Les membres scientifiques
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Panagiota ANAGNOSTOU

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Tel : (+30) 210 36 79 952

    Membre de 2ème année, Section études modernes et contemporaines
    Docteure en sciences politiques (Sciences Po Bordeaux)

    Chercheure associée au Groupe d’études orientales, slaves et néo-helléniques (Université de Strasbourg)
    Qualifiée en Section CNU 22 (Histoire et civilisations. Histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l’art ; de la musique) et en Section CNU 15 (Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïque, d’autres domaines linguistiques).

    Bourses : Programme Marie-Curie (2003-2004) / Programme Placement (2010) de l’Union Européenne

     

    Domaines de recherche :

     

    • Histoire culturelle et sociale de la musique
    • Sociologie politique de la musique
    • Circulations musicales en Méditerranée
    • Musiques populaires grecques
    • Histoire des techniques et des médias


    Projets de recherche

    Projet de recherche EFA

    Les enregistrements de Pathé en Grèce et en Égypte avant la Seconde Guerre mondiale
     
    Ce projet de recherche concerne les circulations culturelles et commerciales, observées par le prisme du marché du disque et de l’enregistrement franco-helléniques au début du XXe siècle. Il s’inscrit dans le prolongement de ma recherche post-doctorale et propose de retracer l’histoire phonographique de Pathé en Grèce et en Égypte, et par là même, l’histoire des circulations et des supports musicaux au début du XXe siècle. Choisir l’entrée par une compagnie française privée (Pathé) et ses produits (cylindres et disques) permet de dépasser les écueils du nationalisme méthodologique et de la division entre musique savante et populaire. Il s’agit de refaire une histoire technique, économique et culturelle ; d’analyser la vie sociale des objets cylindre et disque ; d’apporter enfin une lumière neuve non pas uniquement sur les sociétés du début du XXe siècle aujourd’hui disparues, mais aussi sur celles qui les ont suivies et qui ont « oublié ».


    Projet de recherche post-doctorale

    Les enregistrements de Pathé à Athènes, Salonique, Le Caire et Alexandrie de 1905 à 1931 à travers les archives de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
    (GEO et Département d’études néo-helléniques, Université de Strasbourg, 1er septembre 2018 – 30 juin 2019)
     

    Partant du constat que l’histoire des enregistrements en Grèce au début du XXe siècle et des musiques hellénophones enregistrées en Égypte reste largement inexplorée, cette recherche propose d’étudier cette réalité socio-musicale oubliée en se concentrant sur l’activité de la branche phonographique de Pathé. À travers les archives disponibles à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé à Paris (comptes rendus des conseils d’administration, inventaires, livres de comptes), ce travail atteste de la présence de Pathé dans la région dès la fin du XIXe siècle et permet ainsi de revisiter la chronologie communément établie (qui plaçait, par exemple, le début des enregistrements hellénophones de la compagnie française dans les années 1920). Plus particulièrement, Pathé possède des points de vente de ses produits dans plusieurs villes grecques et égyptiennes dès 1898 ; elle enregistre un grand nombre de cylindres égyptiens dès le début du XXe siècle et de cylindres grecs, au moins pour 1907.


    Thèse de doctorat

    Les représentations de la société grecque dans le rebetiko (sous la direction de Denis-Constant Martin)

    Cette recherche relève de la sociologie politique et s’intéresse au rebetiko, cette musique populaire grecque du début du XXe siècle qui est toujours largement jouée, chantée et dansée en Grèce. Elle adopte une méthode plurielle : historique, musicale et sociologique. Dans un premier temps et à travers des articles de presse, elle revisite l’histoire du rebetiko, ses conditions de production et sa réception depuis sa création jusqu’à l’aube du XXIe siècle. L’analyse de la fluidité de cette catégorie musicale et de ses significations, combinée à l’analyse d’un corpus de 25 chansons et à l’interprétation des récits recueillis grâce à la méthode des entretiens collectifs non directifs, mettent en évidence emprunts et appropriations, processus d’authentification et de traditionalisation, traces du passé, mais aussi potentiels oublis de réserve. Échafaudées à partir et dans le rebetiko, de multiples configurations identitaires et mémorielles dévoilent l’ambiguïté des divisions et des transformations de la société grecque.


    Activités de terrain

    • Septembre 2018-juin 2019 : dépouillement des archives de la Fondation Seydoux-Pathé, Paris

    • Avril-mai 2013 : réalisation (en collaboration avec Mondher Ayari) et traduction de trente entretiens avec des musiciens et des musicologues des musiques traditionnelles grecques pour le projet ANR « CréMusCult » (IRCAM-CNRS et Université de Strasbourg)

    • Novembre 2013-janvier 2014 : conduite et transcription de quinze entretiens individuels semi-directifs pour le programme PICRI « Les publics de la musique classique au XXIe siècle » (responsable du programme Stéphane Dorin, CESSP, Paris-Sorbonne)

    • 2009 : conduite de cinq entretiens collectifs non-directifs et de cinq entretiens individuels non-directifs sur le rebetiko

    • 2009-2010 : observation participante dans les lieux de pratique du rebetiko

    • 2006-2007 : dépouillement des archives de presse à la Bibliothèque du Parlement à Sepolia
       


    Publications

    Articles dans des revues à comité de lecture
    • « Did you say Rebetiko? Musical categories, their transformation and their meanings », Journal of Social History (Special Issue on Music), vol.52, n°2, 2018 : 283-303.

    • « Towards a history of jazz in Greece », Jazz Research Journal (special issues “The Global Circulations of Jazz”, guest editors Catherine Servan-Schreiber et Stéphane Dorin) vol.10, n°1-2, 2016 : 54-74.

    • « Définir le peuple et sa musique, Les débats sur le rebetiko dans la presse de gauche pendant et après la guerre civile grecque (1946-1961) », Transposition [en ligne], n°4, 2014 (disponible ici).

    • « Max Weber and Theodor Adorno: discord or polyphony in the sociology of music? » [en grec], Epistimi kai Koinonia [Science et Société], vol.20, automne 2008 : 241-261. (disponible ici).

    • « Enregistrement multipiste » [Sur le rock basque] [en français], Revista de cultura y investigacion vasca Sancho el Sabio, nº22, 2005 : 57-68 (disponible ici).


    Chapitres de livres
    • « Là-bas dans le marché aux citrons : les images du Pirée et de Smyrne dans le rebetiko », Actes de la journée d’étude Soi, l’autre et l’ailleurs : Images et imaginaires des villes portuaires de l’Europe atlantique et méditerranéenne (XVIIIe-XXIe siècles), Bordeaux, 11-12 mai 2015, Paris, Éditions de la Sorbonne (à paraître, 2019).

    • « L’âge de la K7 », dans Jean El-Gammal et Didier Francfort (eds), Culture, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale, 1945-1991, Paris, Ellipses, 2018 : 251-260.

    • (en collaboration avec Didier Francfort), « Les élites locales et la musique : une approche fonctionnelle », dans Agnès Callu (ed.), Culture et élites locales en France (1947-1989), CNRS Éditions, 2018.

    • « La mort inachevée d’une musique populaire : le cas du rebetiko en Grèce », dans Sarah Andrieu, Emmanuelle Olivier (eds), Création artistique et imaginaires de la globalisation, Paris, Éditions Hermann, 2017 : 129-148.


    Autres
    • « Six portraits populaires et rebetiko : des représentations musicales et sociales changeantes » [en grec], Actes du 8e Colloque musicologique transversal, Megaro Mousikis (en ligne, 2019).

    • (en collaboration avec Maria Zerva), « La Grèce moderne : une carte en 20 feuilles réalisée par le Service historique de l’armée de terre française, éditée en 1852 », La Revue de la BNU, n°16, automne 2017 : 52-55.

    • (en collaboration avec Maria Zerva), « Chypre. Citrons acides au goût aigre : la lutte chypriote pour l’indépendance (1955-1959) vue par Lawrence Durrell », La Revue de la BNU, n°16, automne 2017 : 24-27.

    • (en collaboration avec Didier Francfort) « Cultures et recherche : vers un moment post-numérique ? », Consortium Archives des Mondes Contemporains (ArcMC) - Inventaires et Documents Numériques, 19 janvier 2015 (disponible ici).


    Recensions d’ouvrages
    • Recension de l’ouvrage de Georges Prévélakis, Qui sont les Grecs ? Une identité en crise, Paris, CNRS éditions, 2017, dans Politique étrangère, « Lectures », 2018/3 : 202-203.
    • Review of the book of Steven Feld, Jazz cosmopolitanism in Accra, Five musical years in Ghana, Durham, NC, Duke University Press, 2012, dans Jazz Research Journal, vol.10, n°1-2, 2016 : 188-191.
    • Note de lecture de l’ouvrage d’Anaïs Fléchet, Si tu vas à Rio… La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle, Paris, Armand Colin, 2013, dans Volume !, vol.12, n°1, 2015, mis en ligne ici le 30 novembre 2015.

     

    Communications

    Colloques internationaux

    •     « Axion Esti d’Odysseus Elytis, mis en musique par Mikis Theodorakis », en collaboration avec Maria Zerva, maître de conférences à l’Université de Strasbourg, Congrès international Langues et chansons : recherches interdisciplinaires, 4es rencontres scientifiques du réseau LAFEF, Université Jean Monnet, Saint-Etienne, 20-22 novembre 2019.

    •     « Music, Politics and International Mobilization : the case of Mikis Theodorakis », Panel « Music, International Solidarity and Visions of Humanity in the 1970s » avec Esteban Buch, Anaïs Fléchet et Igor Contreras Zubillaga, Colloque International Culture & International History VI : Visions of Humanity, John F.Kennedy Institute et Freie Universität, Berlin, 6-8 mai 2019.

    •     « Quelle(s) discipline(s) pour la musique populaire en Grèce ? », Symposium de la Société d’études néo-helléniques, La constitution disciplinaire des sciences humaines et sociales en Grèce aux XIXe et XXe siècles. Traditions nationales et mouvements transnationaux, INALCO, 16-17 mars 2018.

    •     « Quand les Français voyagent en Grèce », Ateliers d’été de l’IHCE, Lunéville, 22-24 juin 2017.

    •     « Six portraits populaires et rebetiko : des représentations musicales et sociales changeantes » [en grec], 8e Colloque musicologique transversal, Megaro Mousikis, Athènes, 25-27 novembre 2016.

    •     (en collaboration avec Didier Francfort) « Les chants de l’exil », 19e Rendez-vous de l’histoire, Blois, 8 octobre 2016.

    •     « La musique ‘moderne’ en Grèce : une mémoire à reconfigurer ? », International Society for Cultural History Annual Conference, Time and Culture, Université de Bucarest, 7-11 septembre 2015.

    •     « Nationalism, Tradition and Authenticity in Music: the Greek case (19th-20th centuries) », keynote speaker, Colloque international Cultural Industries, Snobbism and Avant-garde, 6th Meeting of Musicology of Riberao Preto, Département de Musique de FFCLRP-USP, Université de São Paolo, Riberao Preto, Brésil, 16-18 octobre 2014.

    •     « Disque-exil : Comparative approches to Migrants’ Records Collections » (avec Armelle Gaullier et Didier Francfort), Ateliers d’été de l’IHCE, Lunéville, 2-4 juillet 2014.

    •     « Music and danse artifacts as reserved oblivion », Panel (en collaboration avec Sophie Jacotot, post-doctorante du Labex CAP) pour la 7e Conférence Annuelle de l’International Society for Cultural History, Istanbul, 11-14 septembre 2013.

    •     « On unexploited traces related to Greek Popular Music », Colloque International Artefacts, Culture and Identity, International Society for Cultural History, Istanbul, 11-14 septembre 2013.

    •     « La réaction des élites face à la musique populaire (1871-1961) », 23e Congrès des néo-hellénistes des universités francophones, Les élites grecques modernes XVIII-XXe siècle, INALCO, Paris, 27-29 juin 2013.

    •     « Présentation du film Africa Trane Station et des recherches de Steven Feld », Colloque international Les circulations globales du jazz/Global circulations of jazz, Musée du quai Branly, Paris, 27-28 juin 2013.

    •     « Le jazz en Grèce », Colloque international Les circulations globales du jazz/Global circulations of jazz, Musée du quai Branly, Paris, 27-28 juin 2013.

    •     « Le rebetiko et les outils technologiques du passé », Colloque de restitution du projet ANR Globamus, Création musicale, circulation et marché d’identités en contexte global, INHA, Paris, 19-21 mars 2013.

    •    « Le métier du musicien et les représentations du travail dans la musique populaire grecque de l’entre-deux-guerres », Colloque International Histoire Culturelle du travail, International Society for Cultural History, Lunéville, 2-5 juillet 2012.


    Journées d’études

    •  «Οι γαλλοελληνικές σχέσεις μέσα από το πρίσμα της βιομηχανίας του θεάματος και της διασκέδασης. Η περίπτωση της Πατέ», en collaboration avec Mélisande Leventopoulos, maître de conférences à Paris 8, Journée d’étude 1919: Η σύνοδος ειρήνης του Παρισιού μέσα από το πρίσμα των γαλλοελληνικών σχέσεων των αρχών του 20ού αιώνα, Institut français de Grèce, 14 décembre 2019.

    • « Le rebetiko : une musique populaire grecque. Circulations, appropriations, pratiques », intervention à la journée de formation pédagogique organisée par le Centre de Monuments Nationaux et la Délégation Académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle à la Villa Kérylos. Journée de formation dédiée aux Musiques et traditions dans la Grèce contemporaine, Beaulieu-sur-Mer, 13 novembre 2019.

    • Participation à la table ronde « Compagnies phonographiques, enregistrements et pratiques musicales : une mémoire à reconfigurer ? », Journée d’étude Pratiques de l’oubli en musique : mémoires, politiques, patrimonialisations, MISHA, Strasbourg, 9 avril 2019.

    •     Participation à la table ronde autour du numéro de Clio Femmes, Genre, Histoire (48/2018), « Genre et espace (post-)ottoman : entre empire et État-nation », MISHA, Strasbourg, 26 mars 2019.

    •     Participation à la table ronde « Des musiques politiques ? », Colloque Denis-Constant Martin, l’indiscipliné, Sciences Po Bordeaux, 20-21 novembre 2018.

    •     « La persistance du passé antique en Grèce moderne » (en collaboration avec Maria Zerva, directrice du Département d’études néo-helléniques de l’Université de Strasbourg), Journée d’études Archéologie et question nationale en Europe. De l’Alsace à l’Europe médiane (XIXe-XXe siècles), BNU de Strasbourg, 24 janvier 2018. 

    •     « La Grèce et l’Europe », Journée d’études Les traités de Rome et leur actualité (1957-2017), organisée par l’Association des professeurs d’histoire et de géographie de Lorraine, Thionville, 25 mars 2017.

    •     « Musiques des campagnes, musiques des villes. Ruptures et continuités. Le cas du rebetiko en Grèce », Journée d’études Chansons urbaines : perspectives croisées, EHESS, Paris, 14 octobre 2016.

    •     « Contestations politiques et musicales dans la Grèce des Colonels », Journée d’études Musiques, contestations, contre-cultures, Philharmonie, Paris, 15 avril 2016.

    •     « Musique populaire et âme nationale en Grèce dans l’entre-deux-guerres », Journée d’études Musique et Nation dans l’entre-deux-guerres, Europe-Amériques, Maison de la recherche, Paris, 10 décembre 2015.

    •     « Là-bas dans le marché aux citrons : les images du Pirée et de Smyrne dans le rebetiko », Journées d’étude Soi, l’autre et l’ailleurs : Images et imaginaires des villes portuaires de l’Europe atlantique et méditerranéenne (XVIIIe-XXIe siècles), Bordeaux, 11-12 mai 2015.

    •     « La musique populaire en Grèce dans l’entre-deux-guerres : circulations, assignations et appropriations », Symposium Art et Mondialisation : Transferts, catégories, archives et récits, Centre Pompidou et Musée du quai Branly, 14-15 novembre 2013.

    •     « La redécouverte de la musique populaire grecque (1960-1980) : revisiter le passé, comprendre le présent, rêver l’avenir », Journées d’étude Musique et politique symbolique au XXe siècle : catégories, usages et stratégies, CRAL, EHESS, Paris, 24-25 janvier 2013.

    •     « L’Autre et le passé à travers le rebetiko », Journée d’étude Musique et Identité, Sciences Po Bordeaux, 9 mai 2012.

    •     « Bollywood à Athènes : le succès des chansons ‘dignes des Indiens’ en Grèce (1954-1965) », Journée d’étude Cinéma et Musique, CEIAS, EHESS, Paris, 7 mai 2012.

    •     « Authentification et traditionalisation du rebetiko », Journées Doctorales d’Ethnomusicologie, Université Paris IV, 15 octobre 2011.


    Tout public

    • « Genres et musiques populaires des villes et des grands ports de la Méditerranée ». Intervention au Festival Strasbourg-Méditerranée, discussion avec Rabah Mezouane, journaliste musical. Manifestation proposée par Strasbourg-Méditerranée, le CSC Fossé des Treize et le Département d’études néo-helléniques de l’Université de Strasbourg, 30 novembre 2019.

    •    « De Smyrne au Pirée : le rebetiko entre deux ports », conférence musicale (avec la participation de Didier Laurencin), Cycle Musiques portuaires, organisé par l’Amphi de l’Opéra de Lyon et le Centre des musiques traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA), Opéra de Lyon, 9 mars 2018.

    •     « Dissidence et contestation dans l’histoire de la Grèce contemporaine », Les mercredis européens (présentés par Didier Francfort), Lunéville, 15 novembre 2017.

    •     Musique et conflits armés – Musique et torture, table-ronde organisée par la revue Transposition, EHESS, 24 mars 2015.

    •     « Cultures et musiques juives dans les Balkans », en collaboration avec Didier Francfort, Soirée culturelle à l’association culturelle juive de Nancy, 15 janvier 2015.

    •     « Migrations, frontières, identités dans la Grèce du Nord », Les mercredis européens (présentés par Didier Francfort), Lunéville, 25 juin 2014.

    •     « L’histoire des différentes dénominations de la musique populaire grecque avant la deuxième guerre mondiale », Conférence-concert organisé par l’association AHELA, Nantes, 30 mars 2013.

    •      « Retour en Grèce », Les lundis de Lunéville (présentés par Didier Francfort, avec la participation de Meropi Anastassiadou), Lunéville, 02 avril 2012.

    •     « De l’amané au smyrneiko : la musique populaire grecque venue d’ailleurs », Conférence-concert organisé par l’association Ethnomusika, Péniche Anako, Paris, 11 mars 2012.

    •     « Chansons de travail, de divertissement, de débauche ou de résistance ? », Les lundis de Lunéville (présentés par Didier Francfort, avec la participation d’Étienne Boisserie), Lunéville, 9 janvier 2012.



    Valorisation de la recherche

    • Co-organisation avec Christophe Corbier d’une journée d’étude sur Pratiques de l’oubli en musique : mémoires, politiques, patrimonialisations avec le soutien du GEO (Université de Strasbourg) et de l’IReMus (CNRS), Maison des sciences de l’homme – Alsace, 9 avril 2019.

    • Co-organisation avec Anais Fléchet, maître de conférences en histoire culturelle à l’Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, d’une journée d’étude sur Musique, contestations, contre-cultures, Cité de la musique, Philharmonie de Paris, 15 avril 2016.

    •  Membre du comité scientifique du colloque international Cultural Industries, Snobbism and Avant-garde, 6th Meeting of Musicology of Riberao Preto, Département de Musique de FFCLRP-USP, Université de São Paolo, Riberao Preto, Brésil, 2014.

    •  Assistante d’édition pour la Société Française d’Analyse Musicale et les éditions Delatour (janvier-juin 2014).

    •  Membre du comité d’organisation du colloque international Les circulations globales du jazz/Global Circulations of Jazz, (responsables scientifiques : Stéphane Dorin, CESSP-Paris 1 et Catherine Servan-Schreiber, CEIAS-EHESS), Musée du quai Branly, 27-28 juin 2013.

     


    Enseignement

    • 2018-2019 : Chargée d’enseignement, Département d’études néo-helléniques, Faculté des Langues, Université de Strasbourg.

    • 2016-2018 : Attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER à temps plein), Département d’études néo-helléniques, Faculté des Langues, Université de Strasbourg.

    Enseignements dispensés :

    • Civilisation sur textes traduits (L1) : La construction de l’identité grecque au XIXe siècle (1er semestre). Les récits des voyageurs français en Grèce (2e semestre)
    • Civilisation (L1) : Géographie physique et humaine de la Grèce
    • Contacts des langues et cultures (L2) : Transferts culturels, histoire et sociologie des migrations grecques (1er semestre). Pratiques artistiques et politiques culturelles grecques (2e semestre)
    • Histoire et société grecques (L3) : De la guerre civile à la dictature des Colonels, la crise de Chypre : questions de mémoire (2e semestre)
    • Civilisation (L3) : Histoire sociale et culturelle grecque au XXe siècle (1er et 2e semestRE)
    • Musique et identité (Master 1 et 2) : Tradition, appropriation, circulations, effets de triangulation (1er semestre). Performance, création, globalisation (2e semestre)


    Séminaires de recherche

    • « Les enregistrements sur cylindres de la compagnie phonographique Pathé (1896-1914) : une histoire musicale transnationale oubliée », Conférence à l’Université de Strasbourg, au Séminaire mensuel du laboratoire GEO (Groupe d’études slaves, orientales et néo-helléniques – EA 1340), 23 octobre 2019.

    • « Producteurs voyageurs et musiques du monde sur cylindres chez Pathé (1897-1914) », séminaire RIHMA (Relations internationales et histoire du monde atlantique) Musiciens voyageurs et répertoires musicaux du voyage, organisé par Jean-Sébastien Noël, Université de La Rochelle, 26 février 2019.

    • « Tambourins en nylon et humeurs épuisées : l’histoire du rock en Grèce (1970-1985) », séminaire Histoire sociale du rock, organisé par Florence Tamagne et Arnaud Baubérot, Centre Malher, Paris, 13 avril 2016.

    • « Diffusion/Imposition du fait musical par les élites locales », en collaboration avec Didier Francfort, séminaire Sociologie des élites culturelles locales 1947-1989, organisé par Agnès Callu, École des Chartes, Paris, 9 décembre 2015.

    • « Musique et dictature : le cas de la Grèce des Colonels », séminaire Musique et politique, organisé par Anaïs Fléchet, Université Saint-Quentin-en-Yvellynes, 3 avril 2015.

    • « Migrations musicales, identités et mémoires : le rebetiko de Grèce au XXe siècle », intervention au séminaire Littératures et musiques dans les relations internationales, organisé par Anaïs Fléchet, Robert Frank, Marie-Françoise Lévy et Antoine Marès au sein de l’UMR Identités, Relations Internationales et Cultures Européennes (IRICE, Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne et CNRS), 9 janvier 2014.



     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Zominthos
    Zominthos.  E. Sapouna Sakellaraki (ASA) reports on the completion of the excavation of the large building (Figs 1-3).  In Space 28 a Linear A tablet was found, on which tripod vessels are recorded (Fig. 4).  Other Linear A inscriptions have been found at Zominthos.  The existence of an earlier building beneath was confirmed; it was larger in extent and there are finds from it.

    Of interest is...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles