Architecture du Despotat d’Épire
  • The School
  • Research
  • Academic events
  • Training
  • Documentary resources
  • Publications
  • Patronage
  • Applications
  •  

     
    Panaghia Parigoritissa © EFA, B.Osswald
     
    L’École française d’Athènes (avec Brendan Osswald, membre, puis ancien membre de l’EFA) collabore avec l’Éphorie des antiquités d’Arta (et plus particulièrement l'Éphore, Varvara Papadopoulou) sur un programme d’étude architecturale des églises byzantines d’Épire de l’éphorie d’Arta datées des XIIIe-XVe siècles.
    Les premières études systématiques de ces églises dites du Despotat d’Épire ont été menées par Anastasios Orlandos dans les années 1930 à Arta, puis par Panayotis Vokotopoulos, Lioba Theis, Nikos Kaponis, Varvara Papadopoulou et Stavros Mamaloukas. Elles ont révélé combien ces monuments sont importants pour l’histoire de l’architecture byzantine. Mais beaucoup d’entre eux n’avaient jamais été relevés avec la précision que permettent les techniques modernes, tandis que d’autres n’avaient même pas été relevés, ce qui empêchait toute étude d’ensemble. C’est l’un des objectifs du programme, déjà réalisé pour les églises Saint-Basile, Sainte Théodora, Saint-Luc, Saint-Eléousa, Saint-Nicolas-de-Rhodia, Saint-Dimitrios Katsouri, de la Panaghia Bryoni et de la Pantanassa.
    Depuis 2019, le programme se concentre sur l’église de la Parigoritissa à Arta (cf. photographie ci-dessus). Joyau de l’architecture du Despotat d’Épire et prouesse architecturale, elle a reçu sa forme actuelle à la fin du XIIIe siècle et constitue, dans tous les sens du terme, le plus grand monument que nous ait laissé cet État. Elle comportait une galerie supérieure, une coupole culminant à 24 m de haut, ainsi que des dépendances dont un réfectoire et des logements. L’ensemble de ces monuments sont désormais documentés par des plans, des coupes, ainsi que par des modèles 3D, qui permettent de proposer des hypothèses de reconstitution et de phasage chronologique. Ce travail a grandement profité de l’utilisation de drones et de l’acquisition par l’EFA d’un scanner 3D. Il s’est accompagné d’une activité de formation à destination des jeunes chercheurs : organisation en 2017 d’un atelier consacré à l’étude des traces archéologiques de l’aristocratie épirote et en 2018 d’un séminaire de formation doctorale sur l’architecture religieuse byzantine.
     

    Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université de Tübingen)
    1) 15/03/2021- L’architecture du Despotat d’Épire

    15/03/2021 - 14.00 (CET) Brendan Osswald (Université de Tübingen), ancien membre de l'EFA, donnera un séminaire en ligne le 15 mars 2021, dans le cadre des manifestations scientifiques organisées par le Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée  LA3M (UMR 7298 – Université d’Aix-Marseille  CNRS) autour de la thématique L’architecture du Despotat d’Épire dans la région d’Arta (XIIIe-XVe s.) Pour en savoir plus... Pour suivre la manifestation...  
    2) Séminaire de formation doctorale- L’architecture religieuse byzantine

    L’architecture religieuse byzantine Le séminaire propose un aperçu de l’évolution de l’architecture religieuse byzantine. Ce panorama débordera en amont sur l’Antiquité tardive dont elle recueille l'héritage et en aval sur l’époque ottomane, en évoquant l’architecture post-byzantine aussi bien qu’islamique. Autour de ce fil conducteur seront évoquées d’autres disciplines telles que sculpture, épigraphie, iconographie et Histoire proprement dite. Le séminaire se déroulera une première semaine à Athènes, puis une deuxième semaine en Épire. Il permettra notamment de découvrir, en dehors d’Athènes, les sites de Daphni, Hosios Loukas, Nikopolis, Arta, Ioannina, Monodendri et Molyvdoskepasto, permettant ainsi de présenter un large éventail chronologique, géographique et typologique. Le séminaire est organisé par l’École française d’Athènes avec la collaboration de l’Éphorie des Antiquités d’Arta et de l’université de Ioannina et il s’adresse aux doctorants et étudiants en Master 2 désireux d’approfondir ces thématiques. La formation se déroulera en français et en anglais. Les activités prévues combinent cours et visites de sites et de musées.   Du 27 août au 08 septembre 2018   Présentation et organisation du séminaire Le séminaire propose un aperçu de l’évolution de l’architecture religieuse byzantine. Ce panorama débordera en amont sur l’Antiquité tardive dont elle recueille l'héritage et en aval sur l’époque ottomane, en évoquant l’architecture post-byzantine aussi bien qu’islamique. Autour de ce fil conducteur seront évoquées d’autres disciplines telles que sculpture, épigraphie, iconographie et Histoire proprement dite. Le séminaire se déroulera une première semaine à Athènes, puis une deuxième semaine en Épire. Il permettra notamment de découvrir, en dehors d’Athènes, les sites de Daphni, Hosios Loukas, Nikopolis, Arta, Ioannina, Monodendri et Molyvdoskepastos, permettant ainsi de présenter un large éventail chronologique, géographique et typologique. Le séminaire est organisé par l’École française d’Athènes avec la collaboration de l’Éphorie des Antiquités d’Arta et de l’université de Ioannina et il s’adresse aux doctorants et étudiants en Master 2 désireux d’approfondir ces thématiques. La formation se déroulera en français et en anglais. Les activités prévues combinent cours et visites de sites et de musées.   Nouvelle date limite de candidature : 17 juin 2018 Équipe d'encadrement Antonis Bekiaris, Musée Byzantin et Chrétien Béatrice Caseau-Chevallier, Sorbonne Université Stavros Mamaloukos, Université de Patras Brendan Osswald, École française d’Athènes Varvara Papadopoulou, Éphorie des Antiquités d’Arta Platon Pétridis, Université d’Athènes Samia Samara, Université Paris-Nanterre Christos Stavrakos, Université de Ioannina   Programme Télécharger le programme sous format pdf Dossier de candidature et modalités pratiques L’inscription au séminaire est gratuite. La maîtrise du français est indispensable. Le dossier de candidature, à remplir en ligne avant le 17 juin 2018, comprendra : (1) le formulaire de candidature en ligne (2) un curriculum vitae (3) une lettre de motivation (4) une ou deux lettres de recommandation dont une signée impérativement par le directeur de thèse.   Les voyages jusqu’à Athènes sont à la charge des participants ou de leur école doctorale.    

    Read online

    Exposition EFA 175

    Archaeology in Greece ONLINE

    Patras - Vrachnaiika, Skagia site

    Skagia site, Vrachnaiika, Regional Route Tsoulakaiika-Industrial Area and Intercity Railway, Patras. Vasileios Argyropoulos (ΣΤ’ ΕΠΚΑ) reports on the excavation held due to the construction of the main pipe of the dam of Peiros-Parapeiros. In the aforementioned site, the excavation revealed the E side of a circular kiln (the resto of it was under the street and could not be excavated) (fig. 1).

    The incision chamber...

    ....
    A collaborative project with the BSA.

    Databases