Actualités
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  •  

     

    Vendredi 1er juin 2018
    15.00 - 17.00


    Coordonnateur : Aris ANAGNOSTOPOULOS

    Panagiotis POULOS & Samia SAMARA
    Géographies acoustiques de l’Athènes en transition


    Elias KOLOVOS & Mohamet SHARIAT-PANAHI
    « Le Parthénon ... l’aime presque [la mosquée] » : Dialogues entre les monuments d'Athènes et questions sur la réutilisation des monuments ottomans au siècle des crises et des mouvements


    Eleni KALLIMOPOULOU
    « Dans l’arène du stade toute la Grèce » : Folklore public, Mémoire & Scepticisme à Athènes de l’entre-deux-guerres


    Action (tour urbain):
    Elias KOLOVOS & Panagiotis POULOS & Samia SAMARA & Mohamet SHARIAT-PANAHI
    « Visite des restes de l’Athènes ottomane avec un groupe de réfugiés musulmans »
     

    Association des Archéologues Grecs
    (134-136 Ermou, Thissio, Hall du rez-de-chaussée)


     

    Dans le cadre de l'appel à Communication des Dialogues Archéologiques à Athènes (2018) sur le thème « Villes/Paysage Urbain » et suite à la participation aux Dialogues Archéologiques à Ioannina sur le thème « Patrimoine Ottoman » (2017), les membres du programme Otheritages organisent une session thématique consacrée à la discussion et le rôle des monuments ottomans athéniens dans l'État et la société grecque moderne et contemporaine.
    L’espace urbain durant l’Empire ottoman s’est formé de manière classique, selon les entités sociales et spatiales qui se chevauchaient (quartiers, paroisses, etc.) et qui se développaient autour d'un réseau dense de bâtiments à usage public et de sites (mosquées, églises, marchés, sanctuaires, cimetières, etc.). Lors de la transition vers le monde post-ottoman, ces unités spatiales ont été partiellement maintenues ou totalement supprimées évoluant ainsi dans des lieux modernes de la mémoire et de l'oubli, sous l’influence active des concepts modernes tels que « antiquité », « monument » et « patrimoine culturel ». Bien que la plupart des « monuments ottomans » sont des traces fragmentaires du passé souvent mis en évidence dans les domaines de la confrontation idéologique et politique – à la fois sur le plan local et supra-local, le passé récent demeure toujours préoccupé par les questions d'actualité et les problématiques relevant du débat public contemporain.
    Lors de cette session thématique axée sur la ville d'Athènes, les travaux présentés explorent à travers les histoires des bâtiments et leurs réutilisations multiples les changements radicaux de l'espace urbain ottoman dans la capitale du « royaume modèle » de l'Est, les silences du passé dans l’Athènes de l'entre-deux-guerres et dans l’Athènes d’aujourd'hui, une capitale sud européenne en crise économique et une ville d’accueil pour les réfugiés.


    Pour en savoir plus sur ce programme du quinquennal de l'EFA...

     

     

     
    CONTACTS

    Sophia Zoumboulaki
    Assistante administrative pour la Direction des Études
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 904

    Nolwenn Grémillet
    Communication
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 943


     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Megara. Intersection of Thebes Street and an unnamed road, O.T. 623
    Megara. Intersection of Thebes Street and an unnamed road, O.T. 623. Panagiota Avgerinou (Γ’ ΕΠΚΑ) reports on the discovery of fourteen graves, many of which date to the Roman period.
    Area 1 was defined by a walls to the W and S, the space inside which was 2.80 x 3.10 m
    Grave 1: child burial in a cist grave,...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles