Activités de terrain
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Mission de terrain de l’EFA : Géologie et architecture à Délos
    25 avril - 27 mai 2022



     
    Prélèvement dans un bloc de poros du Portique d’Antigone / EFA,J.-Ch. Moretti


    Plusieurs membres du programme financé par l’ANR « Géologie et architecture à Délos » (IRAA, CAK, EFA, IsTeP, MNHN) sont actuellement sur le terrain pour une campagne de cinq semaines. Elle fait suite au passage dans l’île de trois géologues venus au début du mois d’avril compléter la carte géologique de l’île. L’étude, qui doit s’achever en 2023, progresse dans plusieurs directions.
     
    • Le travail d’évaluation des volumes de roches dans les monuments publics se poursuit. Il a déjà porté cette année sur le théâtre, la Citerne du théâtre, le stade, le xyste et le temple d’Asclépios, la tholos et le naïskos d’Hermès et Maïa de l’agora des Compétaliastes. Les notices déjà rédigées ont été complétées par les informations concernant l’achat de pierres contenues dans les comptes des gestionnaires de la fortune sacrée.

    • Des précisions ont été apportées sur les différents types de granites présents dans l’île : à amphibole, à amphibole et biotite, et à biotite. Ce dernier, exploité dans les carrières de l’extrémité sud de l’île, a été reconnu dans plusieurs monuments de la fin de l’Indépendance et de l’époque athénienne. C’est le cas du Portique de Philippe V, où on en trouve plus de 200 m3 dans les fondations, à part quasiment également avec le granite à amphibole-biotite, ou encore du Monument de granit, où l’on relève la même combinaison dans l’élévation : estimé pour sa grande résistance à la compression, le granite à biotite y a été mis en œuvre dans les premières assises des maçonneries et dans les chaînages d’angle.

    • De nouveaux prélèvements pour analyse ont été réalisés à la fois sur des blocs de marbre et, ce qui est nouveau dans notre programme, sur des blocs de poros et les clastes qu’ils contiennent. Les poros sont bien attestés à Délos dans les fondations, les arcs et les voûtes des citernes et dans les élévations de murs. Ils s’avèrent avoir été pour l’essentiel importés dès l’époque archaïque. Leur provenance devient donc une question essentielle de notre programme.

    • Un inventaire des blocs d’architecture taillés dans le schiste bleu à grenats provenant de Tinos a été entrepris. L’édifice le plus ancien où il s’en trouve paraît être la Citerne du théâtre datée de la première moitié du iiie s. av. J.-C. Viennent ensuite le Portique sud, le Portique de Philippe et plusieurs maisons d’époque athénienne dont la plupart sont situées dans le Quartier du lac (Maison des tritons, Maison des comédiens, Maison au fronton, Maison II de l’Îlot des bronzes). La roche n’a pas été utilisée dans des murs. Elle a servi à tailler des plaques, des poutres, des seuils et des encadrements de portes.

    • Le relevé des carrières de granite du sud de Délos se poursuit et, dans les prochains jours, une équipe entreprendra des mesures au pénétromètre dans les carrières en fosse de gneiss, de marbre et de granite afin d’estimer la profondeur des couches de sédiments qui couvrent leur sol d’extraction.

     


    Le mur ouest du Portique de Philippe V : assises de schiste et de prasinite de Tinos sur des fondations en granite à amphibole et biotite de Délos. /EFA, J.-Ch. Moretti
     
    Responsable du programme :
    Jean-Charles Moretti (CNRS-IRAA)
     
    Autres participants à la mission :
    Laurent Arbaret (Université d’Orléans), Romain Augier (Université d’Orléans), Marie-Noelle Bourguet (CAK, émérite), Jeanne Capelle (ENS Ulm), Chloé Chezeaux (UNIL), Sandrine Dubourg (IRAA), Lionel Fadin (EFA), Cécile Fino (Université de Rouen, UMR CNRS 6341 M2C), Brieuc Guillaume (EFA), Christian Gorini (IsTeP), Clémentine Gutron (CAK), Laurent Jolivet (IsTeP), Philaé Léonard, Virginie Mathé (UPEC), Anna Papadopoulou (IRAA), Violaine Sautter (MNHN), Tommy Vettor (MNHN), Quentin Vitale (Éveha)

     
     

     

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Exposition EFA 175

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Leonidio, South Kynouria - Plaka, Kornitsa and Vaskinas sites

    Leonidio, South Kynouria - Plaka, Kornitsa and Vaskinas sites. G. Grigorakakis and A. Tsatsaris (Ephorate of Antiquities of Arkadia), report on the continuation of the archaeological excavation held in Plaka of Leonidio,...

    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données