1981 - 1992 / Direction O. PICARD

Vie intérieure

1985

Nouveaux statuts de l'EFA, "établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel… Elle a pour mission fondamentale la recherche et la formation à la recherche dans toutes les disciplines se rapportant à la Grèce antique et byzantine. Elle a également vocation à s'ouvrir aux divers aspects de la civilisation du monde hellénique ancien, médiéval, moderne et contemporain". L'EFA est alors dotée d'un conseil scientifique et d'un conseil d'administration. Elle reçoit des membres et, fait nouveau, des boursiers.

1989

Recrutement d'un Adjoint aux publications (le poste était prévu dans les statuts de 1985).

1990

Création d'un neuvième poste de membre, susceptible d'être donné à un spécialiste de la Grèce moderne et contemporaine (le premier membre moderniste est recruté en juillet 1990).

1992

Célébration du Centenaire des fouilles de Delphes et exposition itinérante sur "Delphes aux sources d'Apollon". Grâce à une conjoncture financière favorable, développement des services scientifiques, techniques et administratifs de l'EFA. La gestion de ces services est informatisée.

Activités scientifiques

Si la liste des chantiers sur lesquels l'EFA travaille reste inchangée (fouilles à Amathonte, Argos, Délos, Delphes, Dikili Tash, Malia, Thasos), des entreprises originales sont menées, en rapport avec le développement d'une archéologie moderne (prospections, fouilles sous-marines). Création de bases de données informatisées (anses d'amphore, monnaies, mosaïques). Après 1989, l'École s'ouvre sur les Balkans et les pays de l'Est (conventions avec l'Albanie, la Bulgarie, la Russie et l'Ukraine).

1983

Organisation du premier colloque de l'EFA.

1984

Fouilles franco-grecques du port de Thasos.

1985

Prospection franco-grecque de l'île de Thasos, pour l'établissement d'une carte archéologique.

1986

Fouille d'une ferme à Délos, prospection du territoire, recherches sur le port et le littoral.

1988

Fouilles du quartier mycénien de Malia.

1989

Début de l'exploration systématique du territoire de Malia.

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

AMPHIPOLIS. - Tumulus de Kasta-6483
À Amphipolis, K. Péristéri (XXVIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2009 et en 2010 une fouille de sauvetage sur le site du tumulus de Kasta et a mis au jour une construction à deux espaces (fig. 1) ainsi que neuf tombes de l’époque archaïque. On compte cinq tombes à ciste, une tombe à fosse, un larnax, et une dernière tombe ayant été détruite par des sondages anciens. Ces tombes ont été localisées dans la partie Nord et dans la partie Sud du tumulus. Leur datation a été établie principalement à partir de la céramique : le mobilier (fig. 2-3) compte également des boucles d’oreille en or, des lamelles en or (dont un epistomion), deux pendentifs (un en or, l’autre en argent), des perles en verre, une kylix à vernis noir et un skyphos.
....
Consulter la Chronique des fouilles