Newsletter
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Pour vous inscrire, cliquez ici  Pour vous désinscrire, cliquez ici

    NEWSLETTER MAI 2019

     

     ÉDITORIAL

    Exposition sur Homère au Louvre – Lens, fouilles préhistoriques et protohistoriques à Dikili Tash et Kirrha, recherches sous-marines à Délos et Égine, archéologie funéraire sur l’Anavlochos, architecture militaire à Apollonia (Albanie), études de matériel à Delphes et Argos, anastylose à Délos, atlas numérique des monuments ottomans de Grèce et observatoire urbain d’Athènes, musée virtuel de Fauvel, numérisation des archives de E. Burnouf et traitement des archives de la famille Gilliéron, ouverture du portail des publications de l’EFA sur OpenEdition et création d’une revue en ligne pour la section moderne et contemporaine, collaboration originale avec la Caisse des Ressources Archéologiques pour éditer des cartes postales à partir des fonds de la photothèque, déploiement des WebSIG sur les sites de l’École, quatrième atelier de formation en architecture à Délos, séminaire de géo-archéologie de terrain, stage d’archéologie expérimentale à Saint-Romain en Gal (France) avec l’École française de Rome, séminaire de géographie urbaine sur la ville refuge, formation de terrain sur la mobilité en temps de guerre à Thessalonique, etc.

    Telle est aujourd’hui l’École française d’Athènes, une et plurielle, ouverte et généreuse. C’est un institut de recherche renouvelé, en phase avec les nouveaux enjeux des humanités numériques, mais fidèle à sa vocation originelle, l'étude de l’hellénisme et de ses mutations. L’ampleur de ces missions est rendue possible grâce à de très nombreuses collaborations institutionnelles en Grèce et en France. En développant une programmation scientifique sur la longue durée, de l’antiquité à l’époque contemporaine, l’École française renoue avec Athènes le lien historique inauguré en 1846 et réinscrit son histoire dans celle de la ville. Ce sera le sujet de la conférence annuelle le 5 juin.

    Mais l'École d’Athènes s’inscrit aussi dans un espace régional, balkanique d’une part, grâce à un accord de coopération renouvelé en 2018 avec l’Albanie, méditerranéen oriental, d’autre part, avec la création d’un partenariat scientifique, intitulé « Confluences », placé sous l’égide de l’ambassade de France à Chypre, avec le soutien du Cyprus Institute. L’intégration dans des réseaux reste aujourd’hui le plus sûr moyen de relever les défis nouveaux. Ainsi le réseau des Écoles françaises à l’étranger constitue-t-il un espace d’échange d'expertises, mais aussi une ressource en matière d'innovation grâce à la mise en place en 2019 d’un service commun en partie dédié à la transition numérique.

    Pour toutes ses opérations, l’École d’Athènes sait qu’elle peut compter sur le soutien de sa tutelle en France, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la recherche et de l’Innovation, mais aussi sur celui du Ministère grec de la Culture. Elle trouve également auprès d’opérateurs privés, comme le fonds de dotation de l’École, de l’Association des amis de l’École, les fondations Kaplan, Arpamed, Niarchos ou Onassis, un intérêt constant et substantiel. Notre reconnaissance à leur égard est très vive.

    Depuis 2011, un long chemin a ainsi été parcouru. Je remercie très vivement tous ceux qui, à l'école et hors d'elle, ont accompagné, encouragé et soutenu ces choix. Ce fut pour Lucile et pour moi un bonheur de tous les jours de travailler pour cette grande maison « instituée par reconnaissance pour la Grèce antique et amitié pour la Grèce moderne ».
     


    Alexandre Farnoux, directeur de l'École française d'Athènes
     

     INFORMATIONS PRATIQUES ET APPELS

    Horaires d'été de la bibliothèque

    La bibliothèque ouvrira du lundi au vendredi de 9h à 15h (fermeture le samedi) du 29 juillet au matin au 23 août après-midi. Reprise des horaires habituels le 26 août au matin.
    Cette liste est susceptible d’évolutions. Merci de vous reporter au site internet pour d’éventuelles mises à jour.



    Carnet Hypothèses de l'AMEFA

    Le Carnet Hypothèses de l'AMEFA, créé début 2019, a pour objectif de mieux faire connaître le réseau des membres, anciens membres et chercheurs associés de l’École française d’Athènes et leur activité scientifique, principalement dans le champ de l’archéologie, de l’histoire et de l’histoire de l’art. Il présente les recherches en cours de ses membres, leurs missions de terrain en Grèce, en Albanie et à Chypre, leurs publications et communications. Il permet de suivre le calendrier des réunions et manifestations de l’association – assemblées générales et ateliers thématiques réguliers – dont il archive les comptes rendus.

     

    Hors-série du magazine Archéologia dédié au ResEFE

    Après son Hors-série de mars 2019 dédié à l'exposition Homère du Louvre-Lens, le magazine Archéologia sortira en juin un Hors-série consacré au Réseau des Écoles françaises à l'étranger.

     

     AGENDA

    Conférence annuelle de l'EFA
    Mercredi 05 juin 2019 à 19h, Auditorium de l'Institut français de Grèce

    Alexandre FARNOUX
    Les activités de l’École française d’Athènes en 2018
    Alexandre FARNOUX EFA et Lucile ARNOUX-FARNOUX Université de Tours
    L’École française et Athènes
    Journées d'étude
    Vendredi 07 et samedi 08 juin, Salle des conférences de l’EFA

    Institutionnaliser le passé : la vie politique et sociale des collections, des archives et des musées en Méditerranée contemporaine

    Pour en savoir plus...
    Colloque
    Jeudi 20, vendredi 21 et samedi 22 juin, Salle des conférences de l’EFA

    Monuments ottomans en Grèce

    Plus d'informations bientôt sur le site de l'EFA...
     
    Colloque
    Lundi 24 et mardi 25 juin, Salle des conférences de l’EFA

    Bases de statues en contexte

    Plus d'informations bientôt sur le site de l'EFA...
     
    Festival plein-air du cinéma français

    Le Festival plein-air du cinéma français organisé par l’Institut français de Grèce revient pour cette saison 2019 dans les jardins de l’École française d’Athènes.

    Plus d'informations bientôt sur le site de l'EFA...





    Expositions en cours

    Exposition Copying (in) the past. Imitation & inspiration stories

    25 novembre  2018 - 24 novembre 2019. Musée archéologique de Thessalonique

    L'École française d'Athènes, par le biais d'un prêt de plusieurs objets, a contribué à la  réalisation de cette exposition qui se penche sur le phénomène de la copie, hier et aujourd'hui, mais aussi sur le rôle primordial joué par l'art grec antique dans la formation d'un vocabulaire commun dans l'art visuel européen.
     
    Pour en savoir plus...


     

    Homère

    27 mars – 22 juillet 2019. Musée du Louvre-Lens

    Le directeur de l'École française d'Athènes est commissaire de l'une des expositions les plus ambitieuses jamais consacrées à Homère, l’auteur de l’Iliade et de l’Odyssée, ces deux célèbres épopées qui sont au fondement de toute la culture occidentale. Elle offre une plongée inédite dans la richesse du monde homérique, un univers aussi beau que mystérieux.

     ZOOM SUR

    Les campagnes de fouilles programmées en 2019

    Cette année, cinq opérations de terrain bénéficieront d’une autorisation de fouilles : l’Anavlochos, Délos, Dikili Tash, Égine et Kirrha. Des sondages seront également effectués en Albanie sur le site d’Apollonia.
    En Crète, sur le massif de l’Anavlochos, l’équipe de Florence Gaignerot-Driessen mènera la 3e campagne de fouilles dans le cadre du programme quinquennal. Le premier volet de ce programme a été consacré au cimetière et aux espaces cultuels, avec des résultats importants, en particulier la découverte d’un tumulus du Premier Âge du Fer dans la nécropole de Lami. En 2019, l’équipe engagera le second volet du programme, consacré à l’exploration de l’habitat, dans deux secteurs. Les informations et actualités du projet sont également disponibles sur le carnet Hypothèses de la mission.
    À Délos, dans les Cyclades, les fouilles sous-marines en collaboration avec l’Éphorie des Antiquités sous-marines et l’université de Birmingham, et sous la responsabilité conjointe de M. Athanassoula, J.-Ch. Moretti et M. Zarmakoupi, se poursuivront pour la 3e année du programme quinquennal. L’an dernier, les vestiges immergés devant les magasins de bord de mer ont été explorés par les fouilleurs et l’HCMR a achevé le relevé scanner de la périphérie de Délos. En 2019, les équipes plongeront sur les épaves repérées les années précédentes autour de Délos ainsi qu’au large des côtes est et nord-est de Rhénée. Des compléments seront réalisés pour achever les relevés des vestiges architecturaux immergés de la côte ouest de Délos. Enfin, des plongées permettront d’explorer les points d’anomalies repérés en 2016 et 2018 par scanner.
    À Dikili Tash, dans la plaine de Drama, l’équipe menée par Pascal Darcque, Chaïdo Koukouli-Chryssanthaki, Zoi Tsirtsoni et Dimitra Malamidou reprendra en 2019 les fouilles du Tell autour de deux thèmes : les niveaux d’occupation les plus anciens du site (fin VIIe et VIe millénaire av. J.-C.) et le Bronze Récent (1500-1200 av. J.-C.), l’objectif final étant de restituer l’histoire complète du tell du Néolithique à nos jours. Une monographie consacrée au village préhistorique a été publiée en 2008 par Ch. Koukouli-Chryssanthaki et R. Treuil (comptes rendus de P. Cabanes, C. Morhange, J. K. Papadopoulos).
    À Égine, dans le golfe Saronique, l’EFA et l’Éphorie des Antiquités sous-marines inaugurent un chantier-école et un nouveau programme d’archéologie sous-marine : Aegina Harbour Project (2019-2023), mené par une équipe internationale, sous la direction de Kalliopi Baïka (AMU- A*Midex, CCJ/ EUA, Ministère de la culture grec), en collaboration, pour l’EFA, avec Lionel Fadin et Amélie Perrier. L’objectif est double : mener des recherches sur le port militaire fermé, sous l’ancienne acropole de Kolona, et former des étudiants et de jeunes chercheurs à la géo-archéologie et à l’archéologie sous-marine. Les partenaires institutionnels du projet, outre l’EFA, l’Éphorie des Antiquités sous-marines et le Centre Camille Julian / Université d’Aix-Marseille sont les universités de Patras, d’Athènes (Kapodistria) et du Péloponnèse, l’université de Mayence et le Centre de restauration et de conservation des biens culturels du Ministère de la Culture italien.
    À Kirrha, le dernier programme quinquennal avant publication finale a commencé en 2018 autour de deux problématiques : d’une part les pratiques funéraires, d’autre part les premières phases du développement de Kirrha. L’équipe menée par R. Orgeolet prévoit de terminer en 2019 la fouille des contextes funéraires HM III-HR I pour ensuite fouiller l’habitat HM I-II. Parallèlement, la découverte en 2018 de nouvelles installations artisanales, en particulier un four de potier protohistorique, invite à poursuivre dans ce domaine des recherches qui s’annoncent extrêmement prometteuses.
    À Apollonia, parallèlement à la préparation de la publication du matériel des fouilles 1994-2006, l’équipe franco-albanaise dirigée par Belisa Muka et Stéphane Verger mènera notamment une campagne de prospections géophysiques dans la ville haute et au nord de la ville basse et effectuera des sondages à la porte nord-est et devant le portique aux dix-sept niches, qui fait le lien entre l’agora hellénistique et le centre monumental romain. L’objectif, grâce aussi au renouvellement de la documentation spatiale, est de comprendre les transformations des espaces publics autour du changement d’ère et, in fine, de comprendre toutes les phases du développement de la ville, depuis sa fondation jusqu’à l’époque impériale. La mission archéologique franco-albanaise d’Apollonia d’Illyrie, soutenu par le MAEDI et les Écoles françaises de Rome et d’Athènes, a fait l’objet d’un nouvel accord de partenariat entre l’Institut archéologique de Tirana et les institutions françaises concernées (EFA, EFR, UMR 8546-AOrOc) signé au printemps 2018 et lors d’une cérémonie officielle pendant la campagne de fouilles 2018.

     RECHERCHE ET FORMATION

    Fauvel dans sa maison athénienne en 1819, tableau à l’huile par Louis Dupré, collection privée. Photo A. Zambon Le "Musée Fauvel" : refonte et mise à jour d'un corpus numérique

    Le projet de recherche autour du "Musée Fauvel", soutenu par l'EFA et dirigé par Alessia Zambon (Maître de conférences à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), vise à rendre largement accessible au public le "Musée Fauvel", un corpus numérique regroupant des pièces éparpillées à travers le monde, ou tout simplement perdues à jamais, dont Fauvel est le dénominateur commun. Peintre, antiquaire, collectionneur, Louis François Sébastien Fauvel (Clermont en Beauvais 1753 - Smyrne 1838) séjourna en Grèce et en Orient pendant plus de cinquante ans et il ouvrit de nombreuses fouilles tout au long de sa vie. Il vit ainsi transiter entre ses mains une multitude d’antiquités. Certaines pièces furent tout au plus mentionnées par le peintre et leurs descriptions constituent parfois aujourd'hui le seul témoin d'objets désormais disparus. Beaucoup d'autres antiquités furent acquises par Fauvel pour sa collection personnelle ou pour celle du comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur français à Constantinople de 1784 à 1792, au service duquel il travailla pendant 12 ans. Le "Musée Fauvel" recense plus de 1500 pièces enlevées ou décrites par Fauvel et – lorsque possible – en restitue le parcours depuis leur découverte jusqu’à leur entrée dans un musée. Le projet en cours vise à réaliser une refonte du corpus déjà rassemblé par Alessia Zambon et à le pérenniser en lui offrant un hébergement institutionnel. En vue de l'ouverture des données à la communauté des chercheurs, le travail en cour consiste à redéfinir la structure de la base de données et à lui donner une nouvelle interface, facilitant à la fois l'organisation et l'interrogation des informations, tout en intégrant les nouvelles informations récoltées.
    Pour mener à bien ce projet, Alessia Zambon est actuellement accueillie à l'EFA en tant que chercheur en résidence (25/04/2019 - 24/05/2019) et elle est épaulée par Marine Frey, étudiante en M2 du "Master Technologies numériques appliquées à l’histoire" de l'École nationale des Chartes de Paris qui effectue un stage de quatre mois à l'EFA et qui est en charge de la transformation de la base de données du format File Maker vers SQLite et de la migration des données.
    Ce programme est un partenariat entre l'École française d'Athènes et l'Institut d'Études Culturelles et Internationales de l'UVSQ.
     

    L'EFA et les géosciences

    Depuis plusieurs années, l’EFA développe des programmes de recherche articulant l’archéologie aux géosciences et a mis en place de nombreuses collaborations dans les domaines de la géologie, de l’hydrologie et de l’océanographie.
    En 1999 paraît dans les Suppléments au BCH la thèse d’E. Fouache sur l’alluvionnement historique en Grèce continentale de l’Épire au Péloponnèse, associant de façon nouvelle et heureuse, les données géomorphologiques et archéologiques. Dans la dernière décennie, et en partie à la faveur du recrutement d’un membre scientifique spécialisé en géo-archéologie (A. Chabrol), de nombreuses études géomorphologiques portant principalement sur l’évolution des paysages et la reconstitution des paléo-environnements ont été menées en Épire, en Argolide, en Phocide, à Malia en Crète (voir ici et ici), au Pirée, à Amathonte (Chypre), mais également en Albanie sur le bassin de Korçë à la suite des travaux d’E. Fouache.
    Le quinquennal 2017-2021 met particulièrement en lumière l’intérêt du travail conjoint des archéologues et des géologues à travers le programme d’étude de la pierre à Délos et à Delphes, qui a d’ores et déjà permis d’élaborer une nouvelle méthodologie résolument interdisciplinaire, mais également au sein des programmes d’archéologie sous-marine à Délos, grâce à la collaboration de l’Institut Océanographique grec, et, à partir de 2019, à Égine.
    Les études d’hydrologie et d’archéologie hydraulique ont été menées à Délos, ainsi qu’à Thasos et sont en cours à Delphes.
    Les résultats scientifiques et les questions méthodologiques sont régulièrement présentés et discutés, notamment au sein des séances du séminaire Technologie, qui a accueilli en 2019 V. Kapsimalis et D. Sakellariou de l’Institut Océanographique.
    Enfin, dans le domaine de la formation, l’EFA accueille chaque année à Argos un stage de Sorbonne Université organisé par St. Desruelles et destiné aux étudiants en double formation archéologie et géographie. Il s’agit d’une initiation aux méthodes et techniques d’étude géo-archéologique de terrain, à partir d’analyse de cas concrets principalement situés dans la plaine d’Argos avec des ouvertures sur le bassin de Sparte, le site d’Olympie et le golfe de Corinthe, et de questions posées par l’archéologie et l’histoire des paysages. Par ailleurs, les programmes de recherche en cours à l’EFA ont suscité des mémoires de master et de thèse (Délos et Delphes) pour des étudiants en géologie.
     

     

    Le chant ecclésiastique en Crète vénitienne aux XVIe et XVIIe siècles [ChECret] : transferts culturels et façonnement des identités dans l’espace méditerranéen à l’époque moderne

    L’objet principal de ce projet interdisciplinaire de l’École française d’Athènes est l’étude d’un large corpus de compositions copiées à l’époque moderne en Crète. La particularité de ce corpus réside dans le fait que, quoiqu’en notation byzantine et en langue grecque, il se distingue toutefois clairement du répertoire byzantin traditionnel en raison de caractéristiques qui lui sont étrangères car correspondant plutôt à la musique religieuse de l’église latine. Cette étude comparative participera au décloisonnement actuel des recherches historiques et musicologiques sur la Renaissance. Elle conduira en effet à la prise en compte d’échanges croisés entre Orient et Occident sur un arc chronologique reliant plusieurs périodes canoniques de l’historiographie (fin du Moyen Âge, Renaissance, époque moderne). Par ailleurs, les répertoires musicaux au cœur du projet ne sont pas réduits à une collection de compositions écrites : autant que leurs propriétés philologiques, leur fonction culturelle est interrogée afin d’envisager leur rôle dans la tentative de stabilisation du Duché de Candie à partir du XVIe siècle. Dans le cadre de ce programme, plusieurs missions d’études d’archives sont programmées à Venise, aux monastères du Mt Athos et de Ste Catherine du Sinaï, à Jérusalem et en Crète.
    Partenaires : Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes, École Pratique des Hautes Études, PSL, Fonds National de la Recherche Scientifique
    Responsables : Flora Kritikou (Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes - Département d’Études Musicales) - Vassa Kontouma (École Pratique des Hautes Études, PSL)
     

    La mission de formation de l'EFA

    L’École française d’Athènes remplit une mission de formation en favorisant l’insertion de jeunes chercheurs dans un milieu professionnel international de haut niveau et en leur permettant d’accéder au terrain et à la culture grecque par divers moyens. Deux formations ont été de nouveau reconduites cette année : le stage de formation sur le terrain en géoarchéologie dans le Péloponnèse du 15 au 20 avril en partenariat avec Sorbonne Université et le séminaire Architecture et Archéologie  à Délos du 18 au 28 avril. L'année 2019 compte également plusieurs séminaires de formation doctorale : Faire pour comprendre : expérimentation archéologique et espaces urbains de production, entre Orient et Occident du 06 au 11 mai à Saint-Romain-en-Gal, dans le cadre du programme RESEFE EFA-EFR DELPO : Espaces urbains de production et histoire des techniques à Délos et à Pompéi ; Aborder la ville-refuge en Europe du Sud : approches, acteurs, représentations du 08 au 13 juillet à Athènes, dans le cadre du programme Observatoire des villes euro-méditerranéennes mais aussi du programme RESEFE EFA-EFR Métropoles ; Mobilités en temps de guerre du 02 au 07 septembre à Thessalonique.
    Enfin, dans le cadre de sa convention avec le Lycée franco-hellénique Eugène Delacroix, l’École a accueilli le 28 mars un groupe d’élèves de 5ème accompagnés de leurs professeurs et leur a fait découvrir, cette année encore, les activités de l’EFA.
     

     ARCHIVES

    Élévation et coupe du bâtiment principal de l’École française d’Athènes, ca. 1872. Université de Lorraine, fonds Burnouf 41-2, 7Collaboration EFA-université de Lorraine sur le fonds d’archives d’Émile Burnouf

    L’EFA et l’université de Lorraine ont entrepris de poursuivre la valorisation du fonds d’archives d’Émile Burnouf (1821-1907), ancien membre puis directeur de l’EFA, et ancien professeur à l’université de Nancy. Ce fonds a fait l’objet d’un don posthume en 1923 par Mme de Rouvre à la bibliothèque universitaire de droit et sciences économiques de Nancy. Après une première phase de numérisation et de mise en ligne réalisée par l’université de Lorraine, les deux établissements ont décidé en 2018 de conjuguer leurs efforts en procédant à la description d’un lot important de documents liés aux activités de M. Burnouf en tant que directeur de l’EFA, et, plus largement, en tant qu’helléniste. Ce travail de signalement a été suivi d’une numérisation à la pièce.
    Ces documents seront publiés sur le site PULSAR (patrimoine universitaire lorrain des savoirs archivés), ainsi que mis à disposition des chercheurs au sein des archives de l’EFA.
    D’autres dossiers devraient être pris en charge en 2020, dans le cadre de la convention liant les deux structures.
     

    Archives administratives

    Dans le cadre de l’harmonisation des processus au sein de l’EFA, Paul Hurand, étudiant en Master 2 Archives des XXe et XXIe siècles européens à l’université de Bourgogne, effectue un stage sur les archives des directions des études, pour une durée de quatre mois. Une analyse des outils et pratiques existantes ainsi qu’une synthèse réglementaire devront lui permettre de réaliser un plan de classement et un tableau de gestion des archives, tant physiques que numériques.




     

    Locaux

    Des travaux ont été entrepris dans les locaux de la photothèque au début du mois d’avril. L’espace principal a été rénové en vue d’améliorer les conditions de conservation des documents et l’accueil des consultants.





     

     BIBLIOTHÈQUE

    Forte fréquentation de la bibliothèque 

    Depuis le début de l’année 2019, et plus particulièrement depuis le mois de mars, la bibliothèque a vu sa fréquentation augmenter considérablement, au point de ne régulièrement plus avoir de places à offrir à ses lecteurs. Afin de s’assurer de trouver une place, nous invitons vivement nos lecteurs à se rendre à la bibliothèque de préférence entre 9h et 11h et après 15h30 en semaine, ou le samedi.


    Les actualités de la bibliothèque

    Retrouvez les dernières acquisitions de la bibliothèque, classées par fonds :

     PUBLICATIONS

    Vente promotionnelle de livres les 04, 05 et 06 juin 2019

    L’École française d’Athènes a plus de 75000 ouvrages en stock dont l’essentiel porte sur des titres de plus de trente ans. Notre institution ne fait pas exception ; tous les éditeurs académiques ont connu dans le passé une surproduction importante. La difficulté à déterminer à l’avance les ventes d’un titre, la cherté, alors, des retirages, les contraintes techniques et le faible coût de l’entreposage faisaient que les éditeurs privilégiaient des cycles longs et des tirages importants. La situation évolue depuis vingt ans et nous sommes désormais en mesure de déterminer avec plus de précision l’ampleur des ventes. L’amélioration des processus de production nous permet, en outre, d’adapter au mieux le tirage.
    Le coût de l’entreposage représente désormais un poste de dépense non négligeable, d’autant que beaucoup de ces titres ne sont désormais plus demandés. L’École française d’Athènes a donc décidé de procéder à une réduction de son stock. Il ne s’agit pas de détruire des ouvrages devenus invendables mais simplement d’agir sur le surplus de stock dû à la surévaluation du tirage initial. Aucun ouvrage ne sera donc épuisé et les titres concernés seront toujours commercialisables et commercialisés. Ils ne feront cependant plus à l’avenir, ou très rarement, l’objet d’opérations promotionnelles.
    La vente promotionnelle qu’organise l’EFA, en collaboration avec la librairie De Boccard à Paris, tous les ans au moment de sa conférence annuelle, les 4, 5 et 6 juin, revêt donc cette année un caractère particulier. Environ 270 titres seront disponibles à des tarifs exceptionnellement bas.
    Pour en savoir plus...



    États généraux de l’édition en sciences humaines et sociales

    « Les transformations du marché du livre, l’essor de la publication et de la lecture en ligne et l’évolution de l’évaluation scientifique ont profondément modifié la production et la diffusion du savoir, tout comme les modèles économiques et l’organisation du travail qui les sous-tendaient. Cette évolution a suscité de nombreux débats au sein du monde savant, mais aussi dans la sphère publique, en France comme au niveau international. En dresser un bilan global paraît aujourd’hui une tâche nécessaire et urgente ».
    L’École française d’Athènes prend toute sa place dans ces États généraux de l’édition en sciences humaines et sociales organisés par l’EHESS et, représentée par son responsable des publications, participera aux débats, les 17 et 18 juin.
     

    BCH

    Le Bulletin de Correspondance Hellénique 142.2 (2018) paraîtra en juin. Le fascicule 1 du volume 143 (2019) est en production. Comme toujours, je réitère notre appel à contributions. N’hésitez donc pas à nous soumettre vos textes qui, acceptés, seront rapidement édités sur papier et en ligne.
     

    DANS LES COULISSES DE L'EFA

    Formation photographie pour le personnel de l'EFA

    L'École française a mis en place depuis plusieurs années un plan de formation de ses personnels au sein de l'institution. Outre les séances organisées par des prestataires extérieurs, l'EFA promeut également les partages de connaissances et compétences entre collègues.
    Ainsi, notre photographe Eirini Miari a proposé le 07 mai une initiation théorique et pratique de 4 heures aux techniques de la photographie (objectifs, prises de vue, éclairage, etc.) d'objets archéologiques, de documents d'archives et autres manuscrits. Cette initiative a notamment été très appréciée des membres scientifiques et des personnels de la bibliothèque.
     

    Conférence exclusive pour les membres de l'AEFA

    Jeudi 11 avril, les membres de l'Association des amis de l’École française d'Athènes ont pu assister à une présentation exclusive de l'exposition Homère du Louvre-Lens par Alexandre Farnoux, directeur de l’École française d’Athènes, commissaire de l’exposition et spécialiste de la transmission d’Homère à travers les siècles.

     

     RESEFE

    Voyage des membres de l'IFAO en Grèce

    Après le voyage des membres scientifiques de l'EFA en Égypte en février 2018, ce fut au tour de l’École française d'accueillir les membres scientifiques de l’Institut français d’Archéologie Orientale du Caire, accompagnés de leur directeur des études, Frédéric Abécassis, pour un séjour de visites et d’échanges à Athènes et en Crète, du 3 au 10 mars 2019.
    Ils ont visité l’Acropole et son musée et ont été guidés à travers les secrets de l’Athènes byzantine, ottomane et contemporaine. Le programme crétois comprenait la visite de sites archéologiques majeurs, fouillés par l’École ou d’autres instituts (Malia, Knossos, Dréros, Itanos, Lato) mais aussi le monastère de Toplou, l'îe de Spinalonga ou encore la ville de Siteia...
    Voir l'album photo Facebook

     

    Réunion du comité des directeurs

    Les directeurs des 5 Écoles du réseau se sont réunis le 03 mai 2019 à Rome afin d'établir ensemble la stratégie et les actions du réseau pour les mois à venir. Le comité des directeurs se réunira de nouveau en octobre 2019.

     





     

    Les publications des EFE au salon du livre et de la revue d'art de Fontainebleau

    Les salons du livre demeurent des instants incontournables du travail éditorial. Chronophages (et parfois coûteux), ils sont cependant l’un des rares moments où l’éditeur peut se confronter « en dur » aux lecteurs et, c’est essentiel pour une maison académique comme la nôtre, aux acteurs de la profession. L’École française d’Athènes, avec son diffuseur De Boccard, et dans le cadre du réseau des Écoles françaises à l’étranger, sera présente au salon du livre et de la revue d’art à l’occasion du Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau (7-9 juin).

     




     

     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Ancient Helike
    Ancient Helike.  Systematic excavations of the Geometric and Archaic phases in the Sanctuary of Helikonian Poseidon at Nikoleïka Aigialeias 7.5km east of the modern city of Aigio recovered significant finds representing different chronological phases of the cult centre of the ancient Achaian city of Helike destroyed by...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles