Mission de terrain à Milo
16 - 22 septembre 2018


Les recherches entreprises en 2016 sur les vestiges antiques de l’acropole de Milo ont été poursuivies entre le 16 et le 22 septembre par Alain Badie et Jean-Charles Moretti. Les tessons visibles en surface montrent que son occupation remonte au moins à l’époque géométrique et donc à la fondation de la cité. Aucun vestige architectural ne semble cependant pouvoir être daté à si haute époque. La plupart des blocs identifiés datent de l’époque impériale. L’ensemble le plus important provient d’un édifice, un temple probablement, consacré au début de l’époque impériale par Sabeinos fils de Zôpyros. Son nom, inscrit sur l’architrave du monument, avait déjà été lu par plusieurs voyageurs sur la corniche horizontale d’un fronton longtemps conservé dans le même secteur (IG XII 3, 1100).