Hébergement

Réservation de chambre à Athènes

L’École française d’Athènes a la possibilité d’héberger les chercheurs qui en font la demande. Pour toute réservation, contacter le plus tôt possible Madame Evi Platanitou sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Les demandes sont traitées par ordre d'arrivée.

Les hôtes s’engagent à respecter le règlement de la maison des hôtes.

Voir le règlement de la maison des hôtes en français
Προβολή κανονισμού του ξενώνα στα ελληνικά
 

Réservation de chambre sur les sites

Sur les sites où elle exerce son activité, l’École française d’Athènes dispose de maisons de fouille. La fonction première de ces maisons de fouille est d’accueillir les chercheurs qui poursuivent un programme de l’École. Ce n’est que secondairement qu’elles accueillent des chercheurs étrangers à l’EfA, qui souhaitent bénéficier de ces installations. – Pour toute réservation, contacter le plus tôt possible Madame Evi Platanitou sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Le règlement de la maison des hôtes vaut pour les maisons de fouille.

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Salle hypostyle, GD 50 - 3868A

Fragment de la parastade n°1.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DAVLIA. - Latouphi-5966
Près de Davlia, dans le cadre de travaux d’installation d’un conduit de gaz naturel entre Mavroneri et Antikyra, K. Kalliga (IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené une fouille de sauvetage au lieu-dit Latouphi et a mis au jour une partie d’un habitat de l’Helladique Ancien (HA II). On a dégagé des vestiges de bâtiments à abside et d’espaces de stockage orthogonaux (fig. 1). Les murs de ces constructions avaient des fondations et des socles en pierre et des élévations en brique. On a recueilli de grandes quantités de mobilier, principalement dans les deux pièces de stockage orthogonales : de la céramique de consommation, de préparation et de conservation des aliments et plus de dix pithoi. Ces bâtiments ont été détruits à la suite d’un incendie, comme l’indiquent le
....
Consulter la Chronique des fouilles