Our policy


Une politique d’établissement transparente

 
L'École française d'Athènes a été un précurseur dans le domaine de la science ouverte. En effet, dès 2003, elle développe Cefael, premier portail de publications électroniques sur les études grecques, avec 500 volumes consultables. En 2009 elle crée la Chronique des fouilles en ligne, permettant un accès synthétique aux recherches archéologiques en Grèce. Dans le domaine des données de la recherche, à partir de 2011, elle met à disposition du public des images issues des fouilles de sites via la base Archimage. L'année suivante, l'EFA donnait accès au visionnage des manifestations scientifiques. En 2013, la revue BCH est disponible sur le portail Persée. Puis les WebSIG des sites archéologiques sont déployés, avec Délos en 2017, Thasos en 2018 puis récemment Amathonte en 2021. Enfin, en s'associant avec OpenEdition, qui héberge les revues BCH, BCHmc et le BAEFE, les collections Suppléments du BCH, BEFAR et MMB, l'EFA propose à présent un accès un accès ouvert à 100 % des numéros de ses revues, et à 63 % de ses trois collections généralistes, sur différentes plateformes.


Forte de sa longue expérience et souhaitant développer l'accès aux données et publications liées, l'EFA poursuit sa politique volontariste par l'édition de sa charte en faveur de la science ouverte.

En adoptant cette charte, l’EFA développe le libre accès aux résultats des programmes de recherche qu’elle porte en Grèce, dans les Balkans et en Méditerranée orientale, et ce sur l’ensemble du cycle de vie des données produites, de leur collecte à leur diffusion, en vue de faciliter leur réutilisation et le partage du savoir au profit des citoyens.


 

Un contrat mutuel au service de la SO

 

Engagements de l’EFA envers les chercheurs
 

Le décret du 3 décembre 2021 relatif au respect des exigences de l'intégrité scientifique acte le rôle central que prennent à présent les établissements dans la science ouverte. Ainsi, les établissements publics de l’enseignement supérieur « promeuvent la diffusion des publications en accès ouvert et la mise à disposition des méthodes et protocoles, des données et des codes sources associés aux résultats de la recherche afin d'en garantir la traçabilité et la reproductibilité. » Ils « définissent une politique de conservation, de communication et de réutilisation des résultats bruts des travaux scientifiques menés en son sein ».
 
Prenant appui sur le Plan national pour la Science ouverte, l’EFA a formalisé sa politique d’ouverture des données et publications afférentes dans sa Charte pour la science ouverte. À travers ce document, l’École affiche clairement ses engagements envers la communauté de la recherche avec laquelle elle collabore. Afin de garantir cette ouverture :

 

Engagements des chercheurs envers l’EFA

 
Si, selon le décret relatif à l’intégrité scientifique, les établissements de l’enseignement supérieur doivent mettre en place les moyens visant à rendre les données et publications disponibles à des fins de validation et de réutilisation, ils assurent aussi auprès de leur communauté « la prévention des manquements à ces exigences et favorisent la détection de ces manquements. »
La science ouverte est une mission touchant tous les acteurs de la recherche. De même que l’École s’engage pleinement dans cette voie, elle sollicite en contrepartie la collaboration active des équipes de recherche afin de pouvoir remplir ces obligations communes. En conséquence :
  • Les chercheurs et collaborateurs associés s’engagent à respecter les recommandations de l’EFA visant à produire des données FAIR et ouvertes.

  • Ils produisent un plan de gestion de données en lien avec la mission dont ils ont la responsabilité.

  • Ils versent annuellement leurs données brutes et traitées, accompagnées des métadonnées, selon les recommandations de l’EFA.

  • Ils déterminent parmi ces données un lot pouvant faire l’objet d’une ouverture immédiate, et proposent un planning d’ouverture en fonction des données versées.

  • Ils signalent leurs publications dans HAL archives ouvertes, en liant celles-ci aux lots de données permettant de valider leurs recherches.

 

 

Read online

Exposition EFA 175

Archaeology in Greece ONLINE

Pylos - Romanou

Pylos - Romanou. E. Malapani, (Ephorate of Antiquities of Messenia), reports on the trial trenches made by the Ephorate due the imminent construction of a sports area. Antiquities dated between the Bronze Age and the late Roman times were revealed in the entirety of the area.

Extended housing remains, dated in the Early Helladic times (EHII) according to the pottery found in the destruction layer, were located in the SE part...

....
A collaborative project with the BSA.

Databases