The Directors of Studies


Objectifs et axes stratégiques de recherche pour le quinquennal 2022-2026

 
Ces objectifs et ces axes impliquent prioritairement les Directions des études (section des études sur l’Antiquité et Byzance, section des études modernes et contemporaines). Mais ils se veulent également à l’intersection de plusieurs services (Archives, Bibliothèque, Informatique, Publications) en affirmant un engagement déterminé dans le domaine des Humanités Numériques et de la Science ouverte. Pour ce faire, ils s’appuient largement sur les services administratifs et techniques de l’établissement.

Télécharger le document au format pdf



 

Objectifs

Les travaux de l’EFA pour le quinquennal 2022-2026 entendent répondre à trois objectifs principaux :
  1. Favoriser, à partir des données primaires issues du terrain, la production de corpus et de monographies de sites ;

  2. Favoriser la production de référentiels ainsi que l’accessibilité, l’interopérabilité et l’utilisation des données numériques ;

  3. Favoriser l’internationalisation de la recherche par le montage de programmes européens et par l’aide à la mobilité des chercheurs.

 

Stratégie

Les objectifs et les axes stratégiques doivent permettre l’inscription de programmes thématiques et d’opérations de recherche qui seront proposés par la communauté scientifique et dont ils doivent constituer les fils conducteurs, en particulier en vue du montage de programmes européens. Ces objectifs et ces axes ne sont pas étanches et certaines recherches peuvent se situer à l’interface de plusieurs d’entre eux.
La recherche archéologique menée sur les sites de l’École est appelée à y jouer un rôle fondamental car elle répond à la vocation principale de l’établissement : produire, interpréter et publier des sources primaires permettant le renouvellement des savoirs. La préparation de corpus et de référentiels s’inscrit naturellement dans cette programmation. De la même façon, les travaux menés sur d’autres périodes et ancrés dans des études de terrain ou d’archives ont vocation à s’inscrire dans ces axes stratégiques.
L’École française d’Athènes, en interaction avec le Réseau des Écoles françaises à l’étranger, entend s’appuyer sur des partenariats pour mener à bien cette programmation de recherche. Par l’organisation collaborative de séminaires, de colloques et le montage de projets, elle entend être un acteur du renouvellement des problématiques, en permettant les interactions entre les méthodes et les questionnements de la recherche dans ses domaines de spécialité et en mettant à l’honneur le principe de l’interdisciplinarité.

 

Axes transversaux (communs aux deux sections)

  1. Connexions et interactions : une « histoire mondiale » de la Grèce
Il s’agit ici d’inscrire les travaux de l’EFA sur les mondes grecs dans une histoire « croisée » ou « connectée », en interrogeant la définition de modèles culturels, religieux ou sociaux, leur diffusion et leur réception au sein des sociétés méditerranéennes. Envisager sous cet angle toutes les périodes que couvrent les sections de l’EFA (Antiquité, Byzance, périodes franque, vénitienne, ottomane, époques moderne et contemporaine) est une manière d’interroger la définition et la construction d’un « monde grec » qui, produit d’interactions et d’influences complexes autant que reflet d’autres histoires, ne saurait se limiter à des approches territoriales.
 
  1. L’archéologie en chantier
Fondé sur la valeur documentaire des fonds d’archives de l’EFA (archives Chamonard, Mayence, Vallois, etc.), cet axe entend réinterroger les méthodes de l’archéologie en Grèce depuis les grandes fouilles des années 1870 jusqu’à leurs récentes évolutions contemporaines. Au-delà d’une simple mise en ligne et édition numérique de ces archives qui permettra d’exploiter les données scientifiques qui y sont conservées, cet axe envisage, grâce aux ressources fournies par les outils numériques, une dimension méthodologique et une dimension épistémologique. De plus, en abordant l’histoire de collections, mais aussi la question des copies d’œuvres (moulages, reproductions et « faux »), il entend aborder également les problématiques relatives à la réception de l’Antiquité. Cet axe a aussi pour objectif de favoriser les collaborations entre antiquisants et modernistes en encourageant les échanges sur les méthodes et les modèles employés.

 

Axes de la section Antiquité - Byzance

  1. Espaces et environnement
La reconstitution des paysages anciens et de leurs évolutions (analyses archéozoologiques, archéobotaniques, géomorphologiques) est indissociable des études environnementales qui ont renouvelé la compréhension des interactions entre les hommes et leur milieu. Cet axe vise à étudier les interfaces entre les différents espaces naturels, notamment les littoraux et les espaces maritimes, mais aussi l’impact de la fonctionnalisation des espaces (sanctuaires, structures défensives, articulations entre la ville et le port, la ville et le territoire rural, espaces privés et espaces publics, espaces des vivants et espaces des morts, etc.) sur les paysages. Les recherches sur les matériaux (pierre, bois, terre, etc.) et leur exploitation y trouvent place également.
Cet axe vise aussi à doter l’Ecole de référentiels lui permettant d’apprécier l’impact du changement climatique sur le patrimoine archéologique et de trouver des moyens pour en assurer la conservation et la mise en valeur.
 
  1. Croissance et mutations dans les sociétés anciennes
Cet axe a vocation à exploiter la documentation primaire produite dans le cadre de l’activité archéologique de l’EFA dans une perspective plus largement quantitative tout en conservant le niveau de détail indispensable à l’étude de sources lacunaires. Ces données, mises en séries et organisées par des outils numériques, pondérées par des études fines sur les changements et les évolutions perceptibles à travers les sources, permettent de construire une analyse concrète des sociétés méditerranéennes, apte à fonder des approches économiques et sociales transpériodes et interdisciplinaires. En s’appuyant sur les observatoires que constituent les fouilles archéologiques, cet axe entend favoriser l’étude des modes de vie, de l’activité économique, des circulations humaines et matérielles, en dégageant des moments de croissance, de rupture, ou de stagnation.

 

Axes de la section moderne et contemporaine

  1. La fabrique de la variation culturelle
Les Balkans, Grèce comprise, sont connus pour être un espace d’enchevêtrement de langues, de religions, d’institutions sociales et de productions culturelles variées. Cet axe, porteur d’une forte dimension anthropologique, rassemblera des recherches visant à montrer comment ces variations se répartissent dans l’espace et dans le temps, à l’échelle d’une région, d’un pays ou de l’aire balkanique en général. L’objectif est de produire des données de façon raisonnée de manière à permettre, par leur agrégation et leur comparaison (en particulier grâce à l’utilisation d’outils numériques), de bâtir des modèles de la diversification culturelle dans cette région de l’Europe et de la Méditerranée. Les notions de répartition et de distribution géographiques, avec celle de frontière, sont ici centrales. Il s’agit aussi d’affirmer la place de l’EFA dans une réflexion sur la diversité des sociétés (en particulier, mais pas seulement, au regard de ce que la présente mondialisation fait à cette diversité) et dans une réflexion sur les possibles modèles explicatifs de ces variations.
 
  1. Métropoles
Implantée dès sa création dans une ville en pleine transformation, l’EFA a suscité de nombreuses recherches sur Athènes. En élargissant le spectre de l’étude à d’autres métropoles également, il s’agira de poursuivre ces recherches dans une perspective comparative ouverte sur les Balkans et la Méditerranée et selon une approche pluridisciplinaire. Cet axe a pour objectif d’affirmer la présence de l’EFA dans les études urbaines et d’en faire une référence à l’échelle des Balkans et de la Méditerranée orientale. Il s’agit aussi de mettre en lumière le rôle des villes comme observatoires pour saisir les manifestations régionales de la mondialisation, en particulier celles des migrations.  Il s’appuie sur des réseaux et des expériences de recherche existants dans le périmètre de l’EFA mais aussi à l’échelle du ResEFE.
 

Programmation de la section Antiquité - Byzance

Télécharger le document au format pdf

 

I. Programmation par sites

La programmation sur chacun des sites explorés par l’EFA s’organise en fouilles / programmes d’études / programmes de publications, soit une centaine d’opérations chaque année.
 
Albanie :

1-Dürres 
Le programme d’exploration archéologique du site de Dyrrachium (avec le soutien du MEAE) a pris fin, pour une première phase, en 2019. Les études se poursuivront en vue de la publication de la publication du programme sur les figurines de l’Artémision.
 
             -> Dürres: Artémis d'Epidamne-Dyrrhachion (A. Muller et B. Muka)
 
2-Korçë 
Tout en s’attachant à la poursuite du programme de publication des recherches antérieures conduites à Sovjan et Kallamas ainsi que des prospections menées dans le territoire de Korçë, la mission archéologique franco-albanaise du bassin de Korçë poursuivra son exploration régionale par des fouilles et des prospections, avec l’appui d’un financement du MEAE.
 
             -> Mission archéologique franco-albanaise du bassin de Korçë / MAFAK (A. Gardeisen et R. Kurti)
 
3-Apollonia d’Illyrie
Avec l’appui d’un financement du MEAE, la mission archéologique franco-albanaise d’Apollonia d’Illyrie poursuivra la cartographie de la ville, l’exploration archéologique de plusieurs secteurs du site (rempart et porte d’Orient, terrasses supérieures) ainsi que sa mise en valeur. Le programme est porté en partenariat par l’EFA et l’EFR.
 
             -> Apollonia d’Illyrie (S. Verger, B. Muka)

 
Chypre :
 
4- Klimonas / Pakhtomena
Outre la préparation de la publication des fouilles de Klimonas, la mission poursuivra son exploration des premières implantations de Chypre au 10e millénaire par la fouille du site de Pakhtomena, avec l’appui d’un financement du MEAE. L’objectif est de restituer, par des approches multiples et croisées, une image aussi fidèle que possible des climats, des environnements, de la biodiversité et de son exploitation par les derniers chasseurs et les premiers agriculteurs.
 
             -> Premiers peuplements de Chypre (F. Briois et J.-D. Vigne)
 
5-Amathonte
Outre la poursuite du SIG d’Amathonte, la mission archéologique d’Amathonte commencera, avec l’appui d’un financement du MEAE, l’exploration archéologique de la Terrasse Ouest, un espace stratégique situé immédiatement en contre-bas du sanctuaire et à proximité immédiate du palais, susceptible d’avoir accueilli un bâtiment important. Le programme d’étude et de publication du palais d’Amathonte sera également mené à son terme. Un portail numérique présentant les différents programmes de recherches menés à Chypre par des institutions françaises sera mis en ligne avec des informations bibliographiques.
 
             -> Chypre, un bilan pour de nouvelles perspectives (A. Cannavo et G. Grivaud)
             -> WebSIG d’Amathonte (A. Cannavo)
             -> La terrasse ouest d’Amathonte (A. Cannavo)
             -> Les réserves à vivres du palais d’Amathonte (T. Petit)
 
6-Nea Paphos
L’EFA s’associera à la mission de Paphos, avec le soutien d’un financement du MEAE, pour la fouille et l’étude de l’enceinte urbaine, un nouveau programme qui permettra de réexaminer l’histoire de la ville et les évolutions du tissu urbain et péri-urbain, tout en proposant un programme de restauration et de mise en valeur des vestiges du rempart.
 
             -> L’enceinte urbaine de Nea Paphos, capitale hellénistique et romaine de Chypre (C. Balandier, D. Michaelides et E. Raptou)
 
 
Grèce :
 
7-Dikili tash
Avec l’appui d’un financement du MEAE, le programme de fouilles vise à explorer les couches archéologiques qui surmontent les niveaux datés du Néolithique ancien afin de préparer l’exploration ultérieure de ces derniers et documenter l’installation des premiers paysans européens. Un financement de la Fondation Del Duca permettra de conduire en parallèle d’importants travaux de mise en valeur et de restauration des vestiges.
 
             -> Les premiers paysans européens à Dikili Tash : les phases anciennes du Néolithique (P. Darcque, Z. Tsirtsoni, H. Koukouli et D. Malamidou)
 
8-Philippes
Sur le site de Philippes, l’EFA mène dans le cadre d’un protocole avec l’éphorie de Kavala un programme d’étude et de publication des inscriptions. S’y ajoute l’achèvement de la publication du forum de Philippes et de la céramique issue des fouilles du forum. Dans le cadre du projet soumis lors du classement du site au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’EFA prendra aussi la responsabilité de la création d’un modèle 3D du site.
 
             -> La colonie romaine de Philippes (C. Brélaz et C. Sarrazanas)
             -> Croyances et cultes entre Strymon et Nestos (A. Rizakis et H. Koukouli)
             -> Le forum de Philippes (M. Sève et P. Weber)
             -> La céramique protobyzantine du forum de Philippes (C. Abadie-Reynal)
             -> Philippes en 3D (L. Fadin et L. Sève)
 
9-Thasos
Sur le site de Thasos, l’exploration archéologique des phases précoloniale et coloniale entraînera un réexamen de la documentation céramique et des vestiges métallurgiques, en lien avec le territoire et l’arrière-pays thrace. S’y ajoute la poursuite des études architecturales en plusieurs secteurs de l’espace urbain thasien (Agora, Artémision et ses abords, port). La poursuite des SIG (ville et territoire) permettra d’agréger une importante documentation visant à constituer des corpus et des référentiels (céramique, sculpture, épigraphie, monnaies).
 
             -> Thasos avant, Thasos après Cléoboia (M. Bastide)
             -> Thasos, Abords Nord de l’Artémision (A. Muller et S. Dadaki)
             -> L’Artémision de Thasos (G. Biard)
             -> Archépolis : archéologie et histoire de l’espace public à Thasos (N. Trippé, G. Biard, J. Fournier et P. Hamon)
             -> Macellum (J.-Y. Marc)
             -> Port de Thasos (J.-Y. Empereur)
             -> SIG (M. Brunet, T. Koželj, M. Wuch-Koželj, N. Trippé)
             -> Les tours de l’île de Thasos (M. Wuch-Koželj)
             -> Corpus des inscriptions de Thasos (J. Fournier, P. Hamon et N. Trippé)
             -> Corpus des sculptures de Thasos (G. Biard)
             -> Céramique orientalisante parienne et thasienne (A. Coulié)
             -> Recherches sur les mobiliers des sanctuaires thasiens (A. Tichit)
             -> La Trittoia de Thasos (A. Muller, D. Mulliez)
 
10-Hebros
Avec l’appui d’un financement du MEAE et en partenariat avec des chercheurs grecs, turcs, roumains et allemands, ce programme de géoarchéologie du bassin de l’Hèbre vise à reconstituer l’environnement des cités commerçantes implantées dans cette région, à mieux évaluer l’interdépendance entre les sociétés et leurs milieux naturels et à reconstituer les réseaux routiers et maritimes.
 
             -> Géoarchéologie de l’Hèbre (A. Dan)
 
11-Terpni
Cette fouille d’un site encore inexploré, dans un contexte macédonien proche d’Amphipolis, servira de chantier-école au fur et à mesure de l’exploration de la colline principale qui présente des vestiges architecturaux et artisanaux des époques archaïque, classique et hellénistique.
 
             -> Fouilles de Terpni (L. Sève et D. Malamidou)
 
12-Fortifications de Phocide et Locride
Par la continuité de la vie d'une ville fortifiée à toutes les époques jusqu'aux plus récentes et par la préservation de ses vestiges, largement inédits, Amphissa constituera une étude de cas privilégiée pour penser une approche transdisciplinaire et transpériodes des rapports ville/fortification, qui s'intègre dans une réflexion plus générale sur la circulation des innovations et des influences techniques et culturelles à l'interface des mondes méditerranéen et balkanique. L’EFA y mènera avec l’éphorie de Phocide et l’appui d’un financement du MEAE une étude des vestiges urbains en lien avec la poursuite d’un programme transversal sur les fortifications de Phocide et Locride et la publication des recherches menées à Delphes sur la fortification dite de Philomélos.
 
             -> Fortifications de Phocide et Locride (N. Kyriakidis, S. Zugmeyer, N. Petrocheilos, A. Psalti)
 
13-Delphes
La poursuite des publications dans l’ensemble du sanctuaire (sculpture, céramique, architecture, épigraphie) à travers de nombreux dossiers, ainsi que l’avancement du SIG de Delphes, et la poursuite des recherches sur l’environnement et les carrières de Delphes s’accompagneront d’une recherche sur les terrasses de Marmaria et du Gymnase à travers le programme d’étude des abords Sud-Est du sanctuaire.
 
             -> Gymnase de Delphes (G. Ackermann, A. Psalti)
             -> La terrasse du sanctuaire d’Athéna Pronaia et les abords sud-est de la ville (S. Huber, D. Laroche, A. Jacquemin et N. Petrocheilos)
             -> WebSIG de Delphes (A. Perrier, N. Petrocheilos et J. Faguer)
             -> Environnement, matériaux et construction à Delphes (A. Perrier)
             -> Apollon, topographie et architecture. Le secteur sud du sanctuaire (F. Bommelaer)
             -> Ville de Delphes (J.-M. Luce)
             -> L’agora romaine (N. Michail)
             -> Le Portique Ouest (A. Perrier et J.-J. Malmary)
             -> Les monuments en hauteur de Delphes (A. Jacquemin et D. Laroche)
             -> Sculptures de Delphes (H. Aurigny et J.-L. Martinez)
             -> Bronzes de Delphes (H. Aurigny et R. Nouet)
             -> Objets en métal à Delphes : offrandes, instruments, mobiliers (V. Meirano)
             -> L’Aurige de Delphes (S. Descamps et B. Mille)
             -> Plastique et humanités numériques à Delphes et à Délos (P. Jockey)
             -> Les figurines de l’Antre Corycien (A. Pasquier et I. Hasselin Rous)
             -> Etudes épigraphiques à Delphes (D. Mulliez)
             -> Corpus des inscriptions de Delphes VI. Lois et décrets (R. Bouchon et N. Kyriakidis)
             -> Etude épigraphique des dédicaces de Delphes (J. Faguer)
 
14-Kirrha
L’étude de la nécropole datée de la phase transitoire entre le Bronze Moyen et Récent, en vue de la publication des résultats, est l’objectif principal du programme Kirrha, qui prévoit également, avec l’appui financier du MEAE, la fouille d’un atelier de potier de l’Age du Bronze, la poursuite de la publication des fouilles plus anciennes et l’élaboration d’un WebSIG. Le quinquennal verra aussi l’achèvement de la publication des figurines du grand dépôt votif trouvé lors des fouilles menées entre 1936 et 1938 au lieu-dit La Magoula.
 
             -> La Phocide préhistorique. Recherches sur le tell de Kirrha (R. Orgeolet)
             -> Les terres cuites figurées de Kirrha (S. Huysecom Haxhi)
 
15-Béotie centrale et septentrionale
Dans le cadre de la poursuite du programme sur le Val des Muses, l’étude s’élargira à un cadre régional combinant épigraphie et géographie historique (Thespies, Orchomène, Chéronée). Le programme d’étude architecturale d’Akraiphia et du Ptoion verra la finalisation de la publication.
 
             -> Histoire, archéologie et épigraphie de la Béotie centrale et septentrionale (D. Rousset, Y. Kalliontzis, G. Biard et I. Pernin)
             -> Akraiphia et le Ptoion (C. Müller, T. Lucas, D. Bartzis)
 
16-Egine
Le programme d’étude du port et des structures portuaires associées se poursuivra en partenariat avec l’éphorie des Antiquités sous-marines et avec l’appui d’un financement du MEAE. La poursuite de la fouille sous-marine continuera à s’appuyer sur les partenariats du programme Aegina Harbour Project (dont la Chaire Unesco d’AMU). L’étude de l’organisation portuaire et de ses structures défensives et commerciales prendra appui sur le développement du WebSIG produit par l’EFA.
 
             - Aegina Harbour Project (K. Baika, J.-C. Sourisseau et P. Kalamara)
 
17- Mégare
Le programme de recherches sur Mégare (colline de Pachi) entrera dans une phase d’étude pour mener à bien la publication des vestiges et du mobilier associé. Uns étude architecturale des remparts sera également menée.
 
             -> Fouilles de Mégare (T. Lucas et P. Marchetti)
             -> Cartographie des antiquités de Mégare (T. Lucas et M. Pigaki)
 
18-Argos
La préparation de plusieurs monographies de secteurs (agora, thermes et nymphée, théâtre, Aphrodision, Larissa, Aspis, Deiras) et l’élaboration d’un SIG permettront de faire progresser l’analyse urbaine et la constitution de référentiels et de corpus sur le site d’Argos. Des fouilles seront en outre poursuivies dans le secteur nord de l’agora.
 
             -> L’agora secteur nord (A. Pariente)
             -> L’architecture impériale d’Argos (P. Aupert)
             -> Le théâtre d’Argos (J.-C. Moretti)
             -> L’Aspis (G. Touchais)
             -> La Deiras (G. Touchais)
             -> La Larissa (G. Touchais)
             -> WebSIG d’Argos (C. Weber-Pallez)
             -> L’Aphrodision d’Argos (G. Touchais pour les niveaux de l’Helladique moyen et mycéniens, H. Aurigny pour le matériel plus récent)
             -> Les pithoi funéraires géométriques et archaïques (A. Touchais)
             -> Choix d’inscriptions argiennes (C. Prêtre)
 
19-Delos et Cyclades
De nombreuses monographies associées à des études architecturales sont en cours de préparation ou de finalisation sur le site de Délos. Elles sont associées à la poursuite de plusieurs corpus (épigraphie, céramique, monnaies, poids et mesures) qui constitueront des points de référence pour l’archéologie méditerranéenne. A ces travaux sont associés d’importants programmes de mise en valeur des vestiges qui seront accompagnés de nouvelles études architecturales et archéologiques, au Quartier du Stade notamment. S’y ajoute le développement des études environnementales à Délos et dans les Cyclades, en particulier à Tinos (paléoenvironnement, matières premières, débouchés artisanaux) qui englobent également une approche de l’organisation des paysages agraires et, en parallèle, le développement des recherches sur l’organisation des espaces urbains. De plus, l’EFA poursuit son partenariat avec l’éphorie des Cyclades dans le cadre du programme de prospection de l’île de Rhénée, avec une implication plus particulière sur le secteur de la nécropole, ainsi que sa collaboration avec l’Université d’Athènes et l’éphorie des Cyclades autour du site du Xobourgo à Tinos.
 
             -> Les Sarapieia de Délos (H. Brun)
             -> L’Héraion de Délos (G. Da Silva et H. Sarian)
             -> L’Aphrodision de Stesileos (C. Durvye)
             -> L’Artémision de Délos (J.-C. Moretti)
             -> Les Comédiens, 50 ans après (J.-Y. Empereur)
             -> Le mobilier de la maison des sceaux (A. Peignard-Giros et S. Maillot)
             -> La maison des stucs (Ch. Le Roy, A. Peignard-Giros)
             -> Le mur de Triarius (S. Maillot)
             -> La Salle hypostyle (J.-C. Moretti)
             -> La maison de Fourni (H. Wurmser)
             -> Délos sous-marine (J.-C. Moretti)
             -> SYNOIKIA, espaces partagés à Délos dans la ville des vivants et des morts (S. Maillot)
             -> La synagogue et ses abords (G. Ackermann, P. Karvonis, J.-C. Moretti et L. Sève)
             -> De la graine à la tombe : aménagement et exploitation du territoire délien ; effets environnementaux, alimentaires et anthropologiques (H. Wurmser)
             -> Géologie et architecture / GAD (J.-C. Moretti)
             -> Fusion à Délos (L. Jolivet)
             -> Poids et mesures (sekomata) de Délos (C. Hasenohr, C. Doyen et V. Chankowski)
             -> Sculptures hellénistiques en contexte (F. Queyrel)
             -> Recherches sur les mosaïques de Délos (A.-M. Guimier Sorbets)
             -> Etude des mains des graveurs (A. Michel)
             -> Conservation et valorisation des inscriptions de Délos (A. Michel)
             -> Index des inscriptions de Délos (C. Feyel)
             -> Les magasins du front de mer (P. Karvonis)
             -> Restauration et conservation des vestiges architecturaux (J.-C. Moretti et P. Karvonis)
             -> Recherches sur Rhénée (C. Hasenohr, S. Maillot)
             -> Les rituels funéraires à l’époque hellénistique dans les Cyclades (M.-T. Le Dinahet)
             - Cités insulaires : approches du territoire domestique et funéraire de la cité au Xobourgo (V. Vlachou et N. Kourou)
             - Agrocyclades : territoires ruraux dans l’espace insulaire égéen (J. Faguer)
 
20-Malia
Associée à la poursuite des travaux de publication de plusieurs monographies, le développement des études paléo-environnementales, avec l’achèvement du SIG, devra permettre de reprendre à nouveaux frais l’étude des relations de la ville de Malia avec son territoire et la mer.
 
             -> Crypte hypostyle et bâtiment Kb (A. Allegrette)
             -> Le palais de Malia (M. Devolder)
             -> Les abords nord-est du palais de Malia (P. Darcque)
             -> Malia, Quartier Nu (A. Farnoux et J. Driessen)
             -> Recherches dans les secteurs Pi et Delta de Malia (M. Pomadère)
             -> Chrysolakkos (S. Muller Celka)
             -> Les pratiques funéraires à Malia (S. Dederix)
             -> Techniques de construction en terre en Crète : approches expérimentales (M. Pomadère et M. Lorenzon)
             -> Le territoire de Malia (S. Muller Celka)
             -> WebSIG de Malia (S. Muller Celka)
             -> Malia et la mer à la période minoenne. Recherches sur le port de Malia (M. Pomadère, L. Lespez et C. Langhor)
 
21-Dréros
L’objectif est d’achever l’étude des secteurs de l’agora, du temple et du bâtiment du secteur 5 et de préciser la chronologie de l’occupation de l’acropole Est ; de rendre le site accessible au public et de donner toute sa place au site de Dréros dans le patrimoine archéologique de la région par l’installation d’un nouveau musée à Néapoli à l’initiative de l’éphorie.
 
             -> Mission franco-grecque de Dréros (A. Farnoux et V. Zographaki)
 
22-Anavlochos
Après l’achèvement du programme de fouilles, le travail d’étude s’attachera à la publication des vestiges et à leur mise en valeur. Le site documente l’implantation des premières communautés en Crète à la période des « âges obscurs » et permettra de relancer plusieurs problématiques liées à l’histoire de ces implantations.
 
             -> L’Anavlochos (F. Gaignerot-Driessen)
 
23-Religion, architecture et urbanisme à l’époque byzantine
A travers la reprise ou la poursuite de l’étude de trois contextes urbains à Arta, Nicopolis et Mistra, l’objectif est de préciser le développement et le rôle de l’architecture religieuse dans l’extension urbaine. Les programmes, menés grâce aux outils d’analyse topographique que l’EFA est en mesure de mobiliser, s’appuieront sur des comparaisons avec le site de Caričin Grad (Serbie) dont l’exploration archéologique est soutenue par l’EFR avec l’appui financier du MEAE. L’étude des sculptures architecturales des églises du Péloponnèse sera également menée.
 
             -> Le paysage religieux des villes balkaniques et de leurs abords durant la période protobyzantine (C. Vanderheyde et V. Ivanisevic)
             -> Architecture ecclésiastique en Epire, XIIIe-XVe siècles (B. Osswald)
             -> Mistra numérique (E. Yota)
             -> La sculpture architecturale et liturgique du Péloponnèse, Ve-Xe siècles (P. Ralli)
 
 
Fouilles programmées en Grece
 
Outre ses activités en Albanie et à Chypre, l’EFA dispose en Grèce chaque année de 3 autorisations en propre et de 3 autorisations en collaboration, que l’on envisage de répartir comme suit sur 12 sites au cours du quinquennal, en alternant fouille et étude et en fonction des engagements déjà en cours dans le cadre des protocoles signés précédemment avec le Ministère grec de la Culture. L’année 2022 devra, de plus, intégrer les reports du programme de fouilles de l’Anavlochos et du programme de fouilles de Thasos-Abords Nord de l’Artémision, retardés par la crise sanitaire.
 
Pré et proto-histoire :
Dikili Tash
Kirrha
Malia
 
Antiquité :
Argos
Delphes
Thasos
Terpni
Egine
Amphissa
Dréros
 
Période byzantine :
Nicopolis
 
 

II. Programmes thématiques

Outre sa programmation par sites, l’EFA soutiendra au cours du quinquennal le développement de programmes en partenariat. Ils visent à favoriser la production de référentiels ainsi que les études comparatives dans plusieurs disciplines ou à l’intersection de différentes spécialités.
 
 
24-Epigraphie et numérique
Constitution de corpus épigraphiques numériques avec intégration des sources disponibles (estampages, photographies, SIG), en partenariat avec le ResEFE.
 
             -> Hyper-Estampage (M. Brunet)
             -> Publication numérique des monuments inscrits de l’EFA (M. Brunet)
             -> Epigraphie et corpus numériques (J. Faguer et A. Michel)
             -> Corpus numérique des décrets des Déliens (A. Michel)
             -> MELI. Muse épigraphique en ligne (E. Santin)
             -> Recueil des inscriptions en Linéaire A – Supplément 1985-2020 (J. Zurbach et M. Del Freo)
 
25-Référentiels céramologiques
Développement de corpus de référence appuyés sur les technologies numériques.
 
             -> Valorisation et étude transversale du corpus des céramiques de Thasos (J. Kozlowski, J.-S. Gros et M. Perron)
             -> Céramique à Delphes (A.-S. Martz)
             -> « L’Egée spartiate » : les réseaux de diffusion de la céramique laconienne dans le monde égéen, VIIe-Ve siècles av. J.-C. (A. Delahaye)
             -> MedAmphora (J.-Y. Empereur)
             -> Thasian amphora stamp online (C. Tzochev)
 
26- Monnaies de fouilles
En intégrant, en partenariat avec l’American Numismatic Society, les critères de référencement numérique des monnaies de fouilles, création de bases de données interopérables sur les sites de Thasos, Délos et Argos.
 
             -> Les monnaies étrangères de Thasos (M.-C. Marcellesi et O. Picard)
             -> Les monnaies grecques d’Argos (C. Grandjean)
             -> Les monnaies des fouilles de Délos (V. Chankowski, Th. Kourempanas)
 
27-Eurykleia
Fondé sur l’exploitation d’un grand nombre de sources primaires grâce au développement des outils numériques et dans une perspective de science ouverte, le projet vise à documenter les femmes de l’Antiquité tout en rendant compte de la mixité des sociétés antiques. L’objectif sera de restituer la diversité des regards que les Anciens eux-mêmes portaient sur les femmes, sans se limiter à une approche fondée sur le genre.
 
             -> Eurykleia (Violaine Sebillotte Cuchet, Sandra Boehringer, Adeline Grand-Clément et Sandra Péré-Noguès)
 
 
28-Vigne, vin en Egypte, en Grèce et en Asie Mineure au premier millénaire
Etude des échanges biotechnologiques et des transferts culturels en Méditerranée orientale (en partenariat avec l’IFAO et l’IFEA). Le programme vise à une étude globale de la vigne et du vin de la culture à la consommation du vin, en associant plusieurs disciplines.
 
             -> Vigne, vin en Egypte, en Grèce et en Asie mineure (C. Pagnoux, B. Redon, O. Henry)
 
29-Fortifications en pays grec
En s’appuyant sur les sites explorés par l’EFA et en élargissant les perspectives à d’autres régions et partenariats, en particulier en Asie mineure, l’objectif est de poursuivre l’étude comparée des structures défensives des territoires, tant dans une étude de leurs techniques de construction que de leur rôle dans l’articulation des espaces construits et vécus par les populations.
 
             -> Fortifications en pays grecs (N. Kyriakidis, N. Genis, T. Lucas, S. Maillot, S. Zugmeyer, C. Balandier, I. Pimouguet-Pedarros et M.-P. Dausse)
 
30-Sanctuaires et panthéons locaux
Le programme profitera des fouilles menées sur des sanctuaires antiques par l’EFA et l’EFR, pour développer une série d’études sur la vie religieuse selon une approche comparatiste.
 
             -> Evolution des panthéons locaux : Argos, Délos, Thasos (C. Durvye, G. Biard et H. Aurigny)
             -> Sanctuaires, cultes et rites des cités coloniales grecques (J. Des Courtils, J.-Y. Marc et L. Cavalier)
 
31- Territoires des Grecs
Le programme interroge la pluralité des représentations que les Grecs avaient du territoire. Il se déploiera selon une approche multiscalaire, centrée sur l’agentivité pour tenir compte des différents acteurs sociaux.
 
             -> Territoires multiples : agentivité et environnements socio-économiques (C. Weber-Pallez, S. de Vido, A. Esposito et A. Pollini)
 
32- Paysages sonores et espaces urbains
Mené en partenariat avec l’IFAO et l’EFR, le programme existe depuis 2012. Il doit s’ouvrir à d’autres partenariats avec trois universités italiennes (Bologne, Salente, Padoue) autour de la base de données en ligne RIMAnt (Repertorium Instrumentum Musicorum Antiquorum) qui recense les vestiges d’instruments de musique des cultures égyptienne, grecque et romaine.
 
             -> Paysages sonores et espaces urbains dans la Méditerranée ancienne (S. Perrot, S. Emerit et A. Vincent)
 
33- Gypsothèques d’art antique et collections d’archéologie
Programme appuyé sur des partenariats multiples, centré sur le recensement et l’exploitation des collections d’archéologie et l’étude de leur développement dans la construction de la didactique.
 
             -> Patrimoines universitaires en réseaux – gypsothèques d’art antique et collections d’archéologie en France (H. Wurmser)
             -> Copies didactiques (A. Fenet et N. Lubtchansky)
 
34- La fabrique de l’archéologie délienne
En s’appuyant sur plusieurs partenariats (Université de Lorraine, MuseeL de Louvain) apportant des lots d’archives complémentaires aux collections conservées à l’EFA, il s’agit d’analyser les méthodes mises en œuvre lors des premières grandes phases d’exploration archéologique de Délos et leurs répercussions sur la construction des savoirs, tout particulièrement dans l’étude de l’habitat.
 
             -> La fabrique de l’archéologie délienne et ses archives / FADA (J.-C. Moretti et M. Stahl)
 
 
III. Séminaires de formation doctorale
 
Programme à venir
 

Programmation de la section moderne et contemporaine

Télécharger le document au format pdf

 
  1. Écrire l’histoire de la Grèce franque (G. Grivaud)
Ce projet de portail numérique vise à recenser, organiser et rendre accessible un ensemble de ressources relatives à l’histoire de la Grèce franque (de la fin du e à la fin du e siècle) de façon à donner une plus grande visibilité à un champ de recherche encore peu reconnu de manière institutionnelle. Il proposera un répertoire de sources imprimées et de bases de données existantes, des bibliographies thématiques et un SIG localisant les sites et monuments relatifs à cette période. La mise en place du portail s’appuiera sur une série d’ateliers sur l’historiographie de la Grèce franque.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université de Rouen Normandie)
 
  1. De Byzance au monde ottoman en Europe du Sud-Est (O. Delouis, L. Yordanova)
Ce projet vise à la constitution d’un réseau de chercheurs intéressés par l’intégration et la transformation du monde byzantin au sein de la pax ottomanica entre le xive et le xvie siècle. Il se donne pour objectif de cerner les questions historiographiques essentielles et les ressources propres à l’étude de cette période de mutation. Des dossiers thématiques ainsi que des ateliers réunissant des spécialistes venus d’horizons nationaux différents (y compris des pays des Balkans) seront les principaux outils mobilisés.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (École française d’Athènes)
 
  1. Léonidas, Napoléon, Botzaris. La langue des symboles (A. Voutyra)
Une exposition à la Fondation Teloglio et un volume collectif proposent d’analyser l’association entre les figures du héros antique et de deux héros modernes à l’époque de l’éveil du nationalisme grec (1789-1832). Cette association, qui repose à la fois sur l’histoire et sur des symboles, permet d’aborder les formes et les modes de transferts entre politique, art et opinion publique à l’ère des révolutions.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université Aristote de Thessalonique)
 
  1. Le code foncier ottoman de 1858 : genèse, portée et postérité (P. Gelez)
Cette publication consistera en une édition et traduction commentée d’un texte juridique fondamental et s’attachera, à partir d’études de cas localisées, à montrer son application et ses effets dans plusieurs régions de l’Empire ottoman et dans plusieurs États de la Méditerranée orientale et des Balkans post-ottomans.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Sorbonne Université)
 
  1. Dans le sillage de la mort d’un empire, 1922 : transitions politiques et stratégies d’enracinement des populations minoritaires en Méditerranée orientale (A. Dalachanis, A. Rappas)
Ce projet s’intéresse aux populations minoritaires dans le contexte des transitions politiques qui accompagnent la fin de l’Empire ottoman de l’Égypte aux Balkans et à leur adaptation à la tendance à l’homogénéisation culturelle. Il s’agira moins d’étudier la mobilité des populations minoritaires que leur enracinement, c’est-à-dire la perpétuation d’une normalité en situation anormale.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS, IHMC)
 
  1. Les confins de la musique (C. Corbier)
Ce projet propose d’élargir l’étude des transferts culturels dans le champ musical en dépassant les relations bilatérales et les histoires nationales de la musique. Pour cela, des enquêtes associant historiens, musicologues et ethnologues seront menées dans deux régions frontalières marquées par l’histoire ottomane et post-ottomane, Chios et Kastoria.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS, IREMUS)
 
  1. Méditerranée(s) musicale(s) : techniques, circulations et représentations (xixe-xxie siècles) (P. Anagnostou, S. Gabry-Thienpont)
Ce projet part de l’hypothèse que les techniques d’enregistrement sonore apparues à la fin du e siècle sont à l’origine de transformations et de nouvelles circulations de la musique produite et consommée en Méditerranée. L’équipe s’attachera à documenter, comparer et expliquer les effets de cette modernité sonore sur les pratiques musicales et sur la façon dont elles sont perçues et appropriées, en particulier sous la forme de produits de consommation ou d’objets patrimoniaux.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (École française d’Athènes)
 
  1. Entreprises françaises en Grèce (C. Agriantoni, O. Raveux)
Conçue pendant le quinquennal 2017-2021, cette base de données constitue un outil pour la poursuite de recherches dans les domaines de l’histoire et de l’anthropologie économiques de la Grèce contemporaine.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université de Thessalie)
 
  1. Médiateurs culturels entre Grèce, France et autres pays européens, 1830-1974 (O. Polycandrioti)
Centrée dans sa phase initiale autour des éditeurs, traducteurs et professeurs, cette base de données en ligne construite pendant le quinquennal 2017-2021 sera enrichie et alimentée par d’autres recherches sur les transferts culturels entre la Grèce et l’espace francophone, en particulier dans le domaine de la musique.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Institut de Recherches Historiques / Fondation Nationale de la Recherche Scientifique)
 
  1. Paysages sonores et mémoires de l’exil. Les émissions radiophoniques des réfugiés de la Guerre civile grecque (A. Angelidou, A. Baladina)
Ce projet a pour ambition de localiser et d’exploiter les archives sonores des émissions radiophoniques produites par les réfugiés de la Guerre civile dans les principaux pays d’accueil et de recueillir des témoignages d’anciens auditeurs. Il vise de cette façon à écrire l’histoire de cette période dans une perspective qui prend en compte la dimension sonore, donc sensorielle, de l’expérience de l’exil.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université Panteion)
 
  1. Political Knowledge. Agency, transfers and entanglements between Latin America and Southern Europe, 1940s-1980s (G. Leibner, E. Palieraki, P. Voglis)
L’EFA soutient et accompagne le montage d’un projet ERC Synergy portant sur la circulation des savoirs politiques entre l’Europe du Sud (dans laquelle la Grèce constitue un cas d’étude privilégié) et l’Amérique latine, deux régions entre lesquelles les connexions furent nombreuses à l’époque de la Guerre froide. On constate dans les deux cas des tentatives pour éviter les idéologies dominantes de l’époque, ce qui permet d’envisager une histoire de la Guerre froide décentrée et sensible aux périphéries plus qu’aux centres.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Cergy Paris Université)
 
  1. Histoire mondiale de la Grèce (V. Chankowski)
Ce projet est la contribution de l’EFA à un ouvrage collectif conçu sur le modèle des « histoires mondiales » apparu ces dernières années et réunissant une équipe internationale d’historiens couvrant toutes les périodes de l’histoire de la Grèce.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (École française d’Athènes)
 
  1. Bibliotheca Academica Translationum. Traductions et circulation des savoirs sur l’Antiquité gréco-romaine (xviiie-xixe siècles) (C. Avlami, C. Carastro)
Cette base de données bibliographiques en ligne est un outil pour étudier l’histoire et la réception des travaux sur l’Antiquité en Europe. Mise en ligne pendant le quinquennal 2017-2021, elle est destinée à être alimentée et enrichie et à stimuler la réflexion sur l’histoire des sciences de l’Antiquité.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université Panteion)
 
  1. Destins d’objets (A. Dalachanis, M. Volait)
Ce projet a pour objectif d’impulser une réflexion collective autour de la trajectoire des objets dits patrimoniaux et des traces matérielles du passé. Susceptible d’impliquer les programmes des deux sections de l’EFA et reposant sur la participation des autres Écoles française à l’étranger, il a pour vocation de structurer les programmes transversaux et de contribuer à l’animation de l’axe 2, L’archéologie en chantiers.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS, InVisu)
 
  1. Archives Gilliéron (C. Mitsopoulou)
Continuation du travail de conservation et de traitement des archives et des collections de la famille Gilliéron entrepris lors du quinquennal 2017-2022, ce projet transversal aux deux sections de l’EFA prévoit de surcroît l’exploitation de ces fonds sur un certain nombre de questions (biographie des artistes Gilliéron, réseaux de personnes et d’institutions, sites et musées, techniques de travail, impostures savantes, etc.) et la diffusion des premiers résultats des activités de valorisation et de recherche de l’équipe sous la forme d’expositions, de manifestations scientifiques et de publications.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université de Thessalie)
 
  1. Pour une histoire décalée de l’École française d’Athènes (A. Farnoux)
Ce projet a pour ambition de compléter les ouvrages existants sur l’histoire de l’EFA en proposant un point de vue qui ne soit pas celui de l’histoire institutionnelle, mais qui privilégie des aspects généralement délaissés qu’il est possible de documenter à partir de fonds d’archives publics et privés : intégration dans le paysage académique français, relations avec la société grecque, influence de l’EFA sur l’épistémologie de l’archéologie et de l’histoire de l’art.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Sorbonne Université)
 
  1. Pix Illyrica. L’exploitation du bitume en Albanie du Sud de l’Antiquité à nos jours (G. de Rapper, F. Quantin)
Le projet Pix Illyrica est soutenu par l’ANR de 2021 à 2024. Il s’agit d’une étude sur la longue durée de gisements de bitume connus et exploités depuis l’Antiquité et toujours en activité sous l’angle de l’histoire des sciences et des techniques, de l’histoire économique et politique et des études environnementales.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Aix-Marseille Université)
 
  1. Chant liturgique à Chypre (xve-xvie siècles) : traditions byzantines et pratiques cantorales sous la domination franque et vénitienne (V. Kontouma, F. Kritikou) 
Ce projet propose de considérer la coexistence des chrétiens orthodoxes et catholiques à Chypre à partir des répertoires de musique liturgique et des interactions que ceux-ci révèlent entre les deux confessions. Il cherche à faire des pratiques musicales un révélateur des mutations urbaines qui accompagnent la transformation de l’environnement politique de l’île.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université d’Athènes)
 
  1. Atlas numérique des systèmes familiaux et des pratiques familiales dans l’Europe du Sud (F. Boudjaaba)
L’EFA soutient et accompagne le montage d’un projet ERC Synergy visant à faire l’inventaire des systèmes familiaux en Europe du Sud et d’en proposer une restitution sous forme d’atlas numérique. L’Europe du Sud-Est constituant un angle mort des recherches sur l’histoire des systèmes familiaux, le soutien de l’EFA permettra l’organisation d’ateliers de travail réunissant des spécialistes venus de plusieurs pays de la région.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS,
 
  1. « Petites industries », travail des femmes et diversité des chemins de l’industrialisation dans l’Europe méditerranéenne, milieu du xixe-milieu du xxe siècle (M. Martini, L. Papastefanaki)
Ce projet a pour but de comparer différents parcours d’industrialisation en Europe du Sud à travers l’examen du travail des femmes, saisi par une relecture de sources connues en histoire économique mais sous-exploitées en histoire des femmes ainsi que par l’analyse des enquêtes de l’inspection grecque du travail qui seront dans un premier temps numérisées et rendues accessibles à la comparaison.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université Lyon 2)
 
  1. Interactions, juxtapositions, imbrications religieuses dans les Balkans (xxe-xxie siècles) (D. Albera, M. Pénicaud)
Ce projet s’intéresse à la coexistence des musulmans, des chrétiens et des juifs dans les Balkans post-ottomans à travers la fréquentation de lieux de culte partagés. Il s’appuie sur les travaux pionniers de Frederick Hasluck (1924), dont il propose une représentation cartographique et qu’il complète et actualise par des observations de terrain.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS, IDEMEC)
 
  1. Le laboratoire ethnographique : livres, revues, expositions, collections (P. Kosmadaki)
Ce projet d’exposition qui associe l’École française d’Athènes, le musée Benaki et le musée du quai Branly part de l’hypothèse que l’archéologie, l’ethnographie et certains courants artistiques se sont rencontrés dans la période de l’entre-deux-guerres autour d’un intérêt pour les objets du quotidien des cultures non-occidentales.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Musée Benaki)
 
  1. Le renoncement au monde. Perspectives croisées sur l’ascèse (T. Anastassiadis, N. Elias, V. Tournier)
Ce projet propose une comparaison entre la Méditerranée et l’Asie autour d’une question anthropologique fondamentale : en quoi l’ascèse consiste-t-elle, quel est son objet et quelle est sa visée ? Le projet part de l’hypothèse selon laquelle malgré la marginalité communément associée à l’ascèse, celle-ci occupe une place centrale dans la vie religieuse et politique des sociétés concernées. Exploratoire, le projet vise à construire une réflexion interdisciplinaire et comparative et à constituer un réseau de recherche.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (INALCO)
 
  1. Thraces et Pélasges aux marges de la Grèce : une ethnographie des origines fantasmées dans les Balkans (xxe-xxie siècles) (G. de Rapper, G. Valtchinova)
Il s’agit de comparer deux phénomènes apparus en Albanie et en Bulgarie dans la seconde moitié du e siècle, le néo-pélasgisme et la thracologie, qui ont pour point commun de chercher à capter le bénéfice symbolique de l’Antiquité grecque au profit de deux projets nationalistes se développant de l’autre côté de la frontière. Enquêtes de terrain et étude de corpus bibliographiques seront combinées pour éclairer une fascination très actuelle en Europe et en Méditerranée pour les origines les plus lointaines des populations de la région.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (École française d’Athènes)
 
  1. Atlas social d’Athènes (T. Maloutas, I. Polyzos, S. Spyrellis)
La version française de cette revue en ligne est disponible depuis 2017. Outil de recherche sur l’histoire et les mutations contemporaines de l’agglomération athénienne, elle est aussi un laboratoire d’écriture multimédia et interdisciplinaire. Elle a vocation à rendre compte des études urbaines menées à Athènes et en Attique dans le cadre des programmes de l’EFA.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 
  1. Photographier, documenter, inventorier les manières d’habiter et de construire en Attique (J. Ballesta, T. Maloutas)
L’objectif de ce projet est de constituer à l’EFA une riche documentation photographique sur les modalités d’occupation de l’espace en Attique en mettant l’accent en particulier sur l’articulation entre espaces publics et espaces privés. Il s’agit à la fois d’une enquête de géographie sociale et d’une expérience de photographie documentaire. Le projet s’appuie sur les 300 km du Sentier métropolitain de l’Attique.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 
  1. Espaces discrets de la mondialisation dans l’Europe du sud-est (A. Doron, O. Pliez)
Ce projet de géographie économique considère l’Europe du sud-est comme un débouché de réseaux commerciaux mondialisés connus sous le nom de « Nouvelles routes de la soie ». Il s’intéresse à la circulation et au commerce de produits de faible valeur en provenance d’Asie et alimentant des marchés de gros dans les principales villes de la région. Le projet prévoit des enquêtes de terrain et la constitution d’une base de données susceptibles d’être étendue à d’autres régions de l’Europe.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (CNRS, ART-DEV)
 
  1. Arméniens et juifs dans les métropoles du Sud-Est européen (H. Georgelin, O. Varon-Vassard)
Trois journées d’études préparatoires donneront lieu à un volume comparant les cas arménien et juif sous l’angle de la longue durée (histoire et origines réelles ou désirées de ces populations dans le Sud-Est européen), des destructions radicales et des processus mémoriels subséquents et enfin des représentations et de la contribution des juifs et des Arméniens à la culture des pays de résidence.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université d’Athènes)
 
  1. Visual Salonica. Spectacle cinématographique et communautés projetées à Thessalonique (1936-1953) (M. Leventopoulos, N. Liontou)
Ce programme ambitionne l’écriture d’une histoire visuelle de Thessalonique. Le spectacle cinématographique est un prisme par lequel on appréhende la mutation de la ville ottomane durant la phase d’hellénisation totale de l’espace urbain achevée concomitamment à l’extermination de la population juive de Thessalonique par les nazis. Les processus de distribution, exploitation, projection et réception des films, du début de la dictature d’Ioannis Metaxas à la fin de la Guerre civile, se trouvent au cœur de l’étude. Une attention particulière est dévolue aux acteurs, qu’il s’agisse des professionnels du secteur comme des publics, et à leur traversée de l’occupation allemande.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Université Paris 8)
 
  1. Mémoires, pouvoirs, espaces publics dans les Balkans et en Méditerranée (P. Sintès)
Ce projet de recherche-création s’intéresse à la place du passé et de la mémoire dans l’espace public des métropoles de la Méditerranée et des Balkans contemporains. Relevant de la recherche de légitimité politique (identification, commémoration, monumentalisation) ou de l’économie des villes (patrimonialisation, tourisme, vie culturelle), les pratiques et représentations liées à la mémoire seront observées depuis les espaces publics et donneront lieu à des expérimentations méthodologiques impliquant la participation d’artistes engagés dans une réflexion sur l’espace public.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. (Aix-Marseille Université)
 
 
 
 


 


Les carnets numériques sont un ensemble d'outils en ligne permettant de partager des bases de données, des documents ou des fichiers.

Ces carnets vous offrent la possibilité de travailler et de partager des données avec vos collaborateurs ou membres de votre équipe que vous soyez sur les sites de fouilles ou chez vous.

Le chef de mission peut déterminer deux niveaux d’accès à ses collaborateurs : accès complet ou accès en lecture uniquement.

L’accès à ces services se fait tout simplement sur demande au service informatique : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Les outils sont les suivants :

- L'hébergement de bases de données Filemaker pour travailler en ligne.
- Un partage en ligne ou espace de stockage pour synchroniser,sauvegarder et partager tout type de fichiers (Documents Word, photos, etc.)
- Un gestionnaire d'emails, de contacts et de calendriers avec une adresse du type @efa.gr.
Si vous souhaitez apporter des modifications à ces outils ou avoir à disposition d’autres outils ou services, n’hésitez pas à nous contacter.
 
 

Base de données Filemaker


Le service de bases Filemaker vous offre la possibilité d'héberger vos bases sur un serveur Filemaker accessible à distance.

Cela vous permet de travailler a plusieurs et en même temps sur une seule et même base de données.
Vos bases seront, à n'importe quel moment, accessibles par vous et vos collaborateurs.

Vous pourrez spécifier deux niveaux d'accès :
-Accès complet: l'utilisateur pourra modifier et alimenter la base de données.
-Accès restreint: l'utilisateur peut uniquement lire les informations (fiches, recherches, etc.).

Pour cela il vous faudra faire parvenir au service informatique, soit par email, soit par CD ou directement à notre bureau, votre ou vos bases Filemaker. Elle sera insérée sur le serveur Filemaker avec le niveau d'accès que vous nous aurez spécifié.

Puis un fichier/raccourci vous sera transmis directement ou par email pour vous permettre d'ouvrir votre base à partir de votre ordinateur. Vous pourrez par la suite distribuer ce raccourci à vos collaborateurs.
 


Pour rappel, ce service nécessite que vous ayez Filemaker installe sur votre PC ou sur votre Mac mais aussi une connexion internet.
 
 

Espace de stockage

Le service d'espace de stockage vous permet de mettre en ligne, dans un espace sécurisé, des fichiers qui seront disponibles pour vous et vos collaborateurs.

Par ce système, vous pouvez déposer des documents, des photos, des fichiers. Tous les formats de fichiers sont supportés.

Ce service dit en nuage est comparable aux services DropBox ou SkyDrive. Nous utilisons le projet Open Source NextCloud.

Il est accessible via n'importe quel navigateur Web, mais aussi en utilisant un logiciel compatible avec les plateformes Macintosh, Windows et Linux.
Les dossiers et les fichiers localisés sur le répertoire sont sauvegardés sur le disque dur de l'ordinateur, puis copiés sur le serveur de l'EfA après chaque enregistrement donc modification.
 

En cliquant sur le bouton ci-dessous, une interface vous demande votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.
Ces informations vous seront transmises par le service informatique après votre demande d'accès.

Se connecter

 
 

Gestionnaire d'emails


Ce système, avec une adresse email sous la forme Site-Numéro de mission-@efa.gr (ex : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.), vous offre un gestionnaire d’emails, de contacts, de taches et de calendrier.

Cette adresse peut être utilisée pour vos correspondances, avec vos collaborateurs de mission ou l’administration de l’Ecole française d’Athènes.

Un système de contacts vous permet d’enregistrer vos correspondants, mais aussi d’avoir un accès direct aux adresses du personnel de l’école.

Enfin, un calendrier vous permet de gérer le planning de vos missions.
Ce service peut être partagé aussi avec vos collaborateurs.
 


 


Présentation des objectifs et des axes stratégiques de recherche pour le quinquennal 2022-2026

 
Ces objectifs et ces axes impliquent prioritairement les Directions des études (section des études sur l’Antiquité et Byzance, section des études modernes et contemporaines). Mais ils se veulent également à l’intersection de plusieurs services (Archives, Bibliothèque, Informatique, Publications) en affirmant un engagement déterminé dans le domaine des Humanités Numériques et de la Science ouverte. Pour ce faire, ils s’appuient largement sur les services administratifs et techniques de l’établissement.

Télécharger le document au format pdf
 

Objectifs

Les travaux de l’EFA pour le quinquennal 2022-2026 entendent répondre à trois objectifs principaux :
  1. Favoriser, à partir des données primaires issues du terrain, la production de corpus et de monographies de sites ;

  2. Favoriser la production de référentiels ainsi que l’accessibilité, l’interopérabilité et l’utilisation des données numériques ;

  3. Favoriser l’internationalisation de la recherche par le montage de programmes européens et par l’aide à la mobilité des chercheurs.

 

Stratégie

Les objectifs et les axes stratégiques doivent permettre l’inscription de programmes thématiques et d’opérations de recherche qui seront proposés par la communauté scientifique et dont ils doivent constituer les fils conducteurs, en particulier en vue du montage de programmes européens. Ces objectifs et ces axes ne sont pas étanches et certaines recherches peuvent se situer à l’interface de plusieurs d’entre eux.
La recherche archéologique menée sur les sites de l’École est appelée à y jouer un rôle fondamental car elle répond à la vocation principale de l’établissement : produire, interpréter et publier des sources primaires permettant le renouvellement des savoirs. La préparation de corpus et de référentiels s’inscrit naturellement dans cette programmation. De la même façon, les travaux menés sur d’autres périodes et ancrés dans des études de terrain ou d’archives ont vocation à s’inscrire dans ces axes stratégiques.
L’École française d’Athènes, en interaction avec le Réseau des Écoles françaises à l’étranger, entend s’appuyer sur des partenariats pour mener à bien cette programmation de recherche. Par l’organisation collaborative de séminaires, de colloques et le montage de projets, elle entend être un acteur du renouvellement des problématiques, en permettant les interactions entre les méthodes et les questionnements de la recherche dans ses domaines de spécialité et en mettant à l’honneur le principe de l’interdisciplinarité.

 

Axes transversaux (communs aux deux sections)

  1. Connexions et interactions : une « histoire mondiale » de la Grèce
Il s’agit ici d’inscrire les travaux de l’EFA sur les mondes grecs dans une histoire « croisée » ou « connectée », en interrogeant la définition de modèles culturels, religieux ou sociaux, leur diffusion et leur réception au sein des sociétés méditerranéennes. Envisager sous cet angle toutes les périodes que couvrent les sections de l’EFA (Antiquité, Byzance, périodes franque, vénitienne, ottomane, époques moderne et contemporaine) est une manière d’interroger la définition et la construction d’un « monde grec » qui, produit d’interactions et d’influences complexes autant que reflet d’autres histoires, ne saurait se limiter à des approches territoriales.
 
  1. L’archéologie en chantier
Fondé sur la valeur documentaire des fonds d’archives de l’EFA (archives Chamonard, Mayence, Vallois, etc.), cet axe entend réinterroger les méthodes de l’archéologie en Grèce depuis les grandes fouilles des années 1870 jusqu’à leurs récentes évolutions contemporaines. Au-delà d’une simple mise en ligne et édition numérique de ces archives qui permettra d’exploiter les données scientifiques qui y sont conservées, cet axe envisage, grâce aux ressources fournies par les outils numériques, une dimension méthodologique et une dimension épistémologique. De plus, en abordant l’histoire de collections, mais aussi la question des copies d’œuvres (moulages, reproductions et « faux »), il entend aborder également les problématiques relatives à la réception de l’Antiquité. Cet axe a aussi pour objectif de favoriser les collaborations entre antiquisants et modernistes en encourageant les échanges sur les méthodes et les modèles employés.

 

Axes de la section Antiquité - Byzance

  1. Espaces et environnement
La reconstitution des paysages anciens et de leurs évolutions (analyses archéozoologiques, archéobotaniques, géomorphologiques) est indissociable des études environnementales qui ont renouvelé la compréhension des interactions entre les hommes et leur milieu. Cet axe vise à étudier les interfaces entre les différents espaces naturels, notamment les littoraux et les espaces maritimes, mais aussi l’impact de la fonctionnalisation des espaces (sanctuaires, structures défensives, articulations entre la ville et le port, la ville et le territoire rural, espaces privés et espaces publics, espaces des vivants et espaces des morts, etc.) sur les paysages. Les recherches sur les matériaux (pierre, bois, terre, etc.) et leur exploitation y trouvent place également.
Cet axe vise aussi à doter l’Ecole de référentiels lui permettant d’apprécier l’impact du changement climatique sur le patrimoine archéologique et de trouver des moyens pour en assurer la conservation et la mise en valeur.
 
  1. Croissance et mutations dans les sociétés anciennes
Cet axe a vocation à exploiter la documentation primaire produite dans le cadre de l’activité archéologique de l’EFA dans une perspective plus largement quantitative tout en conservant le niveau de détail indispensable à l’étude de sources lacunaires. Ces données, mises en séries et organisées par des outils numériques, pondérées par des études fines sur les changements et les évolutions perceptibles à travers les sources, permettent de construire une analyse concrète des sociétés méditerranéennes, apte à fonder des approches économiques et sociales transpériodes et interdisciplinaires. En s’appuyant sur les observatoires que constituent les fouilles archéologiques, cet axe entend favoriser l’étude des modes de vie, de l’activité économique, des circulations humaines et matérielles, en dégageant des moments de croissance, de rupture, ou de stagnation.

 

Axes de la section moderne et contemporaine

  1. La fabrique de la variation culturelle
Les Balkans, Grèce comprise, sont connus pour être un espace d’enchevêtrement de langues, de religions, d’institutions sociales et de productions culturelles variées. Cet axe, porteur d’une forte dimension anthropologique, rassemblera des recherches visant à montrer comment ces variations se répartissent dans l’espace et dans le temps, à l’échelle d’une région, d’un pays ou de l’aire balkanique en général. L’objectif est de produire des données de façon raisonnée de manière à permettre, par leur agrégation et leur comparaison (en particulier grâce à l’utilisation d’outils numériques), de bâtir des modèles de la diversification culturelle dans cette région de l’Europe et de la Méditerranée. Les notions de répartition et de distribution géographiques, avec celle de frontière, sont ici centrales. Il s’agit aussi d’affirmer la place de l’EFA dans une réflexion sur la diversité des sociétés (en particulier, mais pas seulement, au regard de ce que la présente mondialisation fait à cette diversité) et dans une réflexion sur les possibles modèles explicatifs de ces variations.
 
  1. Métropoles
Implantée dès sa création dans une ville en pleine transformation, l’EFA a suscité de nombreuses recherches sur Athènes. En élargissant le spectre de l’étude à d’autres métropoles également, il s’agira de poursuivre ces recherches dans une perspective comparative ouverte sur les Balkans et la Méditerranée et selon une approche pluridisciplinaire. Cet axe a pour objectif d’affirmer la présence de l’EFA dans les études urbaines et d’en faire une référence à l’échelle des Balkans et de la Méditerranée orientale. Il s’agit aussi de mettre en lumière le rôle des villes comme observatoires pour saisir les manifestations régionales de la mondialisation, en particulier celles des migrations.  Il s’appuie sur des réseaux et des expériences de recherche existants dans le périmètre de l’EFA mais aussi à l’échelle du ResEFE.


Télécharger la fiche projet


 


 

 

La recherche à l’EFA s’appuie sur les membres et le personnel de soutien à la recherche de l’établissement, ainsi que sur un réseau d’anciens membres et chercheurs associés. Les membres, anciens membres et chercheurs associés sont les porteurs des programmes inscrits au quinquennal de l’EFA. L’établissement a noué de nombreux partenariats avec des institutions, laboratoires et centres de recherche en France, en Grèce et dans d’autres pays, encadrés par des conventions. 
 


Contrat quinquennal 2017-2021

Dans le cadre du contrat quinquennal 2017-2021, l’École française d’Athènes développe des projets qui répondent à une ou plusieurs des orientations suivantes :
  • produire des données scientifiques nouvelles à partir d’opérations de terrain, d’études de matériel ou de recherches en archives et, si possible, proposer des projets d’outils numériques pour les exploiter ;
  • faire fructifier les programmes suscités par les priorités du précédent contrat quinquennal (philologie et corpus, patrimoine et histoire de l’art, archéologie et sciences de la nature) ;
  • proposer de nouveaux champs d’investigation portant sur le monde grec antique, la Grèce byzantine ou la Grèce moderne et contemporaine ;
  • être articulés à des publications dans un calendrier crédible ;
  • envisager des modes de diffusion et de valorisation autres que des colloques et des journées d’études ;
  • donner lieu à des programmes de formation (séminaires de formation doctorale) ;
  • reposer sur des co-financements (Labex, Idex, ANR, ERC, Horizon 2020 etc.) et des partenariats en France (universités, CNRS, musées etc.), en Grèce (universités, EIE, musées, éphories, écoles étrangères etc.) et dans d’autres pays.


Ces projets s’inscrivent dans l’un des cadres suivants :
 
A) Section antique et byzantine
La programmation de la section doit donner aux sites leur place à part entière, en favorisant les problématiques transversales (par exemple : l’eau, le paléo-environnement) ou multi-site (par exemple : matériaux et techniques). La programmation sur les sites procède directement de la collaboration avec les autorités grecques et structure aussi bien les demandes d’études et de fouilles des chercheurs associés que la politique documentaire. L’activité sur les sites fait l’objet de négociations annuelles avec les responsables de mission, le conseil archéologique central et les autorités locales. Dans le cadre du nouveau contrat l’École soutient sur les sites traditionnels (Delphes, Délos, Thasos, etc.) en priorité les études, les publications et les travaux de restauration et peut s’ouvrir à de nouveaux sites, sur proposition des autorités grecques. La recherche sur la Grèce byzantine et franque continue d’être soutenue.
Les projets portent sur un ou plusieurs sites liés à l’EFA (par exemple en Grèce : Dikili Tash, Philippes, Thasos, Delphes, Délos. Argos, Malia, Lato, Dréros, etc., mais aussi à Chypre ou en Albanie). Ils peuvent comporter des opérations de terrain (topographie, géomorphologie, fouilles, restauration, aménagement), des campagnes d’étude pour publication, des séminaires de formation sur site. L’École soutient en priorité les campagnes d’étude pour publication.

B) Section moderne et contemporaine
La programmation du nouveau contrat a pour objectif de faire de la section moderne et contemporaine un outil pour comprendre la société grecque contemporaine, ses crises et son positionnement actuel dans l’espace balkanique et méditerranéen-oriental. Les programmes pluriannuels sont structurants et fonctionnent comme les sites de la section antique et byzantine, avec une politique documentaire comparable (production d’outils numériques tels que SIG, etc.). L’EFA participe ainsi à l’observatoire urbain d’Athènes et porte une attention particulière à la question des migrations. Elle développe un programme sur la Grèce dans l’empire ottoman, sur l’œuvre de l’Armée d’Orient, sur l’histoire des échanges culturels et économiques entre la France et la Grèce, avec des partenariats institutionnels renouvelés. Les projets de la section sont inscrits dans l’un des trois domaines suivants :
  • Géographie humaine et sociologie de la Grèce (par exemple : recherches sur les migrations ; atlas social d’Athènes) ;
  • Histoire de la Grèce et de ses relations avec l’espace balkanique ou avec la Méditerranée orientale (par exemple : histoire croisée des entreprises françaises et des migrations ouvrières en Grèce et en Méditerranée orientale) ;
  • Études sur les relations France-Grèce (par exemple : l’œuvre de l’Armée d’Orient 1915-1919 ; histoire des traducteurs et des traductions) ;
Ces projets peuvent comporter des opérations de terrain, des recherches en archives et des séminaires de formation.

C) Programmes transversaux
Les projets peuvent proposer des recherches à cheval sur les deux sections, à travers deux thématiques :
  • Histoire de l’archéologie
  • Anthropologie de la Grèce antique et de la Grèce contemporaine

D) Programmes inter EFE ou UMIFRE
  • Les projets peuvent associer plusieurs établissements français de recherche relevant du réseau des Écoles françaises à l’étranger EFE : http://www.resefe.fr/
  • Cette association peut être étendue aux Instituts de Recherche à l’étranger UMIFRE/USR/IFRE : http://www.ifre.fr/;
  • Pour être retenu, ces projets doivent être validés par les parties concernées.
 
E) Priorités
Comme lors du précédent contrat quinquennal, l’EFA identifie trois priorités sur lesquelles elle souhaite développer des projets :
  • Orient / Occident : il s’agit d’étudier les échanges Est-Ouest en Méditerranée aux différentes époques (antique, byzantine, moderne et contemporaine). Ce peut être le cadre pour inscrire des programmes inter EFE ou UMIFRE (par exemple: les normes ecclésiastiques entre Orient et Occident XIe-XIXe s)
  • Matériaux et expérimentation : l’EFA souhaite soutenir les recherches en archéométrie, archéologie expérimentale, ethnoarchéologie, technologie, portant sur l’Antiquité comme sur le contemporain (archéologie industrielle), recherches qui peuvent donner lieu à des séminaires de formation pratique, à la publication de manuels où seraient confrontées les sources et les données de l’analyse et de l’expérimentation.
  • Outils numériques de la recherche : l’École souhaite promouvoir la mise au point d’outils numériques nouveaux type SIG ou corpus en ligne.



 


La direction des études, divisée en deux sections (direction des études antiques et byzantines et direction des études modernes et contemporaines), coordonne un dispositif de recherche, de formation à la recherche, de diffusion et de partenariat scientifique international, poursuivant une tradition d'érudition, de constitution de savoir et de construction d'objets scientifiques à partir de travaux de terrain menés en Grèce et dans le monde hellénique ancien et moderne.
 

La recherche

Les directions des études coordonnent la mise en œuvre des programmes scientifiques de l’EFA, qui prennent place en Grèce, le plus souvent en partenariat avec d’autres établissements de recherche et d’enseignement. Elles œuvrent pour l’ouverture du réseau scientifique de l'École vers des partenariats européens et internationaux, en promouvant des programmes collaboratifs et des échanges pérennes.  Les principaux partenaires sont les Universités et Unités de Recherche françaises, les Universités et centres de recherche grecs et européens ainsi que les autorités archéologiques nationales et régionales de la Grèce (voir programmes, manifestations, rapport).
Elles assurent chaque année le suivi scientifique, administratif, budgétaire et logistique d’une centaine de missions de fouille ou d’étude bénéficiant d’un financement direct de l’EFA, en Grèce, en Albanie et à Chypre. Les directeurs des études veillent à ce que chacune s’insère dans l’un des axes scientifiques du programme quinquennal de l’établissement, ou dans l’une des priorités affichées.

Les programmes et missions s’inscrivent dans l’un des cadres suivants :
a) Section antique et byzantine
La programmation quinquennale de la section doit donner aux sites leur place à part entière, tout en favorisant les problématiques transversales ou multi-sites et en développant les politiques documentaires (en particulier la production d’outils numériques). L’activité sur les sites fait l’objet de négociations annuelles ou pluriannuelles avec les responsables de mission, le conseil archéologique central et les autorités locales. Les projets peuvent comporter des opérations de terrain (topographie, géomorphologie, fouilles, restauration, aménagement), des campagnes d’étude pour publication, des séminaires de formation sur site.

b) Section moderne et contemporaine
La programmation s’attache à faire de la section moderne et contemporaine un outil pour comprendre les sociétés de la Grèce et des Balkans. Les programmes pluriannuels sont structurants et s’appuient sur une politique documentaire (en particulier la production d’outils numériques). Les projets peuvent comporter des opérations de terrain, des recherches en archives et des séminaires de formation.

 

Les manifestations scientifiques

Les directeurs des études animent des séminaires de recherche mensuels :
 
Les directions des études contribuent également à bâtir le programme des conférences l'EFA et encadrent l’organisation de plusieurs colloques et journées d'étude chaque année.
 

La formation à la recherche

Les directeurs des études assurent  l’accueil des membres, des boursiers et des doctorants et leur insertion dans le dispositif de la recherche.
Ils supervisent l’ensemble des dispositifs de formation assurés par l’EFA : bourses, stages professionnels et stages de fouille. Ils siègent au concours de recrutement des membres scientifiques de l’EFA et encadrent ensuite les travaux des membres de chacune des sections (section antique et byzantine,  section moderne et contemporaine), en proposant une assistance au montage des opérations de terrain et des colloques. Les membres et boursiers sont incités à présenter leurs travaux scientifiques dans le cadre des Ateliers des jeunes chercheurs de l’EFA, ou d’autres manifestations scientifiques. Les directeurs des études relisent tous les travaux que les membres leur soumettent (manuscrits en vue de leur publication, projets de recherche, dossiers de candidature).
Par ailleurs, ils organisent, co-organisent ou coordonnent les séminaires de formation doctorale qui ont lieu chaque année à Athènes ou dans les maisons de fouille de l'EFA.
 

Activités éditoriales

Les directeurs des études appartiennent de droit au comité des éditions de l’École française d’Athènes. Le directeur des études de la section antique et byzantine est aussi membre des comités de lecture du Bulletin de Correspondance hellénique et du Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger. Il rédige les expertises scientifiques internes d’une partie des articles du BCH, dans ses domaines de compétence, et rend des avis ponctuels sur certaines monographies.
Par ailleurs, la supervision de la partie française de la Chronique des fouilles en ligne/ Archaeology on line relève du directeur des études antiques et byzantines. Il assure le suivi éditorial des quelque 800 notices rédigées chaque année au sein de l’EFA et participe aux réunions de concertation avec l’équipe de direction de la British School of Archaeology, partenaire du projet.
Le directeur des études de la section moderne et contemporaine coordonne, en lien avec le service des publications, le travail de rédaction du Bulletin de Correspondance hellénique moderne et contemporain.


 

Read online

The library

Newsletter

Archaeology in Greece ONLINE

Property of Mpatistaki Brothers, Kissamos

Property of Mpatistaki Brothers, Kissamos. Stavroula Markoulaki (ΚΕ’ ΕΠΚΑ) reports that during the excavation of the property, part of a Greco-Roman house was discovered at the S end of the ancient town, at a distance from the large urban villas. It consisted of three main rooms (A-Γ), a corridor with a drain and potentially a storage room with vessels (pitheonas) (Fig. 1).

Symposium hall...

....
A collaborative project with the BSA.

Databases