Inventaires et catalogues
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures
  • Les archives dites « manuscrites »

    Les archives dites « manuscrites » sont pour la plupart classées et décrites. Une base des inventaires en xml EAD est consultable en interne à l’École. Par ailleurs, ceux-ci sont consultables en ligne via le portail Calames.
    En complément, des instruments de recherche sont disponibles pour certaines séries, notamment :
    • les mémoires des membres (MEM) ;
    • les archives administratives de l’EFA (ADM)
    • la série Associations, culture et enseignement (ACE).
    Enfin, quelques lots, comme la sous-série des archives budgétaires et comptables et celle de la correspondance directoriale sont encore en cours de classement et de description.

     

    Les estampages

    Les estampages sont classés par séries géographiques et décrites. Le traitement systématique de la collection a été entrepris de manière rétroactive dans les années 1970 par les membres épigraphistes de l’EFA. Une base de données interne sous FileMaker Pro rassemble une description à la pièce de la collection.
    Dans le cadre du programme E-STAMPAGES, les informations de cette base sont en cours de migration, en lien avec les estampages numérisés.
    Dans le cadre de la refonte d’Archimage, qui a pour vocation de devenir un outil unique de gestion et d’interrogation de l’ensemble des archives de l’EFA, les descriptions des collections des archives « manuscrites » et des estampages seront prochainement intégrées dans la future base.

     

    La photothèque/planothèque

    Les documents de la photothèque/planothèque sont pour la plupart classées et décrites à la pièce.
    Les instruments de recherche sont consultables soit sur place (fichier-carton, intégralité de la base « ArchImage »), soit sur le site Internet de l’EFA, dans « ArchImage », pour les documents mis en ligne.
     
     

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    APHYTOS. – Antique Aphytis

    Entre 1996 et 1999, des fouilles d'urgence dans cette localité que l'on identifie avec l'antique Aphytis (et non pas Athytos, comme on l'a écrit par erreur dans la précédente Chronique), ont mis au jour des vestiges d'habitations du IVe s. av. J.-C. On note surtout trois pièces adjacentes appartenant sans doute à trois maisons différentes situées aux abords de la ville antique (terrain Karaghianniou) ;...

    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données