Newsletter
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Pour vous inscrire, cliquez ici  Pour vous désinscrire, cliquez ici

    NEWSLETTER AUTOMNE 2021

     

     ÉDITORIAL

    Après une année d’intense activité de terrain malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, l’École française d’Athènes, en conformité avec les directives du gouvernement grec, a pu rouvrir aussi bien sa bibliothèque que sa maison des hôtes à tous ses publics et à toutes les communautés de chercheurs. Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir à nouveau, dans toutes les conditions de sécurité nécessaires, tous les lecteurs et tous les chercheurs qui avaient l’habitude de fréquenter l’École. Le nouveau logiciel de gestion des ressources de la bibliothèque accroît encore davantage les possibilités de travail et l’efficacité des recherches pour nos lecteurs. Cette vocation de l’École à accueillir, nourrir et animer des recherches innovantes dans ses domaines de spécialité se traduit cette année par un nombre accru de résidences de chercheurs, signe que, malgré les obstacles de la pandémie, la nécessité du terrain reste au cœur de tous nos travaux, et alimente abondamment toutes les collections des publications de l’EFA. Aussi sommes-nous déjà, en accompagnant les programmes de recherche du quinquennal qui s’achève fin 2021, bel et bien tournés vers la programmation à venir pour 2022. Trois volontaires internationaux nous rejoignent d’ailleurs pour cette année universitaire afin d’épauler les futurs travaux de l’École.
    L’année du bicentenaire de la révolution grecque se termine avec de nombreuses expositions – au total, l’École aura été partenaire de 6 expositions au cours de cette année 2021 – qui trouveront encore un prolongement en janvier avec le colloque consacré aux figures insolites du philhellénisme qui nous réunira à Paris, dans l’Auditorium du Musée du Louvre ainsi qu’à l’Institut de France. L’exposition EFA 175 que nous avons organisée pour commémorer les 175 ans de notre École inaugure quant à elle une perspective qui, grâce aux nouveaux outils mis à la disposition des chercheurs, permettra d’enrichir encore davantage les recherches grâce aux très riches fonds d’archives de l’établissement, pour mieux faire connaître ce long partenariat franco-grec, mais aussi pour construire les archives des prochaines décennies grâce vos témoignages et à vos contributions.
    La communauté de l’EFA, active et accueillante, associe des universitaires et des étudiants, des chercheurs et des ingénieurs, des stagiaires et des boursiers, des érudits et des mécènes, des passionnés de la Grèce et des curieux de la complexité du passé, tous inventeurs des travaux de demain. Soyez nombreux à nous rejoindre !
     


    Véronique Chankowski, directrice de l'École française d'Athènes
     

     INFORMATIONS PRATIQUES ET APPELS

    Ouverture de la bibliothèque

    Depuis octobre, l’évolution de la règlementation grecque nous a permis d’ouvrir à nouveau toutes les places de la bibliothèque. Nous pouvons désormais accueillir jusqu’à 56 lecteurs en même temps. Un peu plus de la moitié de ces places sont réservables depuis le catalogue. Les autres sont à la disposition des lecteurs sans réservation. L’équipe se réjouit de cette opportunité de voir la bibliothèque fonctionner au maximum de ses capacités.


    Recrutement des membres scientifiques

    Le concours de recrutement des membres scientifiques de l’École française d’Athènes est ouvert. Pour l’année 2022-2023, dix postes de membre de l’École française d’Athènes seront vacants ou susceptibles d’être vacants à compter du 1er septembre 2022.

    Date limite d’envoi des candidatures : le 1er février 2022. 

    Pour en savoir plus...
     

     AGENDA


     

     

     

     
    EXPOSITION : Eleuthéria ! Retour à la liberté : découvrir et transmettre l’Antiquité depuis la Révolution grecque de 1821
    18/09/2021 - 26/03/2022
    Musée des moulages de l'Université Lumière Lyon 2 (MuMo), Lyon

    Un partenariat du Musée des moulages de l'Université Lumière Lyon 2 avec l'École française d’Athènes, dans le cadre du programme #EFA1821.

    Pour en savoir plus...

    Dans la Lumière d'Apollon. Le Louvre à Delphes | Υπό το Φως του Απόλλωνος. Το Λούβρο στους Δελφούς
    21/09/2021 - 21/01/2022
    Musée archéologique de Delphes / Αρχαιολογικό Μουσείο Δελφών

    Parallèlement à l’exposition du Musée du Louvre dans laquelle figureront de nombreux chefs-d’œuvre provenant des fouilles de Delphes, 28 œuvres issues des collections du Louvre sont présentées au Musée de Delphes, créant un dialogue inédit avec les collections permanentes du Musée. 

    Un partenariat Musée du Louvre, Éphorie des Antiquités de Phocide, Direction des Musées du Ministère grec de la Culture et des Sports.
    Avec la participation de l'École française d'Athènes dans le cadre du programme #EFA1821.

    En savoir plus...

     

    EXPOSITION
    EFA 175

    22/09/2021 - 22/11/2022 Exposition virtuelle


    Une proposition de l'École française d'Athènes, dans le cadre du programme #EFA175.
    Avec la collaboration du Musée L, musée universitaire de Louvain, Belgique, de la Direction de la Documentation de l'Université de Lorraine et de la Cinémathèque Centrale de l’enseignement public.

    Visiter l'exposition virtuelle
    Pour en savoir plus...

     

    EXPOSITION
    Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne 1675-1919

    30/09/2021 - 07/02/2022 
    Musée du Louvre, Paris

    Un partenariat du Musée du Louvre et du Ministère hellénique de la Culture avec l'École française d’Athènes, dans le cadre du programme #EFA1821.

    Pour en savoir plus...

    EXPOSITION
    Léonidas, Napoléon, Botzaris : la langue des symboles | Λεωνίδας, Ναπολέων, Μπότσαρης: Η γλώσσα των συμβόλων
    01/10/2021 - 16/01/2022
    Fondation Teloglion de l’Université Aristote de Thessalonique

    Avec la participation de l'École française d’Athènes, dans le cadre du programme #EFA1821.

    Pour en savoir plus...

    L'EFA au JT du week-end de TF1

    Dimanche 28 novembre, l'École française d'Athènes était à l'honneur dans le Zoom du Journal télévisé de TF1. Pour voir ce reportage intitulé De Delphes à Délos, les lieux sacrés de la Grèce, cliquez ici.



     

     ZOOM SUR...

    ...EFA 175, dans la mémoire de l'École française d'Athènes

    175 ans depuis la naissance de l’École française d’Athènes. 175 ans d’amitié franco-grecque - promesse gravée dans la pierre, ainsi que le rappelle la stèle de fondation qui se dresse encore sur le parvis du bâtiment central « par reconnaissance pour la Grèce antique et par amitié pour la Grèce moderne » -, 175 ans de partenariats de recherche féconds dans tous les domaines des sciences humaines et sociales, mais aussi 175 ans de vie quotidienne, d’amitiés, de rivalités, de collaborations, de travail, de découvertes, de traversées de crises sociales et historiques ; tout ce qui fait la vie des hommes et des femmes qui forment cette grande famille des « Athéniens » soudée par sa passion pour la Grèce et son amour pour l’École. Et c’est la vie de cette famille que nous avons voulu évoquer à travers l’exposition EFA 175, conçue à partir de fonds d’archives photographiques et manuscrites de l’École, mais aussi des Fonds Mayence et Chamonard.
    Visible dans les jardins du 22 septembre au 26 novembre, l’exposition sera également entièrement en ligne jusqu’au 22 novembre 2022. Cette exposition virtuelle a d’ailleurs été voulue plus large, avec des enrichissements qui se feront au bas de chacune des 15 pages-panneaux et vous permettront de découvrir des documents inconnus ou des objets insolites provenant des archives, vaste puits dans la mémoire de notre École.
    Cette exposition marque également le premier pas vers de nouvelles perspectives de recherche, qui réexamineront dans les années à venir divers aspects de l’histoire de l’institution et de l’insertion des chercheurs français à Athènes et en Grèce. Dès 2022, la sortie de l’ouvrage À l’ombre du Lycabette (L. Arnoux et Al. Farnoux / EFA) vous permettra de vous plonger dans cet univers qui a encore tant à nous révéler.
    Mais, si les programmes de recherche futurs se fondent sur l’examen des archives de notre passé, nous leur offrons également un miroir en demandant à nos contemporains de se tourner vers le passé et faire renaître leurs souvenirs. Ce projet aux multiples facettes, mené par la direction, le service des archives et la cellule communication de l’EFA, vise à recueillir la mémoire collective et individuelle de la communauté gravitant autour de l’École à travers des interviews filmées – ces dernières, déjà lancées, serviront à la fois de documents d’archives et de matière pour la création de capsules vidéos intitulées Conversations dans les jardins d’Athènes -, et un appel général à contribution sur tout support (témoignages, journaux personnels, photographies, vidéos, etc.) Vous pouvez déjà découvrir les premières participations au bas du panneau virtuel Premières impressions.

    Nous attendons avec impatience vos contributions qui feront la joie de notre communauté de demain.
    Tous ensemble, remplissons notre album de famille !

    Si ce projet vous inspire, n’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage écrit, photographique ou multimedia. Pour ce faire, contactez-nous via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !


     

     RECHERCHE ET FORMATION

    Gilles de Rapper sur le terrain en Albanie du sud, 2010. Cliché, A. DurandUn anthropologue à l'EFA

    L’anthropologie remonte à la plus haute Antiquité. Qu’elles la définissent comme volonté de comprendre et d’expliquer la diversité culturelle, volonté suscitée par les échanges et les contacts entre groupes humains différents, ou par sa méthode d’enquête directe qui consiste à aller voir et écouter sur place les populations qui éveillent cette curiosité, les histoires de l’anthropologie voient en effet généralement dans l’Enquête d’Hérodote une des premières manifestations connues de ce qui sera bien plus tard appelé la démarche anthropologique. L’institutionnalisation et la professionnalisation de la discipline sont néanmoins beaucoup plus récentes ; elles datent en Europe occidentale de la première moitié du XIXe siècle et se répandent dans le reste du monde tout au long du siècle et du suivant.
    À l’École française d’Athènes, le recrutement de membres scientifiques formés à l’anthropologie ne date que du début du XXIe siècle et reste rare. Depuis septembre 2020 et pour la seconde fois dans sa courte histoire, la Direction des études modernes et contemporaines est cependant occupée par un anthropologue. La démarche anthropologique n’est certes pas absente des travaux plus anciens conduits par les membres de l’EFA. Dès les premières décennies de son existence, les explorations et les séjours de terrain de ses membres dans des territoires grecs ou ottomans peu connus en Europe occidentale s’accompagnent d’observations et de la collecte d’objets relevant de ce qui constitue une première phase de formalisation de l’enquête ethnographique. La discipline et sa méthode ne s’imposeront pas à l’École française d’Athènes, mais on peut rappeler que les échanges intellectuels entre l’anthropologie et les sciences de l’Antiquité furent constants tout au long du XXe siècle, comme le rappelle par exemple le programme Le laboratoire ethnographique, inscrit au quinquennal 2022-2026. Les contacts existent aussi entre l’anthropologie et les autres sciences sociales, à la fois dans le domaine de la réflexion sur la diversité culturelle et dans celui de la méthode d’enquête. En témoigne par exemple le succès, en géographie, en sociologie ou en sciences politiques, de la « méthode ethnographique », de « l’observation participante » ou, plus récemment, de « l’ethnographie multi-située ». En témoignent aussi l’intérêt des historiens pour des thématiques dont l’étude a été profondément renouvelée par l’anthropologie, comme celle de la famille et des systèmes de parenté, et la prise en compte désormais assumée par les anthropologues de l’histoire des sociétés sur lesquelles ils travaillent. Des projets de la prochaine programmation quinquennale comme L’Atlas numérique des systèmes familiaux et des pratiques familiales dans l’Europe du Sud, illustrent, en particulier dans leur visée comparative, le premier cas ; d’autres, comme celui sur la production et la réception d’émissions radiophoniques chez les réfugiés de la Guerre civile grecque (Paysages sonores et mémoires de l’exil) ou celui sur les lieux de cultes partagés dans les Balkans post-ottomans (Interactions, juxtapositions, imbrications religieuses dans les Balkans), portés par des anthropologues, illustrent le second. Le quinquennal 2022-2026 sera donc l’occasion d’approfondir ces échanges, en particulier dans le cadre de l’axe 5 de la programmation, La fabrique de la variation culturelle, et de proposer des séminaires de formation à l’anthropologie, tant dans ses aspects théoriques que dans ses aspects pratiques.

     

    Le site de Terpni et ses environs (cliché EFA/Lionel Fadin)Terpni, un nouveau programme de recherche !

    En réponse à une proposition de partenariat de l’Éphorie des Antiquités de Serres, l’EFA commencera en 2022 un nouveau programme de fouilles sur le site de Paliokastro près de Terpni, village de la municipalité de Nigrita. Cet établissement dont le nom antique est inconnu est situé dans la vallée du Strymon, à l’ouest du fleuve, sur l’une des collines s’étendant au pied des Monts Vertiskos et Kerdyllion. La région littorale, où se trouvaient Amphipolis et Argilos, est explorée depuis longtemps, mais peu de sites de l’intérieur des terres font l’objet de fouilles programmées. Plusieurs établissements ont été localisés de part et d’autre du fleuve, dont un certain nombre étaient des cités. Ils restent néanmoins très mal connus et la toponymie de la région fait l’objet de débats. Terpni est l’un d’entre eux. Il fut parfois identifié comme l’ancienne Bergé, hypothèse qu’il faut abandonner depuis que Bergé a été localisée sur la rive gauche du Strymon, près de l’actuel village de Neos Skopos. Durant l’époque impériale, Terpni était peut-être Graero, une étape de la Tabula Peutingeriana. Les fouilles permettront peut-être de répondre à ces interrogations. Le site a déjà fait l’objet d’une exploration archéologique à deux reprises sous la direction de Mariana Karamberi, en 1985 d’abord sous la forme d’une tranchée exploratoire, puis en 1993. Cette première campagne de fouilles programmées n’a pas eu de suite, malgré l’intérêt des résultats obtenus. Ils révèlent que le site fut occupé dès le VIe siècle av. J.-C., mais l’essentiel des vestiges connus sont des époques hellénistique et impériale, dont un grand édifice de plan basilical. Situé dans une région aurifère, l’établissement tirait une partie de ses ressources de l’exploitation de l’or. Sa position d’étape sur la route qui mettait en communication les sites de l’embouchure du Strymon avec l’intérieur de la Thrace contribua aussi vraisemblablement à son développement.
    Nous vous donnons donc rendez-vous en 2022 pour découvrir avec nous ce que ce site a à nous révéler!

     

    Formation : technologies numériques appliquées à l'histoire de 1821

    À l’automne 2020, l’EFA a été sollicitée par la Fondation Teloglion de Thessalonique pour contribuer à la préparation de l’exposition « Léonidas, Napoléon, Botzaris : le langage des symboles ». S’inscrivant dans les célébrations du bicentenaire de 1821, l’exposition a pour objectif de montrer comment, au début du xixe siècle, la figure de Léonidas a successivement été utilisée pour affirmer un lien fort avec la Grèce antique entretenu par Napoléon Bonaparte et Marcos Botzaris, témoignant du rôle décisif joué par les symboles dans l’art et la politique à l’époque de la guerre d’indépendance de la Grèce.
    Les organisateurs de l’exposition avaient en particulier obtenu de la Fondation Dosne-Thiers, à Paris, l’autorisation d’exploiter deux manuscrits datés de 1807 et 1808 et relatifs à un projet napoléonien d’opération militaire en Épire, Macédoine et Thessalie. Il fallait pour cela lire et transcrire les manuscrits de façon à en préciser le contenu et la signification dans le cadre de l’exposition et c’est dans ce but que l’École française d’Athènes a été sollicitée. Pour répondre à cette demande, la Direction des études et le Service des archives ont dans un premier temps réuni une équipe de recherche réduite mais capable d’apprécier la valeur de ces documents dans l’historiographie de la présence française dans les îles Ioniennes à l’époque napoléonienne. Dans un deuxième temps, un projet d’édition numérique comportant la transcription et l’encodage des textes a été proposé à l'École nationale des chartes sous la forme d’une offre de stage aux étudiants de deuxième année du Master Technologies numériques appliquées à l’histoire. D’avril à juin, Mathilde Liteau a travaillé à la transcription et à l’encodage des manuscrits en concertation avec l’équipe scientifique et avec le Service des archives. Le premier des manuscrits, présent en trois versions dont deux autographes, est la relation d’un itinéraire effectué à l’été et l’automne 1807 par le capitaine de Tromelin (1771-1842), parti de Raguse pour se rendre à Istanbul en passant par « les deux Épires, la Thessalie, la Macédoine et la Thrace ». Le second est un mémoire sur Ali Pacha de Ioannina rédigé par Julien Bessières (1777-1840), alors commissaire impérial des îles Ioniennes à Corfou, qui dresse un portrait à charge du maître de l’Épire visant à justifier une intervention militaire française dans la région.
    Des extraits des manuscrits, et en particulier des cartes et croquis dessinés par de Tromelin, ont été exposés parmi d’autres documents illustrant le projet d’expédition militaire et la contribution de ces explorations à la réalisation de cartes d’état-major parmi les plus fiables de l’époque. Au delà de cette exposition, que l’on peut visiter jusqu’au 16 janvier 2022, le travail accompli sur les manuscrits permettra de les étudier et de les situer dans l’histoire de la région. Le traitement XML TEI appliqué dans le cadre de ce projet offre en effet la possibilité d’une recherche précise à travers les textes et ouvre la voie à une édition numérique des deux manuscrits joignant visualisation des documents d’origine, transcription et index anthroponymique et toponymique alignés sur le référentiel VIAF (pour Virtual International Authority File). Ce traitement garantit aussi la pérennité du produit numérique et son interopérabilité avec d’autres projets.
     

     ARCHIVES

    Vue de la façade occidentale des Propylées et du temple d’Athéna Nikè (années 1880/1890), Louis Émile Emmanuel Gilliéron, huile sur toile / EFA, E. MiariUn voyageur au guide rouge...

    La Vue sur la façade occidentale des Propylées (EFA-FEG -T 33), huile sur toile de la collection Gilliéron de l’École française d’Athènes restaurée en 2019 grâce au généreux soutien de l’Office fédéral de la culture Suisse (OFC), est actuellement exposée au Musée du Louvre, dans le cadre de l’Exposition Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne 1675-1919, Cette toile nous offre un rare témoignage du quotidien de l’artiste qui, durant les deux dernières décennies du XIXe siècle, assistait les archéologues qui investiguaient les monuments de l’Acropole d’Athènes. 
    Contemporain -ou un peu postérieur- à la grande fouille des années 1885-1890 de Panagiotis Kavvadias et Georg Kawerau, le tableau représente le site tel qu’ont pu le découvrir les visiteurs d’Athènes vers la fin du XIXe siècle. Gilliéron observe et dépeint les monuments et les pierres avec un regard minutieux, anime les ruines avec deux personnes isolées, des échelles humaines devant l’arrière-plan imposant. Les deux hommes sont sans doute des voyageurs : habillés à l’occidentale, en pantalon clair et jaquette sombre, ils lisent ou contemplent la vue. Ils observent, s’informent, découvrent à loisir. L’un d’eux se promène dans la colonnade du temple d’Athéna Nikè ; l’autre s’est arrêté au pied du bastion une ombrelle pour se protéger du soleil dans une main et un petit livre rouge dans l'autre...

    Un peintre, un tableau, un voyageur et un livre... Que cache ce tableau...

    En savoir plus sur le projet EFA / Collex-Persée Archives Gilliéron...

     

    Numérisation d'archives scientifiques

    Dans le cadre d’un plan de numérisation de ses fonds d’archives 2021, l’EFA a recruté temporairement deux chargés de numérisation, Nikolaos Zafeiropoulos et Anastassia Galati.
    Cette année, les commandes ont été privilégiées. Ont été retenus pour ce projet au titre des archives manuscrites une quarantaine de carnets de terrain pour les sites d’Argos, Sovjan et Delphes. Les documents photographiques et graphiques comprennent quant à eux plusieurs milliers de vues issues de différents sites, notamment Délos, Delphes et Malia.
    Ces documents seront versés ultérieurement dans la base Archimage, en regard des notices descriptives associées.


     

     BIBLIOTHÈQUE

    Ressources électroniques

    La bibliothèque poursuit sa politique de développement de collections électroniques de référence, et y a investi le reliquat du budget d’acquisitions laissé disponible par le ralentissement de la production éditoriale observé depuis 2020.  12 bouquets, de 5 à 122 titres, ont été acquis ou sont en cours d’acquisition auprès de 6 éditeurs. Ces ebooks étant en cours de traitement, ils ne sont encore qu’imparfaitement décrits dans le catalogue en ligne de la bibliothèque, mais ils sont tous consultables via ce dernier (sans identification dans les locaux de l’EFA, sur identification depuis des réseaux externes pour les membres, les anciens membres et les chefs de mission EFA).

    Franz Steiner Verlag

    Les 33 titres du bouquet Classical studies 2021 sont accessibles et consultables via cette liste.

    Brill

    La bibliothèque a acquis auprès de cet éditeur deux bouquets d’ebooks classiques (classical studies ebooks online, qui intègrent notamment les collections Religions in the graeco-roman world et Mnemosyne supplements, et Companions to classical studies volume V), complétés de quelques titres sur la même période. La liste complète est disponible ici.
    D’autres ebooks ont été sélectionnés dans le catalogue de Brill pour enrichir le fonds byzantin. Ils sont présentés dans cette liste.

    Oxford

    La bibliothèque a acquis auprès de cet éditeur les désormais traditionnels bouquets annuels d’Oxford scholarship online et Oxford handbook dans le domaine des études classiques. Retrouvez la liste complète ici.
    La création par l’éditeur de ces mêmes bouquets dans le domaine de l’archéologie a permis à la bibliothèque d’élargir ses acquisitions électroniques. Ces nouveaux titres sont disponible ici.

     

    Cambridge

    47 titres ont été sélectionnés par la bibliothèque parmi les publications des deux dernières années, dans le domaine des études classiques et de l’histoire ancienne. Retrouvez la liste ici.

     

    De Gruyter

    La bibliothèque a repéré dans le catalogue De Gruyter 122 titres publiés au cours des 5 dernières années, dans tous les domaines documentés par la bibliothèque. Une liste des titres classiques est disponible ici, ainsi qu’une liste des titres byzantins et modernes.

     

     

    Springer

    Ce diffuseur fait son entrée cette année dans les fournisseurs d’accès de la bibliothèque. 43 titres ont été sélectionnés, également dans tous les domaines documentés par la bibliothèque : classique, byzantin et moderne.

     

    Les actualités de la bibliothèque

    Retrouvez les dernières acquisitions de la bibliothèque, classées par fonds :

     PUBLICATIONS

    L’EFA précise la politique de vente aux particuliers de ses ebooks, via OpenEdition

    Une originalité de ce support, par rapport à l’imprimé, est la pratique de prix différents en fonction de l’acheteur. L’ouvrage possède, en effet, un prix « libraire » (prix consenti au particulier) et un prix « bibliothèque ». Ces prix sont fixés par l’éditeur mais ils suivent les usages de la profession.
    L’EFA a décidé de simplifier son offre aux particuliers en proposant désormais tous ses ouvrages sur OpenEdition au prix unique de 9,99 €.



     

    L’EFA travaille avec tous les libraires numériques dont Google et Apple Books, mais aussi Cultura, Fnac ou 7switch et Leslibraires, qui sont des relais essentiels pour nos ebooks. OpenEdition renvoie par défaut vers 7switch mais l’acheteur peut s’adresser à ses plateformes de vente d’ebooks habituels.

    Ventes d’ebooks / plateformes 01/01/2021 – 24/11/2021



     

     




    Eastern Mediterranean Connection

    Le Service des publications anime, avec ses partenaires (le CEC, le CRFJ, la MOM, la Société des Amis de la Bibliothèque Salomon-Reinach, l’EIE), un carnet Hypothèses Eastern Mediterranean Connection. Ce blog cherche à établir un lien entre auteurs, lecteurs et éditeurs intéressés par la Méditerranée orientale et l’Orient méditerranéen. Il n’a pas vocation à rendre compte de l’ensemble de la production éditoriale sur ce sujet (qui le pourrait ?) mais à permettre à un petit groupe d’institutions, désireuses de collaborer, de communiquer ensemble sur leurs auteurs, leurs productions éditoriales et les manifestations qui s’y rattachent. Nous n’en sommes qu’au début et ce carnet s’enrichit très rapidement. Les lecteurs pourront donc y suivre actualité et activité éditoriales des partenaires mais aussi références et recensions d’ouvrages récemment publiés, nouvelles parutions, liens et compléments numériques, manifestations autour des livres… et soumettre des billets.

    L’EFA à San Francisco pour le premier congrès nord-américain de l’année 2022

    Le congrès commun de l’Archaeological Institute of America et de la Society for Classical Studies est un événement essentiel pour tout éditeur qui souhaite être présent et jouer un rôle sur le marché nord-américain. Les États-Unis ont ouvert leurs frontières au début du mois de novembre. L’EFA et ses diffuseurs se sont immédiatement mobilisés pour être présents au premier congrès qui ouvre l’année 2022, du 5 au 8 janvier à San Francisco (Hilton San Francisco Union Square). Peeters et Ian Steven Diffusion augmentent leur espace d’exposition pour présenter les publications de l’EFA, du CCEC et de Topoi.

     



     


    Ouvrages et revues parus ou distribués ce second semestre et d’ici la fin de l’année

     
     


     

     PORTRAITS

    Les nouvelles recrues

    Maguelone BASTIDE

    Docteure en archéologie du monde grec, Maguelone a intégré la section des études antiques et byzantines de l'EFA comme membre scientifique au 1er septembre 2021, avec un projet de recherche sur Thasos avant, Thasos après Cléoboia. Emprise économique de la fondation d’une apoikia (VIIIe-VIIe s. avant J.-C.).

    CV complet
     

    Louis BRENDEL

    Louis Brendel rejoint l’EFA le 1er décembre 2021 en tant que volontaire international en administration. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Strasbourg, titulaire d’un master Politiques européennes et affaires publiques (Université de Strasbourg) et d’un master of arts Études européennes interdisciplinaires (Collège d’Europe, Natolin), il sera en charge de l’appui au montage de projets de recherche et du projet de mise en place d’un institut d’études avancées.
     

    Arnaud BESSON

    Chercheur invité suisse, Arnaud nous a rejoints sur un dispositif de bourse de mobilité FNRS (Postdoc Mobility, Université de Neuchâtel). Docteur en histoire ancienne, il travaille sur l’évolution du droit dans les provinces de l’empire romain, et plus particulièrement sur Le droit de la propriété des cités grecques sous le Principat : le patrimoine des élites des Cyclades et d’Asie mineure.
     

    Anne Salomé DAURE

    Anne-Salomé Daure a rejoint l’EFA le 1er novembre 2021 en tant que volontaire internationale en administration. Lauréate du Master 2 Management interculturel (ISIT Paris), elle occupera les fonctions d’archiviste à la photothèque.
     

    Adrien DELAHAYE

    Docteur en archéologie, Adrien a intégré la section des études antiques et byzantines de l'EFA comme membre scientifique au 1er septembre 2021, avec un projet de recherche sur « L’Égée spartiate » : histoire des réseaux de diffusion de la céramique laconienne dans le monde égéen (VIIe-Ve s. av. J.-C.).

    CV complet

    Marc DURET

    Chercheur invité suisse, Marc nous a rejoints sur un dispositif de bourse de mobilité FNRS (Early Postdoc Mobility, Université de Genève). Son projet de recherche porte sur Entre terres et mer — Archéologie du territoire et des atouts maritimes de quatre cités grecques (IIIe siècle av. J.-C. - époque augustéenne).

    En savoir plus sur Marc...

    Jean-François GUAY

    Doctorant en archéologie, Jean-François a intégré la section des études antiques et byzantines de l'EFA comme membre scientifique au 1er septembre 2021 comme membre canadien. Sa thèse de doctorat porte sur l'Étude iconologique et contextuelle des mosaïques de la Maison de Dionysos à Néa Paphos, Chypre (2021-).

    CV complet

    Brieuc GUILLAUME

    Brieuc a rejoint l’EFA le premier septembre 2021 en tant que volontaire international en administration géomaticien topographe. Titulaire d’un Master en Applied Achaeology (université de Leiden – NL), il sera en charge, durant 12 mois, de la gestion et de l’alimentation des webSIG de l’EFA.
     

    Mélisande LEVENTOPOULOS

    Chercheuse en délégation à l’École française d’Athènes durant l’année 2021-2022, Mélisande Leventopoulos travaille au projet « Ciné-Orient » et développe une histoire transnationale du spectacle cinématographique dans les Balkans et en Méditerranée orientale au premier XXe siècle.

    En savoir plus sur Mélisande...

    Geoffrey MEYER-FERNANDEZ

    Docteur en histoire de l’art, Geoffrey a intégré la section des études modernes et contemporaines de l'EFA comme membre scientifique au 1er septembre 2021, avec un projet de recherche sur Témoins d’un monde en transition : les peintures dans les pays grecs sous autorité latine au XIIIe siècle.

    CV complet

    Christina MITSOPOULOU

    Chercheuse en résidence CollEx-Persée à l’École française d’Athènes durant l’année 2021-2022, Christina travaille au projet Archives Gilliéron. Infrastructures numériques pour le fonds d’archives et la collection des artistes Gilliéron, dans le cadre du Projet transversal Archives Gilliéron de l’EFA.

    En savoir plus sur Christina...

    Priscilla RALLI

    Docteure en archéologie chrétienne, Priscilla a intégré la section des études antiques et byzantines de l'EFA comme membre scientifique au 1er septembre 2021, avec un projet de recherche sur La sculpture architecturale et liturgique du Péloponnèse (Ve/VIe-Xe siècles). Un corpus critique pour l’évaluation du développement d’un contexte régional sur la longue durée.

    CV complet

    Les départs

    Michalis DOUZENIS

    Michalis Douzenis a pris sa retraite le vendredi 26 novembre 2021. Contremaître à Argos, il était entré à l’École le 1er mai 1989.

    Nicolas GENIS

    Après avoir été membre scientifique de la section antique et byzantine pendant 4 ans, Nicolas a été recruté comme maître de conférences à l’Université de Lille. Spécialiste d’architecture militaire et d’archéologie urbaine, il a soutenu en décembre 2018 une thèse intitulée Mémoire et espace : Archéologie de l’identité collective en Grèce antique et a déposé en mai 2020 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un mémoire intitulé Le rempart d’Apollonia d’Illyrie. Archéologie, architecture et histoire. Il participe activement aux fouilles d’Apollonia d’Illyrie (Albanie) dans le cadre de la mission franco-albanaise dirigée par Stéphanie Verger et Belisa Muka (EFA/EFR/MEAE).

    Tony KOZELJ

    Tony Kozelj a pris sa retraite cet été avec 52 années au service de l’EFA. Sa thèse, soutenue en 1999, portait sur la Stoa nord-ouest de Thasos. Il a œuvré comme architecte sur de nombreux chantiers, à Thasos, Amathonte et ailleurs, et poursuit son implication dans plusieurs publications et travaux de l’École.
     


     

    Hortense de LESTANG-PARADE

    Hortense de Lestang Parade est arrivée en novembre 2019 pour effectuer un volontariat international en administration en tant qu’archiviste à la photothèque. Après deux années passées à l’EFA, elle poursuit sa carrière vers de nouveaux horizons. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa vie professionnelle.
     

    Anaïs MICHEL

    Après avoir été membre scientifique de la section antique et byzantine pendant 4 ans, Anaïs poursuit ses recherches en Grèce. Spécialiste d’épigraphie, elle a soutenu en 2017 une thèse intitulée Recherches épigraphiques sur la société et les institutions chypriotes à l’époque hellénistique et a déposé en 2020 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un mémoire intitulé Premières observations matérielles sur les décrets des Déliens. Elle coordonne avec Julien Faguer le programme Épigraphie et corpus numérique de l’EFA et prépare la publication numérique du Corpus des décrets de Délos. Sa thèse est publiée dans la collection BEFAR.


     

    Clémence PAGNOUX

    Après avoir été membre scientifique de la section antique et byzantine pendant 2 ans, Clémence a été recrutée comme maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle. Spécialiste de paléobotanique, elle a soutenu en 2016 une thèse intitulée Émergence, développement et diversification de l’arboriculture en Grèce du Néolithique à l’époque romaine. Confrontation des données archéobotaniques, morphométriques, épigraphiques et littéraires. Elle mène des recherches sur l’oléiculture et la viticulture sur plusieurs sites de Méditerranée et coordonne avec Bérengère Redon le programme Vigne, vin en Egypte, en Grèce et en Asie mineure (EFA/IFAO).
     

    DANS LES COULISSES DE L'EFA

    Cliché K. Bekas175 ans de l'EFA

    L’École française d’Athènes a fêté ses 175 ans en septembre. 175 ans d’amitié franco-hellénique, mais aussi 175 ans de partenariats de recherche.
    Les célébrations de la soirée du 22 septembre ont malheureusement dû se tenir en comité restreint, en accord avec les mesures sanitaires en vigueur. Au programme, inauguration de l'exposition EFA 175 et réception dans les jardins, mais aussi concert en plein air, véritable rencontre entre la tradition musicale européenne du XIXe siècle et la musique populaire grecque.
    Nous vous invitons à découvrir ici quelques images et le programme de cette soirée.
     
     
     

    AG de l'AEFA

    L'Assemblée générale de l’association des Amis de l’École française d’Athènes s'est tenue le 09 novembre dernier par visioconférence.
    Les présentations du bilan moral et du rapport financier de l'exercice 2020 ont été suivies par la réélection des membres du bureau. Les circonstances particulières liées à la crise sanitaire n'ont cependant pas permis d'établir un calendrier précis des manifestations de l'association.

    Remise de la légion d'honneur à Véronique Chankowski

    Les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur ont été remis à la directrice de l'École française d'Athènes par S.E.M. Patrick Maisonnave, Ambassadeur de France en Grèce, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à la Résidence de France à Athènes, le 23 novembre dernier, en présence de personnalités françaises et grecques, de représentants du monde scientifique et culturel et du personnel de l'École.
    Pour en savoir plus...

     RESEFE

    Séminaire du comité des directeurs RESEFE

    L’École française de Rome a accueilli du 27 au 30 septembre le séminaire des directeurs et directeurs des études du Réseau, cette année autour de la thématique des relations entre les Écoles et les musées, notamment dans le cadre de montage d'expositions.
    À cette occasion, le Réseau des Écoles françaises à l’étranger a conçu une exposition documentaire présentant la diversité des partenariats de ces établissements de recherche et de formation à la recherche, avec les musées, en France et à l’étranger.

    Les Rendez-vous de l’Histoire de Blois

    Cette année encore, le ResEFE a répondu présent aux RDV de l'histoire de Blois, qui se tenaient du 6 au 10 octobre autour du thème "Le travail".
    À cette occasion, les Écoles se sont réunies au salon du livre, proposant au public de découvrir l’activité éditoriale du réseau. L’École française d’Athènes y présentait ses nouveautés ainsi qu’une sélection d’ouvrages récents.
    Cinq chercheurs du Réseau se sont en outre réunis autour d'Emmanuel Laurentin pour la  traditionnelle Carte blanche des EFE, sur le thème Les chercheurs sur leur terrain de travail : questions sociales et environnementales.

    Les membres de première année de l'EFA à la Casa de VelazquezFormation pour les nouveaux membres

    Du 13 au 15 octobre, la Casa de Velazquez a acueilli un séminaire de formation aux humanités numériques destinés à l'ensemble des membres de première année du Réseau. 
    Ce séminaire, organisé par Bruno Morandière, comptait plusieurs intervenants, spécialistes de divers aspects de l'open acces, du numérique et de ses outils.
     

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Exposition EFA 175

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Athènes, Attiques, Mégaride - Skala Oropou

    Fouilles de la Société archéologique. En 2000, A. Mazarakis-Ainian a poursuivi la fouille de l'établissement géométrico-archaïque (v. plan dans BCH 124 [2000] Chron., fig. 35 p. 784), concentrant les recherches sur les extrémités Nord et Sud de la vaste construction du début de l'époque archaïque qui...

    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données