Newsletter
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Pour vous inscrire, cliquez ici  Pour vous désinscrire, cliquez ici

    NEWSLETTER OCTOBRE 2019

     

     ÉDITORIAL

    Prendre la direction de cette « maison » qu’est l’EFA est une grande joie et un grand honneur. Je veux d’abord rendre hommage au travail accompli par Alexandre Farnoux et son équipe au cours de ses deux mandats, qui marquent incontestablement des étapes majeures dans l’évolution continue de l’EFA. En effet, notre École n’a cessé, au fil des décennies, de se transformer en s’adaptant à son environnement : celui d’abord de notre pays d’accueil, la Grèce, qui a connu de multiples bouleversements liés à la crise mais qui aujourd’hui se prépare à célébrer, en 2021, le bicentenaire de son indépendance ; celui du paysage universitaire français en pleine mutation aujourd’hui, et celui du contexte européen de la recherche. Nul doute que les années à venir nous obligeront à repenser, dans de nombreux aspects, la politique de l’établissement pour continuer à en faire un lieu où la recherche rayonne. Le défi de l’internationalisation de la recherche et de l’insertion professionnelle des membres, la question de la place du numérique et des mutations profondes qu’il induit dans l’architecture même de nos recherches, le nécessaire renouvellement de nos problématiques dans un contexte d’interdisciplinarité accrue, marquent autant de jalons pour les années à venir.
    Au début du mois d’octobre, une réunion du réseau des Écoles françaises à l’étranger (ResEFE) s’est tenue à Madrid avec pour sujet la transition numérique dans les EFE, permettant de fixer des objectifs communs au service de la qualité de nos recherches tout en faisant progresser la construction du réseau pour une plus grande visibilité de nos établissements. Dans le domaine du numérique, l’EFA est déjà forte de nombreuses réalisations grâce aux compétences de ses services, comme vont en témoigner au cours des mois à venir les évolutions de ses publications, de ses archives, de sa bibliothèque, conformément aux principes de la science ouverte. Convaincue de l’absolue nécessité d’engager l’établissement plus avant dans la voie du numérique, j’aurai aussi à cœur que nous mettions en œuvre les formations nécessaires pour que l’ensemble de notre communauté scientifique soit partie prenante de cette transition.
    La saison scientifique qui s’achève cet automne témoigne du dynamisme de l’École dans tous ses domaines d’activité, ceux de la section antique et byzantine comme ceux de la section moderne et contemporaine, sur les sites archéologiques et dans les programmes de recherche. Plusieurs évènements manifesteront encore, jusqu’en décembre, l’originalité et l’inventivité des travaux entrepris au cours de cette saison.
    L’ouverture, comme chaque année, des candidatures pour les boursiers, les chercheurs résidents, et dans quelques mois pour le concours d’entrée sous une forme qui devrait trouver une meilleure adéquation avec les défis actuels du paysage de la recherche, montre la diversité des formes d’accueil qu’offre l’EFA, signe de son attractivité qu’il faut préserver et amplifier tout en rendant mieux visibles les statuts et les missions de chacun. Cette École est la nôtre à tous, produit d’une communauté de chercheurs qui sait s’ouvrir à la diversité et à l’innovation sans renoncer aux exigences fondamentales de la recherche qui est sa mission. Je sais pouvoir compter sur l’engagement de chacune et chacun d’entre vous et je vous en suis reconnaissante.


    Véronique Chankowski, directrice de l'École française d'Athènes
     

     INFORMATIONS PRATIQUES ET APPELS

    Bourses de l'EFA 2020

    L'EFA attribue chaque année une soixantaine de bourses, pour une durée d'un à deux mois, exceptionnellement pour une durée supérieure. Les candidats doivent être inscrits en Doctorat et poursuivre des recherches nécessitant un séjour en Grèce et se rapportant à l'un des domaines suivants : préhistoire et protohistoire égéenne ; monde hellénique antique, monde hellénique et éventuellement balkanique, médiéval, moderne et contemporain.
    Date limite de candidature : 31 octobre 2019
    Pour en savoir plus...


    Dispositif de chercheur-résident à l'EFA 2020

    Les Écoles françaises à l’étranger ont mis en place depuis 2012 un statut de chercheurs résidents. À l’École française d’Athènes, les enseignant(e)s-chercheur(e)s, les chercheur(e)s statutaires ou les post-doctorant(e)s sous contrat dans une institution de recherche ou dans un établissement d’enseignement supérieur peuvent bénéficier de ce dispositif. Ils sont accueillis pour une durée de un à six mois afin de développer un projet s’inscrivant la programmation quinquennale de l’École française d’Athènes.
    L’appel à candidature pour l’année 2020 est lancé. Les dossiers doivent être déposés jusqu’au 4 novembre à 12h (heure d’Athènes).
    Pour en savoir plus...


    Soutien à la mobilité internationale 2020 - mobilité vers l’École française d’Athènes

    Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS et l’École française d’Athènes proposent aux chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s et ingénieur(e)s de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle une aide pour la réalisation d’actions de recherche en 2020.
    L’appel à candidature pour l’année 2020 est lancé. Les dossiers doivent être déposés pour le 4 novembre.
    Pour en savoir plus...

     

     AGENDA

    Découvrez ici la vidéo de la conférence de Véronique Chankowski, directrice de l'École, sur son projet pour l’EFA pour les années à venir.

     ZOOM SUR

    ©EFA, Mission Kirrha

    Crédit photographique : EFA, Mission Kirrha

    Les fouilles de Kirrha

    Le programme de recherches archéologiques et environnementales menées à Kirrha par l’EFA depuis 2009 est parvenu cet été à un tournant. L’année passée, les dernières opérations géoarchéologiques avaient permis d’établir que le site ne fut pas fondé au Bronze Ancien en bord de mer comme on le pensait, mais dans un espace lagunaire dès le Néolithique, probablement avant le milieu du 5e millénaire. Cette année, l’équipe dirigée par R. Orgeolet (Aix-Marseille Université), est parvenue à achever la fouille des espaces funéraires de la période dite transitionnelle, à la charnière de l’Helladique Moyen et de l’Helladique Récent (HM III – HR I/II). Particulièrement, une importante nécropole de cette époque a été fouillée tout au long des dix années passées sur une parcelle à l’ouest du site (secteur 2.3.5 en zone PA), révélant une situation à la fois riche et très diverse, faite de types de tombes très variés et surtout de pratiques secondaires complexes (photo). Cette année, il est en outre apparu qu’un ensemble de murs de terrassement a pu esquisser les contours d’une forme d’enclos funéraire, auquel au moins deux tombes sont susceptibles d’être associées. L’une d’entre elles, fouillée en 2015, accueillait une jeune femme richement parée, autour de laquelle étaient disposées des dépositions secondaires. Les opérations de cette année ont montré en outre que plusieurs niveaux de dépôts secondaires avaient été installés dans une fosse située immédiatement sous le lit de déposition de la jeune femme.
    L’étude du matériel issu de ces fouilles constitue désormais la priorité de l’équipe, qui a déjà bien engagé le travail. L’objectif final est de proposer à la communauté scientifique, en collaboration avec les archéologues de l’Éphorie des antiquités préhistoriques et classiques de Delphes, qui ont mené de nombreuses fouilles dans le village, une synthèse sur ce site majeur qui associe un important habitat de l’Âge du Bronze, un sanctuaire, une fortification et des installations portuaires des époques classique et hellénistique, ainsi que plusieurs monuments paléochrétiens et byzantins.
     

     RECHERCHE ET FORMATION

    Cartographiant la mémoire : les élèves juifs de Thessalonique pendant la seconde guerre mondiale et l’Holocauste

    Dans le cadre de sa collaboration au programme sur la présence juive à Thessalonique, l’EFA héberge le projet de recherche Cartographiant la mémoire : les élèves juifs de Thessalonique pendant la seconde guerre mondiale et l’Holocauste, réalisé sous la direction scientifique du Musée juif de Thessalonique et de la chaire d’études juives de l’Université de Thessalonique, en collaboration avec les Archives historiques israélites de Thessalonique.
    Ce programme, financé par Claims Conference, l’École française d’Athènes, le Musée juif de Thessalonique, la chaire d’études juives de l’Université de Thessalonique et le Consulat des États-Unis à Thessalonique, a commencé en 2016 par le recensement d’archives, de cartes scolaires et de bulletins de notes des années académiques entre 1939 et 1943 dans certaines écoles de la Municipalité de Thessalonique et dans les Archives historiques de Macédoine. Ces documents ont été photographiés et numérisés afin de créer une base de données recensant les élèves juifs de ces écoles afin de réaliser par la suite une carte interactive rassemblant tous ces éléments. En sélectionnant un élève, placé sur la carte en fonction de l’adresse de son domicile, on peut découvrir les informations connues sur sa vie. La carte est entourée d’une base de données analytique dans laquelle le visiteur peut rechercher les informations correspondantes, et qui comprend courte présentation historique et éducative de l’époque, ainsi que de courts récits sur certains élèves.
    La première phase du programme de recherche, qui s’est achevée en août 2019, concerne 1448 élèves juifs venant de 21 écoles différentes. La carte numérique et interactive sera bientôt disponible sur le site de l’EFA.
     

     

    Bibliotheca Academica Translationum

    Lancée initialement comme une collaboration franco-britannique (Centre Louis Gernet - Classics Centre, Université d’Oxford), la Bibliotheca Academica Translationum est actuellement accueillie par l’EFA, en partenariat avec le centre de recherches ANHIMA, sous la direction de Chryssanthi Avlami. Le projet porte sur la circulation, à travers les traductions, de l’érudition classique dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles. Il s’agit de reconstituer les réseaux intellectuels et éditoriaux qui véhiculent les savoirs sur l’Antiquité, d’étudier les conditions de leur réception, de répertorier les institutions qui favorisent les relations inter-culturelles, de repérer des figures qui servent de médiateurs.
    Le projet est construit autour d’une base de données qui compte aujourd’hui plus de 2500 entrées recensant des traductions en langues française, anglaise et allemande. Un financement de la fondation Onassis a permis de réorganiser cette base de données et de recruter un chercheur post-doctoral, Nicolas Kokkomelis, qui la développe en menant une enquête sur la réception néo-hellénique des travaux d’érudition classique européens.
     

    Les formations doctorales de l'été

    Deux séminaires de formation doctorale ont été organisé par la section moderne et contemporaine de l’École française d’Athènes au cours de l'été 2019 :

    Nous vous invitons à découvrir le déroulé de ces séminaires en images, ici et ici.



     

     ARCHIVES

    Numérisation d’archives scientifiques

    Dans le cadre d’un plan de numérisation de ses fonds d’archives, l’EFA a retenu cette année les carnets de terrain anciens. Le but suivi est d’éviter la manipulation des pièces originales fragiles et d’offrir un meilleur accès aux données de la recherche.
    Environ 240 carnets antérieurs à 1946 sont scannés ou photographiés à la double-page, afin de créer les fichiers de conservation et une version pdf de consultation. Ces documents seront versés ultérieurement dans la base des archives manuscrites, en regard des notices descriptives associées.



     

     BIBLIOTHÈQUE

    Nouveaux bouquets d’e-books

    La bibliothèque vient d’acquérir la collection d’e-books Oxford Scholarship Online classical studies pour l’année 2019-2020. 76 titres publiés et mis en ligne entre mars 2019 et février 2020, accessibles au fur et à mesure de leur publication sur ce lien : OSO classical studies.




     

     

    Dans le cadre d’un projet Collex, un achat, porté par l’EFA, est également en cours au profit des lecteurs de l’EFA, de l’EFR et de la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Il s’agit de bouquets d’e-books des collections Classical studies de l’éditeur Brill, soit :
    Brill’s Companions in Classical studies Online IV
    Classical studies E-books Online collection 2018
    Classical studies E-books Online collection 2019
    Classical studies E-books Online collection 2020

    81 titres publiés et mis en ligne de 2018 à 2019.
    Tous ces ebooks seront également accessibles via le catalogue en ligne de la bibliothèque au fur et à mesure de leur intégration.


    Les actualités de la bibliothèque

    Retrouvez les dernières acquisitions de la bibliothèque, classées par fonds :

     PUBLICATIONS

    L’édition numérique à l’École française d’Athènes

    L'édition numérique est le processus à travers lequel des contenus sont produits, mis en forme et diffusés dans des environnements numériques pour une lecture sur écran. Dans ce domaine, l’École française d’Athènes a rapidement été pionnière. Avec tout d’abord, au début des années 2000, CEFAEL et la collaboration avec Persée, puis la parution de la Chronique des fouilles sur un site dédié et enfin, en 2017, le lancement d’un programme d’adhésion à la plateforme OpenEdition, l’EFA a toujours marqué son attachement à l’édition numérique en libre accès.
    Nous avons maintenant le plaisir de vous annoncer que le site du Bulletin de correspondance hellénique est désormais en ligne et accessible au public à l'adresse http://journals.openedition.org/bch.



    Il est hébergé par le portail OpenEdition, une plateforme d’édition électronique, spécialisée en lettres, sciences humaines et sociales qui accueille aujourd’hui plus de 450 publications en ligne soit 150.000 articles. En 2017, les sites d’OpenEdition Journals ont reçu chaque mois une moyenne de 4 millions de visites. L’accès au BCH en ligne obéit à une logique de freemium. Les textes sont accessibles en libre accès ; ils sont téléchargeables aux formats PDF et ePub uniquement pour les utilisateurs des institutions partenaires. Vous pouvez donc lire le texte gratuitement. Pour le télécharger, vous devez profiter d’un abonnement souscrit par une bibliothèque ou une institution. L’EFA ne remet cependant pas en cause la parution imprimée du BCH, ni la qualité de sa publication. C’est un service supplémentaire qui est offert afin d’améliorer sa visibilité et son utilisation par les chercheurs.
    Nous ne nous arrêtons cependant pas en si bon chemin.
    Nous annoncerons prochainement le lancement du premier numéro d’une nouvelle revue semestrielle et exclusivement en ligne, le BCH moderne et contemporain. Cette revue internationale et bilingue (français-anglais) est consacrée à l'espace de la Méditerranée orientale et des Balkans, une aire culturelle carrefour marquée par l'influence des empires byzantin, ottoman, vénitien mais aussi coloniaux. Enfin, c’est une troisième revue que nous nous préparons à publier. Sinon la plus ambitieuse, du moins la plus complexe, le Bulletin des activités archéologiques des EFE présentera les notices et rapports des fouilles conduites par les Écoles françaises à l'étranger en Méditerranée et en Asie. Plus de 90 textes par an, regroupés en une seule publication, rendront compte de la vitalité de nos recherches.Les monographies ne sont pas absentes. Les parutions récentes des collections BEFAR, Suppléments du BCH et MMB seront également, avant la fin de l’année, mises en ligne à l’adresse https://books.openedition.org/efa.
    Nous continuons la collaboration avec notre partenaire historique Persée. Le BCH aujourd’hui disponible jusqu’en 2010, le sera très prochainement jusqu’en 2014. L’EFA et Persée signent également un accord sur le copyright qui permettra de révéler aux lecteurs les illustrations jusqu’alors couvertes d’un cache blanc.
    Enfin, l’EFA a signé un partenariat avec la plateforme de vente en ligne Torrossa, Digital Division du distributeur Casalini Libri, pour commercialiser le pdf de ses ouvrages (en donnant la priorité aux Études) et toucher ainsi des marchés qui, pour l’instant, lui sont sinon fermés, du moins difficile d’accès (Amérique du Nord, etc.).
    Précurseur, au sein du réseau, de l’édition numérique, l’École française d’Athènes continue sa politique d'ouverture des données et des connaissances. Il ne s’agit pas d’un aboutissement mais d’une nouvelle étape vers la circulation des savoirs. Nous améliorons ainsi la visibilité de nos publications (de leurs auteurs et de notre institution), leur téléchargement, leur référencement, leur citation et par là-même leur réputation, au niveau national et international. Dans un monde numérique où s’accélèrent les échanges, l’EFA prend ainsi toutes les mesures pour continuer à rendre visibles ces contenus.
     

    Nouvelles publications

    Venez découvrir ici  nos nouveautés.




     

     PORTRAITS

    Les nouvelles recrues

    Chloé ANGLES

    Chloé Angles rejoindra l’EFA en décembre 2019 en tant que volontaire internationale en administration. Titulaire d’un Master 2 recherche Histoire de l’art « Création, diffusion, patrimoine » à l’Université de Paris IV et d’un Master 2 professionnel Histoire « Archives » à l’Université de Paris 8, elle occupera les fonctions d’archiviste au sein des archives manuscrites.
     

    Panagiota ANAGNOSTOU

    Panagiota Anagnostou a été recrutée en 2019 comme membre scientifique de la section moderne et contemporaine. Docteur en sciences politiques, elle est l'auteur d'une thèse intitulée Les représentations de la société grecque dans le rebetiko et mène au sein de l’EFA un projet d’étude sur les enregistrements de Pathé en Grèce et en Égypte avant la Seconde Guerre mondiale.

    CV complet

    Véronique CHANKOWSKI

    Véronique Chankowski a pris ses fonctions au titre de directrice de l'École française d'Athènes le 01er septembre 2019. Dix-huitième à occuper ce poste, elle est cependant la première femme à la tête de l'institution, depuis sa création en 1846. Rappelons que V. Chankowski a été membre scientifique de l’École de 1996 à 2000, puis directrice des études antiques et byzantines de 2006 à 2009 et, enfin, chercheuse en résidence en 2017.

    Pour en savoir plus sur V. Chankowski
     

    Sylviane DÉDERIX

    Sylviane Déderix est l'une des deux nouvelles membres scientifiques belges de la section antique et byzantine recrutées en 2019. Docteur en histoire, art et archéologie, elle est l'auteur d'une thèse intitulée The Minoan funerary landscape. A study of spatial relationships between the world of the dead and the living in Bronze Age Crete (ca. 3100-1450 BC) et mène au sein de l’EFA un projet d’étude sur la diversité, la continuité et et la discontinuité des pratiques mortuaires en Crète prépalatiale et protopalatiale.

    Stéphanie LE PAGE

    Stéphanie Le Page prendra ses fonctions d'Agent comptable - Chef des services financiers de l'EFA au 1er décembre 2019.
    Titulaire d’un DEA de droit pénal, Inspectrice des finances publiques, Stéphanie Le Page est, depuis septembre 2016, agent comptable régional des Instituts français des Pays-Bas et du Luxembourg et chef des services financiers de l’Institut français des Pays-Bas. Elle a, auparavant, occupé les fonctions d’agent comptable de l’Institut français et du Centre français de recherche en sciences sociales de Prague de 2012 à 2016. Elle a également été chargée de communication et assistante auditrice à la Trésorerie générale pour l’étranger, formatrice à l’École nationale du Trésor public et adjointe au directeur administratif de ce même établissement.


     

    Hortense de LESTANG PARADE

    Hortense de Lestang Parade rejoindra l’EFA en novembre 2019 en tant que volontaire internationale en administration. Récemment lauréate du Master 2 d’histoire de l’art appliquée aux collections (École du Louvre), elle occupera les fonctions d’archiviste à la photothèque.
     

    Thierry LUCAS

    Thierry Lucas a été recruté en 2019 comme membre scientifique dans la section antique et byzantine. Il termine une thèse intitulée L’organisation militaire de la Confédération béotienne (447-171 av. J.-C.) et mène au sein de l'EFA un projet d’étude sur les défenses de la cité d’Akraiphia (Béotie).

    CV complet
     

    Clémence PAGNOUX

    Clémence Pagnoux a été recrutée en 2019 comme membre scientifique dans la section antique et byzantine. Docteur en archéologie, elle est l'auteur d'une thèse intitulée Émergence, développement et diversification de l’arboriculture en Grèce du Néolithique à l’époque romaine. Confrontation des données archéobotaniques, morphométriques, épigraphiques et littéraires  et mène au sein de l'EFA un projet d’étude sur l'agriculture, l'alimentation et l'économie végétale du monde grec de l’âge du Bronze à l’époque hellénistique.

    CV complet
     

    Vicky (Vasiliki) VLACHOU

    Vicky Vlachou est l'une des deux nouvelles membres scientifiques belges de la section antique et byzantine recrutées en 2019. Docteur en archéologie, elle est l'auteur d'une thèse intitulée Oropos Géométrique: Une étude de la céramique fine et des phases d’occupation de l’habitat à Skala Oropou et mène au sein de l'EFA le projet Étude de productions artisanales et de leurs usages dans l’espace public et l’espace sacré d’une cité cycladique. Le cas de Ténos à l’époque archaïque et classique.

    CV complet
     

    Les départs

    Céline BARTHÉLEMY

    Céline Barthélémy est arrivée en octobre 2018 pour effectuer un volontariat international en administration en tant qu’archiviste à la photothèque. Après une année passée à l’EFA, elle poursuit sa carrière comme archiviste en France. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa vie professionnelle.
     


     

    Nicolas ÉLIAS

    Nicolas Elias, membre scientifique de 1e année de la section moderne et contemporaine, a été recruté comme maître de conférences à l’INALCO en histoire en langue turque et anthropologie de la Turquie. Son ouvrage La république des danseurs : enquête sur le partage de la musique dans les montagnes de Turquie est paru en 2019 aux éditions Karthala. Il poursuit ses travaux dans le cadre de l’École sur l’anthropologie du religieux avec comme objectif la mise en place d’un programme au niveau du ResEFE.
     


     

    Alexandre FARNOUX

    Après 8 années passées à la direction de l’École française d’Athènes, Alexandre Farnoux reprend son poste de professeur d'archéologie classique à la Sorbonne au terme de son second et dernier mandat.

    Lire le message de départ d'Al. Farnoux
     

    Léna KORMA

    Lena Korma, membre scientifique de 4e année de la section moderne et contemporaine, a rejoint la fondation pour l’éducation et la civilisation européenne basée à Athènes comme chargée de programmes. Son mémoire intitulé Combattre pour la santé : Le service sanitaire de l’Armée d’Orient (1915-1919) et son impact sur l’État grec déposé en 2018 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, a servi de fondement à son ouvrage intitulé Combattre pour la santé : Aspects de la construction du système sanitaire grec en temps de guerre, 1912-1922 déposé pour publication aux éditions de l’EFA. Elle continue de co-piloter le programme de recherche sur l’Armée d’orient.


     

    Sarah LAMBERT

    Sarah Lambert, membre canadienne de 1ère année de la section antique et byzantine, a rejoint son École doctorale à l’Université de Laval à Québec pour achever sa thèse.


     

    Rachel NOUET

    Rachel Nouet, membre scientifique de 3e année de la section antique et byzantine, a été recrutée comme Maître de conférences à l’Université de Strasbourg. Spécialiste de sculpture, elle a soutenu en 2017 une thèse intitulée Archéologie de l’empreinte : techniques de fixation des statues en Grèce égéenne, de l’époque archaïque à la fin de l’époque hellénistique (VIIe – Ier s. av. J.-C) et a déposé en 2019 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un mémoire intitulé Statues et bases à l’époque romaine en Grèce. Première approche des petits monuments votifs d’époque impériale à Delphes. Elle participe au projet de publication du matériel sculpté de Delphes.
     


     

    Brendan OSSWALD

    Brendan Osswald, membre scientifique de 4e année de la section antique et byzantine, a rejoint l’Université de Tübingen pour travailler dans le cadre d’un projet de l’Académie de Heidelberg. Il a déposé en 2018 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un mémoire en deux volumes intitulé Recherches sur les explorations archéologiques françaises en Epire du XVIIe siècle au milieu du XXe siècle. Il poursuit ses travaux de terrain consacrés à l’étude de l’architecture religieuse byzantine en Epire.
     


     

    Denis TEILLAUD

    Denis Teillaud occupait les fonctions d’agent comptable – chef des services financiers de l’École depuis septembre 2016. Après trois ans passés à l'EFA, il rejoint le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en qualité d’agent comptable de la Mission Culturelle et Universitaire Française aux Etats-Unis. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa vie professionnelle.
     


     

    DANS LES COULISSES DE L'EFA

    Cérémonie de passation

    Les personnels du siège de l'EFA se sont rassemblés le 04 septembre dans le jardin de l'EFA afin de faire leurs adieux à Alexandre Farnoux, directeur de 2011 à 2019, et d'accueillir Véronique Chankowski, nommée directrice de l'établissement au 1er septembre 2019.

     

    ©K.BekasAssemblée générale de l'AEFA

    Les Amis de l'École française d'Athènes se sont retrouvés à l'École dans la soirée du 10 septembre afin de participer à la troisième AG de l'association (AEFA). La partie administrative a été suivie par une conférence de la nouvelle directrice de l'EFA, Véronique Chankowski, présentant les projets de l'École lui tenant à coeur. La soirée s'est achevée par une réception dans les jardins.

    Réunion de rentrée des membres

    Les membres scientifiques de l'EFA se sont rassemblés le 18 septembre autour de la directrice et des directeurs des études pour leur réunion de rentrée. Une occasion de formaliser l'arrivée des nouveaux membres, mais aussi de poser les jalons du calendrier de l'année à venir. La séance de travail a été suivie par un déjeuner improvisé dans le jardin de l'École.

     

     RESEFE

    Crédit photographique : ResEFE/J. BalluRéunions ResEFE

    La rentrée académique 2019 a constitué un temps fort pour le réseau des Écoles françaises à l’étranger. Après une première réunion, à la fin de l'été, des responsables des publications avec ceux de Persée pour planifier les collaborations futures, les directeurs des études du réseau se sont réunis à Athènes au grand complet pour la première fois depuis l'histoire du réseau, afin de discuter notamment de leurs missions, de l’organisation des recherches et des programmes communs. Quelques jours plus tard, à la fin du mois de septembre, l'École a également hébergé une formation à OMEKA (logiciel de gestion de bibliothèque numérique sous licence libre) qui réunissait des personnels de l'EFA et de l'EFR.
    Un séminaire ResEFE s'est  tenu à la Casa de Velàzquez (Madrid) les 7 et 8 octobre. Outre les directeurs et directrices des Écoles, il regroupait aussi les directeurs et directrice des études, les responsables des services des publications et des archives ainsi que des informaticiens des EFE. Ce séminaire, qui avait pour but de discuter de la politique numérique des cinq établissements, était animé par Bruno Morandière, chargé de mission à la transition numérique pour les EFE. Parallèlement, des rencontres entre responsables, en particulier pour les archives, se sont poursuivies à Madrid, dans la continuité de la réunion tenue à l’EFEO (Paris) le 1er octobre autour de la thématique « Collecter, classer, conserver et communiquer les documents d’archives quels que soient leur support et leur forme... ». Dans la suite de cette grande réunion, les responsables des publications et des archives de l’EFA et de l’IFAO se retrouveront à nouveau fin octobre pendant deux jours. Les séances de travail porteront notamment sur l’archivage des données de la recherche, la publication de ces données (Bulletin…) et l’organisation de référentiels communs (IdRef, Pactols et Thema pour la diffusion).

     

    Crédit photographique : ResEFE/J. BalluRendez-vous de l'Histoire de Blois

    L’École française d’Athènes a participé avec le réseau des Écoles françaises à l’étranger aux 22es Rendez-vous de l’Histoire, à Blois. Du vendredi 11 au dimanche 13 octobre 2019, les publications ResEFE étaient disponibles sur les stands 84 à 88 du salon du livre des Rendez-vous de l'Histoire à Blois. L’École française d’Athènes y a présenté une sélection d’ouvrages récents.


     

     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Ancient Helike
    Ancient Helike.  Systematic excavations of the Geometric and Archaic phases in the Sanctuary of Helikonian Poseidon at Nikoleïka Aigialeias 7.5km east of the modern city of Aigio recovered significant finds representing different chronological phases of the cult centre of the ancient Achaian city of Helike destroyed by...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles