Composition du Conseil d'Administration
  • Président :
M. Pierre DUCREY (professeur honoraire d'histoire ancienne à l'université de Lausanne, ancien recteur de l'université de Lausanne et ancien directeur de l'École suisse d'archéologie en Grèce, associé étranger de l’Institut, AIBL)
  • Membres :
Mme Simone BONNAFOUS, représentant du ministre chargé de l'enseignement supérieur
Mme Clélia CHEVRIER KOLAČKO, représentante du ministre des affaires étrangères et du développement international

M. Jean-Pierre SODINI, représentant du secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres
M. Jacques JOUANNA, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres
M. Olivier PICARD, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres

M. Pascal MARTY, représentant du président du Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.)

Mme Claude POUZADOUX, directrice du Centre Jean Bérard
M. Vincent GUICHARD, directeur du Centre archéologique européen de Bibracte en Bourgogne
M. Panagiotis TOURNIKIOTIS, professeur à l'école d'architecture d'Athènes

M. Angelos DALACHANIS, représentant élu des membres (Mme Rachel NOUET, suppléante)
N. N., représentant élu des professeurs des universités et personnels assimilés
Mme Amélie PERRIER, représentante élue des autres personnels d'enseignement et de recherche
Mme Calliopi CHRISTOPHI, représentante élue des personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, de service et de santé
M. Lionel FADIN, représentant élu des personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniques, ouvriers, de service et de santé
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Salle hypostyle, GD 50 - 3868A

Fragment de la parastade n°1.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

KARLA. - Collecteur 6, Stani-Thermokipia-5956
Dans la région du Lac de Karla, V. Adrymi-Sismani (Institut archéologique d’études thessaliennes) a poursuivi les travaux au lieu-dit Stani-Thermokipia, en vue de l’aménagement du collecteur 6. La fouille de la maison A s’est poursuivie (fig. 1) et l’étude du mobilier qui en provenait a permis de proposer une datation probable pour l’occupation de la maison du Néolithique Moyen (5800-5300 av. J.-C.). La fouille de 2005 avait identifié la présence d’un péribole à l’Est et à l’Ouest de la maison. En 2006, la fouille de cette structure s’est poursuivie et on a pu déterminer qu’il s’agissait effectivement d’un péribole qui présentait une entrée d’une largeur de 1 m et qui encerclait une surface de 11 x 15 m environ au Sud de la maison. Le péribole n’est pas fait d’un seul mur, mais constitué
....
Consulter la Chronique des fouilles