Latest news



Au cours de la première guerre mondiale, les corps de 74 soldats français furent inhumés dans le cimetière communal de Loutra, ville située au sud de l’île de Lesbos où une base de l'Armée d'orient avait été installée entre fin 1915 et 1918. Dans le courant des années 1921-1922, les corps de 72 d’entre eux furent transférés dans le cimetière militaire français de Zeitenlick (Thessalonique), tandis que les corps de 2 autres soldats furent rendus à leur famille.
 
Le 3 octobre 2018, une plaque commémorative a été posée en ce lieu, en présence des autorités françaises et grecques. Le soir même, une journée d'études sur le rôle Lesbos dans la première guerre mondiale s'est tenue au Musée archéologique de Mytilène. Tassos Anastassiadis, directeur des études modernes et contemporaines de l'EFA, y a parlé de Lesvos comme exemple pertinent permettant une microhistoire de la première guerre mondiale : raconter à partir d'un lieu modeste comme Loutra, toutes les grandes histoires de la guerre et de l'Armée d'orient en Grèce: le rapport entre civils et soldats; la place des maladies et de la santé; l'importance des troupes coloniales.

Cliquez ici pour voir l'album Facebook.

 






CONTACTS

Sophia Zoumboulaki
Assistante administrative pour la Direction des Études
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
+ 30 210 36 79 904

Nolwenn Grémillet
Communication
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
+ 30 210 36 79 943


 

Read online

The library

Newsletter

Archaeology in Greece ONLINE

ÉDESSA. - Acropole

En 1994, une fouille d'urgence (terrain Aganani) a mis au jour des vestiges architecturaux appartenant à deux phases, dont la plus récente a pour terminus post quem une monnaie de la Confédération macédonienne (IIIe s. ap. J.-C), tandis que la plus ancienne est datée par une monnaie d'Antigone Gonatas. Une autre fouille (terrain Groumba, v. BCH 117 [1993] Chron., p. 847) a...

....
A collaborative project with the BSA.

Databases