Contrats doctoraux

 



Recrutement 2017

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le MENESR flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat entre une ED et une des cinq EFE: École française d'Athènes, École française de Rome, Institut français d'Archéologie orientale, École française d'Extrême-Orient, Casa de Velazquez (École des hautes études hispaniques).

 
Les dossiers de candidatures doivent parvenir directement à chacune des EFE concernée, sous forme d'un document PDF unique comprenant:
 
- un projet de thèse de cinq pages au maximum;
- le cv du candidat pressenti pour entreprendre cette recherche;
- une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s) ;
- l'avis du directeur de l'ED.

 
Conformément à ses statuts, l'École française d'Athènes « développe en Grèce et à Chypre, où elle dispose de missions permanentes, ainsi que dans les Balkans, des recherches dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, depuis la Préhistoire jusqu'à nos jours. ». Elle peut donc accueillir en septembre 2017 et pour une durée de trois ans un doctorant travaillant dans ces champs géographiques et chronologiques.
 
Les documents devront être envoyés sous format électronique (PDF unique) à l'adresseCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., jusqu'au 3 mai 2017 à 12h00. Les résultats seront transmis au cours de la semaine du 19 juin 2017.

Veuillez prendre note que cette allocation vient s’ajouter au contingent d’allocations dont dispose chaque École Doctorale : elle constitue donc à la fois un renforcement de l’aide aux jeunes chercheurs et un soutien à la recherche française à l’étranger. Pour l’EFA c’est aussi l’occasion de renforcer le partenariat avec les universités françaises.


 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Sanctuaire d'Apollon, trésor des Athéniens, SD 223 - A11

Sujet : premières démolitions à l'emplacement du trésor des Athéniens,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

TANAGRA-5962
Dans la région de Tanagra antique, A. Charami (IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2007 une fouille et des travaux de restauration sur une tombe de type macédonienne, connue depuis 1895 et qui se trouve à l’intérieur de la zone de l’aéroport militaire. Les travaux ont révélé une tombe de type macédonien, à dromos en escalier à dix marches (long. 5 m ; larg. 0,70-1,10 m) et à chambre funéraire unique voûtée (fig. 1-2). Le monument est orienté Nord-Est/Sud-Ouest, avec l’entrée au Nord-Est. Il est construit en appareil régulier de blocs de poros ; le sol est en terre compacte et la chambre (11,45 m2) était fermée par une porte en marbre à double battants dont trois fragments avaient été transportés au Musée de Schimatari dès le XIXe s. À l’intérieur de la chamb
....
Consulter la Chronique des fouilles