Bibliographie

Bibliographie sur l'histoire de l'École française d’Athènes:

 
  • « Le cinquantenaire de l’École française d’Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, supplément, volume 22, 1898.
  • « Le centenaire de l’École française d´Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, supplément, volume 71, 1948.
  • « Cent cinquantenaire, 1846-1996, École française d´Athènes », Bulletin de correspondance hellénique, numéro spécial, volume 120, livraison 1, 1996.
  • Étienne (Roland)... [et al.], L’Espace grec : cent cinquante ans de fouilles de l’École française d’Athènes, Paris, Fayard, 1996.
  • Radet (Georges), L’histoire et l’œuvre de l’École française d’Athènes, Paris, 1901.
  • Valenti (Catherine), Les membres de l’École française d’Athènes : étude d’une élite universitaire, 1846-1970, mémoire de DEA, université de Provence Aix-Marseille I, 1994.
  • Valenti (Catherine), L’École française d’Athènes (1846-1981) : histoire d’une grande institution universitaire, thèse de doctorat en histoire, université de Provence Aix-Marseille I, 2000.
  • Valenti (Catherine), L’École française d’Athènes, Paris, Belin, 2006.

les BCH sont consultables en ligne sur le site de Persée, et tous les ouvrages sont disponibles à la bibliothèque de l'EfA.
 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - 47507

SUJET : FIGURE EN RONDE BOSSE TROIS-QUARTS FACE MATERIAU : MARBRE DECOR : FEMME ARTEMIS TECHNIQUE : RONDE BOSSE
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

THESSALONIQUE-6451
À Thessalonique, A. Chatziioannidis (9e éphorie des antiquités byzantines) rend compte de la fouille de sauvetage menée en 2010 sur un terrain au 22, rue Doubioti, sur lequel on a mis au jour les vestiges d’une rue de l’époque romaine tardive et protobyzantine, ainsi que des constructions datant de l’époque hellénistique à la fin de l’époque ottomane. Dans l’angle Nord-Ouest du terrain, on a mis au jour un segment de conduit maçonné en pierre (long. 2,90 m ; haut. 0,23 m ; larg. 0,27 m), d’orientation Est-Ouest, dont la trajectoire est coupée par la grande canalisation ultérieure. D’autres petits segments de canalisations ont été mis au jour à proximité. La céramique recueillie dans cette partie du terrain se compose de tessons à vernis noir, à vernis rouge, de tessons de skyphoi, et d’un
....
Consulter la Chronique des fouilles