Situation géographique

Le site minoen de Malia se trouve dans une plaine côtière du Nord de la Crète, à 30 km à l’Est d’Héraklion, au pied de la chaîne du Séléna.

Autour d’un palais de l’Âge du Bronze, localisé sur une petite éminence, s’est développée une ville limitée au Nord-Ouest par les falaises littorales, à l’Est par des affleurements calcaire, et au Sud-Ouest par la plage actuelle.
La ville devait ainsi certainement comporter un port, mais aucun aménagement portuaire n’a jusqu’ici été repéré sur la côte.

Malia représente l’un des quatre grands palais minoens mis au jour en Crète (avec les édifices de Cnossos, Phaistos et Zakros), mais aussi la ville palatiale actuellement la mieux connue, dont plusieurs quartiers d’habitation, certaines voies et des nécropoles ont été explorés.

Les tronçons d’un mur épais, interprété comme un mur d’enceinte, ont été fouillés en plusieurs endroits autour de la ville.

En revanche, on ignore son nom antique, Malia étant celui du village moderne.

© EfA / Maia Pomadère et Julien Zurbach

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

THESSALONIQUE. - Rue Moskof-5762
À Thessalonique, A. Chatziioannidis, Ch. P. Tsamisis et D. Delidimitriou (9e éphorie des antiquités byzantines) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage à l’angle de la Place Dimokratias et de la rue Moskof et ont mis au jour les vestiges de constructions appartenant à six phases datées entre le IVe s. apr. J.-C. et le milieu du XXe s. (fig. 1-2) La phase la plus ancienne est représentée par des murs en pierre et en terre, dégagés dans l’angle Nord-Ouest du terrain. Il s’agit de deux murs parallèles, orientés Nord-Sud, d’une longueur de 5 et de 20,50 m et d’un mur transversal (une cloison), d’une longueur de 5 m, qui divise l’espace en deux sans laisser de trace de porte. Aucune identification ni datation n’ont été proposées, mais la couche de remblai qui recouvre cette phase de c
....
Consulter la Chronique des fouilles