Mission d'étude de l'EFA. Archépolis, Thasos
Été 2020

Les travaux du programme de recherche « Archépolis – archéologie et histoire de l’espace public à Thasos », soutenus par l’EFA et par l’IdEx de l’université de Strasbourg, se sont concentrés cette année sur l’Édifice à paraskénia, monument majeur de la bordure nord-est de l’agora dont les phases de construction, l’architecture et la fonction demeurent controversées. Un nouveau lever topographique réalisé par Lionel Fadin, topographe de l’EFA, a permis à Sotiria Kriemadi, architecte, de dresser un nouveau plan de l’édifice et des vestiges supposés d’une cour à péristyle qui ont été mis au jour à l’arrière du monument et lui ont parfois été associés. Julien Fournier, professeur d’histoire et d’épigraphie grecques à l’université de Strasbourg et responsable de l’étude, proposera, après une analyse de l’ensemble du matériel conservé – vestiges de l’édifice, blocs inscrits, blocs erratiques – une nouvelle restitution et une nouvelle interprétation du monument.
En lien direct avec cette étude, Aristophanis Konstantatos, restaurateur de l’EFA, a réalisé une étude préliminaire pour l’établissement d’un parking à blocs sur l’agora, à proximité de l’édifice, où pourront être entreposés les membres architecturaux lui appartenant ainsi qu’une série de blocs non identifiés.