloak18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8').innerHTML += ''+addy_text18bf28bdf0cd62fbb5bbc0a0224ab2b8+''; + 30 210 36 79 904 Nolwenn Grémillet Communication Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. document.getElementById('cloakd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93').innerHTML = ''; var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; var path = 'hr' + 'ef' + '='; var addyd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93 = 'nolwenn.gremillet' + '@'; addyd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93 = addyd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93 + 'efa' + '.' + 'gr'; var addy_textd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93 = 'nolwenn.gremillet' + '@' + 'efa' + '.' + 'gr';document.getElementById('cloakd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93').innerHTML += ''+addy_textd8d528836528f50dcdd7a6be4d4a0a93+''; + 30 210 36 79 943  
9) 03/06/2015- Conférence annuelle de l'EFA

Mercredi 03 juin 2015 - 19.00 - Auditorium de l'IFA (Sina 31) - traduction simultanée Τετάρτη 03 Ιουνίου 2015 - 7μ.μ. - Αμφιθέατρο του Γαλλικού Ινστιτούτου Αθηνών (Σίνα 31) - ταυτόχρονη μετάφραση Alexandre FARNOUX Directeur de l’École française d’Athènes Les activités de l’École française d’Athènes en 2014. Tassos ANASTASSIADIS, Professeur à McGill University Pour une archéologie de la première guerre mondiale en Grèce : L'armée d'Orient

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Maison du Lac, GD 64 - 885A

Angle nord-est, phallus sur le mur extérieur.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

KARLA. - Collecteur 6, Stani-Thermokipia-5956
Dans la région du Lac de Karla, V. Adrymi-Sismani (Institut archéologique d’études thessaliennes) a poursuivi les travaux au lieu-dit Stani-Thermokipia, en vue de l’aménagement du collecteur 6. La fouille de la maison A s’est poursuivie (fig. 1) et l’étude du mobilier qui en provenait a permis de proposer une datation probable pour l’occupation de la maison du Néolithique Moyen (5800-5300 av. J.-C.). La fouille de 2005 avait identifié la présence d’un péribole à l’Est et à l’Ouest de la maison. En 2006, la fouille de cette structure s’est poursuivie et on a pu déterminer qu’il s’agissait effectivement d’un péribole qui présentait une entrée d’une largeur de 1 m et qui encerclait une surface de 11 x 15 m environ au Sud de la maison. Le péribole n’est pas fait d’un seul mur, mais constitué
....
Consulter la Chronique des fouilles