Organigramme
  • MÉCÉNAT
  • Chercheur contractuel ANR-DFG projet CIBEC


     

    Parcours et formation
     
    2013 – 2015
    Membre scientifique de l’École Française d’Athènes
     
    Juin 2014 Concours au poste de membre scientifique de l’EFA.
     
    23 mars 2013 Soutenance de la thèse de doctorat « Contribution à l’histoire et l’épigraphie de la Béotie hellénistique, de la destruction de Thèbes à la bataille de Pydna » à Paris IV- Sorbonne, devant un jury composé de D. Knoepfler et Fr. Lefèvre (directeurs), M. Piérart, Chr. Müller, D. Rousset, Obtention du titre de docteur, mention : très honorable avec les félicitations du jury.
     
    21 janvier 2013 Dépôt de la thèse
     
    30 juin 2012 
     
    « Colloque de thèse » au Collège de France.
    2009 – 2012 Études à l’Université Paris IV - Sorbonne
     
    2009 Inscription en thèse en cotutelle avec l’université Paris IV - Sorbonne sous la direction du Prof. Fr. Lefèvre
     
    2008 – 2009 Études à l’Université de Neuchâtel (boursier de la Confédération suisse)
     
    2007 Thèse inscrite à l’Université de Neuchâtel, sous la direction du Prof. D. Knoepfler.
     
    2006 – 2007 Master 2 à l’Université Paris IV sous la direction des Profs. A. Laronde et D. Knoepfler). Titre du mémoire : « Recherches épigraphiques sur deux cités béotiennes : Orchomène et Chéronée ». Soutenance le 18/6/2007, mention « très bien ».
     
    1999 – 2004 Diplôme d’Archéologie de l’Université d’Athènes
     
    1999 – 2003 Séminaires de la Société épigraphique grecque sous la direction d’A. P. Matthaiou
     


    Bourses
    • Septembre 2007 - août 2008 : Fondation I. Michelis de l’Université d’Athènes. Cette bourse a financé mes études de Master 2 à Paris IV.
    • Septembre 2008 - août 2009 : Fondation I. F. Kostopoulos.
    • Septembre 2008 - juin 2009 : Confédération suisse.
    • Septembre 2009 - août 2010 : Fondation A. G. Leventis.


    Langues
    • Grec (langue maternelle)
    • Grec ancien
    • français
    • anglais
    • allemand
    • latin

    Cursus professionnel
     
    2015 Qualifié pour exercer les fonctions de maître de conférences dans la section 21 du CNU
     
    Septembre 2014 –
    juin 2015
    Cours à des étudiants en licence à l'Université de Thessalie à Volos : "Les Koina grecs de l'époque archaïque à la conquête romaine", 36 heures d'enseignement
     
    2011– 2012  Chargé de cours à l’Université Paris IV – Sorbonne, Travaux dirigés dans le cadre du cours L1-2 HI 0111 sur l'histoire du monde grec à l'époque classique du Prof. Fr. Lefèvre, 80 heures d'enseignement.
     
    2010 – 2012  ATER à la Chaire d’Épigraphie et d’histoire des cités grecques du Collège de France
     
    2004 – 2006  Archéologue contractuel à la IXe Éphorie des Antiquités préhistoriques et classiques de la Béotie. Rédaction du catalogue synoptique des inscriptions des Musées de Thèbes et de Chéronée
     

    Activités de terrain
     
    26 septembre –
    28 septembre 2015
     
    Mission topographique au Val des Muses à Thespies.
    29 juillet 2012 – 12 août 2012 Mission du Collège de France au Musée de Thèbes
     
    28 juillet 2011 – 10 août 2011  Mission du Collège de France au Musée de Thèbes dans le cadre du projet pour un nouveau corpus des inscriptions grecques de Béotie en collaboration avec Prof. Chr. Muller.
     
    2001 – 2009 Fouilles de l’Université d’Athènes à Palaiopolis sur l’île d’Andros (Prof. Lydia Palaiokrassa).
     
    2000 Fouilles de l’Université de Thessalie à Oropos (Prof. A. Mazarakis-Ainian).
     
     

    Liste des publications

    1. « Ἀττικές ἐπιγραφὲς ἀπὸ τοὺς Ἀμπελοκήπους », Horos 14-16 (2000-2003), p. 157-166.
    2. « Δύο ἐπιγραφές ἀπὸ τὴ Μυτιλήνη », Horos 14-16 (2000-2003), p. 255-258.
    3. « Ἐξ Ἁγίων Πάντων τὸ δεύτερον », Horos 17–21 (2004–2009), p. 255–257.
    4. « Συνόπτικος κατάλογος τῶν ἐπιγραφῶν τῆς ἐκθέσεως τοῦ Ἐθνικού Aρχαιολογικοῦ Mουσείου », Horos 17–21 (2004–2009), p. 601–615, en collaboration avec Eleutheria Papoutsaki.
    5. « Ἐπιτύμβιες στῆλες ἀπὸ τὴ Βοιωτία », Horos 17–21 (2004–2009), p. 373–395.
    6. « Décrets de proxénie et catalogues militaires de Chéronée trouvés lors des fouilles de la basilique paléochrétienne d’Haghia Paraskévi », BCH 131 (2007), p. 475-514.
    7. « Décrets de proxénie et catalogues militaires de Chéronée trouvés lors des fouilles de la basilique paléochrétienne d’Haghia Paraskévi. Addendum* », BCH 133 (2009), p. 389-390.
    8. « Inscriptions d’éphèbes à Thespies », in N. Badoud (éd.), Philologos Dionysios, Mélanges offerts au Professeur Knoepfler, Genève 2011, p. 315-341.
    9. « Les catalogues synoptiques des inscriptions des Musées de Thèbes et de Chéronée », Teiresias 41 (2011), p. 39-42.
    10. (avec N. Papazarkadas), « Tritopatreis in Boeotia », ZPE 184 (2013), p. 165-171.
    11. « Ἐπιγραφὲς Βοιωτίας », Ηoros 22–25 (2010–2013), p. 309–326.
    12. Y. Kalliontzis & V. Aravantinos, « Μουσεία Θηβών και Χαιρωνείας: η σύνταξη καταλόγου των επιγραφών », in A. Mazarakis-Ainian (ed.), Αρχαιολογικό Έργο Θεσσαλίας και Στερεάς Ελλάδας 3: Πρακτικὰ επιστημονικής συνάντησης, Βόλος 12.3 – 15.3.2009, τόμος ΙΙ: Στερεά Ελλάδα (Volos 2012), p. 1029–1037.
    13. (avec N. Papazarkadas), « New Boeotian Inscriptions from Akraiphia and Koroneia », in W. Eck - P. Funke ed., Öffentlichkeit – Monument – Text; XIV Congressus Internationalis Epigraphiae Graecae et Latinae, Akten, Berlin 2014, p. 551-552.
    14. «Digging in Storerooms for Inscriptions: An Unpublished Casualty List from Plataia in the Museum of Thebes and the Memory of War in Boeotia», in N. Papazarkadas (éd.) The Epigraphy and History of Boeotia New Finds, New Prospects, Leiden 2014, p. 332-372.
    15.  « Η επιγραφή των δωρεών για την ανοικοδόμηση της πόλεως των Θηβών-Σημείωση », Grammateion 3 (2014) 5.
    16.  « Inscriptions funéraires de la Béotie de l’Ouest », Grammateion 3 (2014), p. 15-30.
    17. « Ανασκάπτοντας τις αποθήκες του Μουσείου της Θήβας - Επιτύμβιες επιγραφές από τη Βοιωτία », in St. Economou (éd.) Αρχαιολογικές Συμβολές, τόμος Γ΄ Βοιωτία και Εύβοια Athènes 2015, p. 135-147.
    18. Avec A. Papathanasiou, « Δύο επιγραφές άλλων τόπων από τη Νικόπολη », Γραμματεῖον 4 (2015), p. 59-62. http://grammateion.gr/el/grammateion/4
    19. Recension du livre de J. M. Fossey, Epigraphica Boeotica II, Leiden 2015 pour la revue électronique Sehepunkte http://www.sehepunkte.de/2016/01/26980.html.
    20. « La date de la première célébration des Amphiareia-Romaia d’Oropos », à paraitre dans REG 129 (juillet 2016).
    21. Catalogues synoptiques des inscriptions des Musées de Thèbes et de Chéronée (sous presse par la Société épigraphique grecque).
     
    Activité scientifique

    Projet
    Porteur du projet financé par l’Agence nationale de la recherche et Deutscheforschungsgemeinschaft, Corpus des inscriptions de la Béotie centrale. Projet en collaboration entre l’EFA et les Inscriptiones Graecae de l’Académie de Berlin, 2015-2018.

    Appartenance à des sociétés savantes et des centres d’études
    • Membre de l’Association pour l’encouragement des études grecques.
    • Membre de la Société épigraphique grecque.
    • Membre du Centre ANHIMA (UMR 8210).

    Communications et conférences
     
    2016
     
    • Communication au Second North American Congress of Greek and Latin Epigraphy UC Berkeley « An Inventory List from the Sanctuary of Artemis Brauronia found in Oropos », 4/1/16.
    • Communication à l’Association des études grecques «  La base des Muses au Val des Muses à Thespies » avec G. Biard, 2/5/16.
    • Communication au séminaire de D. Rousset à l’EPHE, « Nouveau décret d’Akraiphia en l’honneur des métèques », « Nouveau décret d’Akraiphia en l’honneur des métèques », 3/5/16.
    2015
    • Communication au colloque sur l’archéologie de la Grèce centrale et de la Thessalie à l’université de Thessalie, « La base des Muses au Val des Muses à Thespies », Volos 27/02/15.
    • Séminaire dans le cadre du cours de S. Aneziri à l’Université d’Athènes « Témoignages épigraphiques sur le Koinon béotien », Athènes 24/03/15.
    • Communication à la 200-Jahrfeier der Inscriptiones Graecae, « Les Romaia en Béotie », Berlin 21/08/15.
    • Communication au colloque international « Trophée et monuments de victoire romains », La question du trophée de Sylla à Chéronée, Université de Perpignan 22/10/15.
    • Communication au IVe Atelier international Diktynna, Traditions et innovations institutionnelles dans le monde grec (IVe - IIe s. av. J.-C.) « Les institutions civiques et fédérales des Achéens et des Béotiens à la lumière de nouveaux catalogues militaires de Mégare et d’Aigosthènes », 14/12/15.
    2014
    • Séminaire dans le cadre des rencontres épigraphiques de l’EFA « Décret inédit d’Akraiphia en l’honneur des métèques », Athènes 11/02/14.
    • Séminaire dans le cadre de l’atelier jeunes chercheurs de l’EFA : « La base des Muses, épigrammes et statues à Thespies au Ier s. av. J.-C. » avec G. Biard et Al. Charami, Athènes, 10/03/14.
    2013
    • Colloque sur l’œuvre de K. Pittakis en Béotie organisé par le Musée épigraphique et la Société épigraphique, « L’œuvre de K. Pittakis en Béotie », Athènes 09/11/13.
    2012
    • Séminaire du Prof. Chr. Chandezon à l’Université de Montpellier. Colloque international d’épigraphie: « New Boeotian Inscriptions from Akraiphia and Koroneia », Berlin 28/08/12
    2011
    • Séminaire du programme « Diktynna » d’I. Savali-Lestrade) : « Les relations externes des cités béotiennes et du koinon Béotien à l’époque hellénistique : le témoignage des décrets de proxénie ».
    • Séminaire du Prof. D. Knoepfler au Collège de France : « Documents récemment mis au jour à la Skala Oropou : ‘pierres errantes’ ou inscriptions oropiennes ? ».
    • Colloque « The Epigraphy and History of Boeotia, New Finds, New Developments » organisé par l’université de Berkeley : « Digging in storerooms of antiquities: unpublished inscriptions from the Archaeological Museum of Thebes », Berkeley 03/09/11.
    2010
    • VIe colloque d’études béotiennes : « Les catalogues synoptiques des musées de Thèbes et de Chéronée », Lébadée 11/09/10
    2009
    • IIIe Colloque d’Archéologie de la Grèce centrale, « Les catalogues synoptiques des musées de Thèbes et de Chéronée », Volos 13/03/09.
    2008
    • 30e Metageitnia (Colloque annuel des Universités suisses, allemandes et françaises à Genève) « Décrets de proxénie et catalogues militaires de Chéronée » 16/01/09.
    2005
    • Ve Colloque de la Société des études béotiennes, « Quatre décrets de proxénie de Chéronée ».

    Autres
    2005 : Service national à la Marine grecque (en partie accompli au Musée de l’armée grecque).


     

    Résumé de la thèse de doctorat

    « Contribution à l’histoire et l’épigraphie de la Béotie hellénistique, de la destruction de Thèbes à la bataille de Pydna » soutenue le 23 mars 2013 à Paris IV- Sorbonne.
    Mention : très honorable avec les félicitations du jury
    Membres du jury : D. Knoepfler (professeur à l’Université de Neuchâtel et au Collège de France, directeur de thèse) et Fr. Lefèvre (professeur à l’Université Paris IV – Sorbonne, directeur de thèse), M. Piérart (professeur à l’Université de Fribourg) Chr. Muller (professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense), D. Rousset (Directeur d'études, Section des Sciences Historiques et Philologiques EPHE).
     
                Cette thèse a pour but de présenter une synthèse sur l’organisation, la chronologie et l’histoire du koinon béotien à l’époque hellénistique de 335 av. J.-C. jusqu’à la dissolution du koinon béotien par les Romains en 171 av. J.-C. Ce travail se fonde sur la publication et l’étude d’inscriptions inédites et préalablement publiées, qui apportent un éclairage nouveau sur l’histoire de la Béotie à cette époque. Cette approche est le fruit d’un examen approfondi des inscriptions dans les musées de Béotie mené dans le cadre des activités de l’Éphorie des antiquités de Béotie et de la Société épigraphique grecque. C'est aussi le résultat des études que j’ai effectuées en France sur la direction de D. Knoepfler.
                La première partie de la thèse offre une synthèse sur le koinon béotien hellénistique. J’examine l’organisation politique et militaire du koinon ainsi que la chronologie des documents émanant du koinon et des cités béotiennes. Cette première s’achève par une présentation de l’histoire du koinon béotien de 335 à sa dissolution et par l’introduction des synédria dans les cités béotiennes.
                Dans la deuxième partie, j’édite des inscriptions publiées ou inédites provenant des différentes cités béotiennes. Ces inscriptions de différentes catégories sont présentées par ordre géographique. Ces inscriptions renouvellent la discussion sur certains aspects de l’organisation et de la chronologie aussi bien du Koinon que des cités béotiennes. Elles permettent, le cas échéant, de préciser certains événements historiques : ainsi, un décret d’Akraiphia apporte des précisions sur la période des révoltes béotiennes contre le roi Démétrios Poliorcète.
                Cette thèse s’intègre dans la série des études historiques et épigraphiques d’une cité ou d’une région du monde hellénique, en Grèce métropolitaine comme en Asie mineure. Elle apporte un nouvel éclairage sur le fédéralisme grec car le koinon béotien comptait parmi les confédérations les plus importantes de la Grèce métropolitaine. Cette familiarité avec les inscriptions béotiennes — notamment celles de Thèbes et de Platée — me permet aujourd'hui de poursuivre mes travaux épigraphiques en préparant un nouveau corpus de Thèbes et de sa région.


    Résumé des travaux antérieurs

    J’ai commencé mes études en histoire et archéologie à l’Université d’Athènes en 1999. En même temps j’ai suivi les séminaires de la Société épigraphique et je me suis intéressé à l’épigraphie. Après avoir reçu mon diplôme en 2004 j’ai travaillé pendant un an à l’Ephorie des Antiquités de la Béotie où j’étais chargé de l’enregistrement des inscriptions des musées de Thèbes et de Chéronée dans le cadre de la rénovation de ces musées. Après la fin de mon contrat en Béotie et après avoir accompli mon service militaire à la Marine grecque j’ai décidé de poursuivre mes études en France.
                En 2007, j'ai effectué un Master 2 à l'Université Paris IV sous la direction d'A. Laronde et D. Knoepfler. À Paris, j'ai suivi les cours et les séminaires de D. Knoepfler sur l'épigraphie et l'histoire béotiennes, de même que les cours dispensés par O. Picard et D. Rousset sur l'histoire et l'épigraphie. Ces différents enseignements m'ont permis de mieux comprendre le matériel que j'avais examiné à Thèbes et m'ont encouragé à poursuivre mes études.
                C'est la raison pour laquelle j'ai effectué une thèse en co-tutelle entre les universités de Paris IV-Sorbonne et de Neuchâtel sur l'histoire du koinon béotien à l'époque hellénistique. Ce travail a été en grand partie effectué dans le cadre de la chaire d'épigraphie et d'histoire des cités grecques du Collège de France, où j'ai travaillé de 2010 en 2012 en tant qu'ATER. Après avoir soutenu ma thèse en mars 2013, j'ai préparé le concours de l'EFA, que j'ai passé avec succès en juin 2013.
                Une fois membre de l'EFA, j'ai entrepris deux projets :
    - la nouvelle édition du corpus des inscriptions de Thèbes et des cités voisines
    - l'étude du matériel épigraphique et archéologique provenant des fouilles de l'EFA du sanctuaire du Val des Muses à Thespies.
                Pour mener à bien la nouvelle édition du corpus des inscriptions thébaines et béotiennes, j'ai déposé en collaboration avec Kl. Hallof, directeur des Inscriptiones Graecae une proposition de projet franco-allemand ANR-DFG. Il s'agit d'une collaboration entre l'EFA et les IG qui permettra de publier en 2018 une nouvelle édition du corpus des inscriptions de Thèbes.
                Par ailleurs, l'enseignement que j'ai reçu en France et l'examen des inscriptions que j'ai pu mener en Béotie m'ont permis de préparer — en tant que membre et chercheur à l'EFA — une série de publications dans des revues françaises et grecques sur des inscriptions provenant de Béotie, mais également d'autres régions de la Grèce.
     

    Projets de recherche

    a. Projet Corpus des inscriptions de la Béotie centrale, financé par l’ANR-DFG.
    Ce projet financé par l’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft résulte d’une collaboration entre l’EFA et les Inscriptiones Graecae de l’Académie de Berlin. Il a pour but de préparer une nouvelle édition du corpus des inscriptions de la Béotie centrale, comprenant les cités de Thèbes, Platées, Thisbé, Coronée, Haliarte, Lébadée et les petites cités portuaires d’Anthédon, Siphai et Chorsiai. L’ancien corpus publié par W. Dittenberger en 1892 dans la série des Inscriptiones Graecae de Berlin est maintenant devenu obsolète en raison de la découverte d’un grand nombre d'inscriptions et des récentes études épigraphiques et historiques sur cette région. Le corpus de Dittenberger comptait environ 4000 inscriptions, on peut en recenser aujourd'hui près de 10000. Il convient de souligner que la région centrale de la Béotie et notamment la ville de Thèbes compte parmi les régions les plus fouillées et les plus riches en inscriptions de Grèce centrale. Le nombre d’inscriptions a désormais presque triplé. Cette région inclut aussi les trois grands sanctuaires fédéraux de Béotie, à savoir le sanctuaire de Poseidon à Onchestos près d’Haliarte, l’Alalkomeneion et l’Itonion de Coronée. La plupart des inscriptions découvertes après 1892 sont publiées dans des périodiques variés, parfois difficiles d’accès, et en plusieurs langues. La bibliographie épigraphique sur la Béotie centrale est donc disparate, ce qui n'encourage guère la publication de synthèses sur les divers aspects de l’histoire de cette région. La nouvelle édition des inscriptions de la Béotie centrale permettra de présenter systématiquement les sources épigraphiques et philologiques de cette région. Elle sera accompagnée d’une base de données comportant le catalogue des inscriptions de la Béotie centrale. Cette dernière sera mise en ligne progressivement, afin d’offrir aux chercheurs qui travaillent sur cette région des outils modernes pour l’étude d’un matériel épigraphique riche et varié. La publication des inédits constituera une contribution majeure à l’histoire de la Béotie et notamment à l’histoire de la confédération béotienne de l’époque archaïque jusqu’à sa dissolution en 171 av. J.-C. Ces inédits s'étalent dans le temps. Ils vont de l'époque archaïque à l'antiquité tardive. Qui plus est, la nature de ces documents est variée : de la simple stèle au testament d'époque impériale.
    Ce projet est entrepris par deux institutions qui ont déjà à leur actif une longue tradition épigraphique, notamment pour la Grèce centrale et la Béotie — les Inscriptiones Graecae de l’Académie de Berlin et l’École française d’Athènes. La nouvelle édition du corpus de la Béotie constitue une priorité pour les Inscriptiones Graecae ce qui viendrait compléter ses activités en Grèce centrale. Le CIBEC s’intègre dans un projet plus vaste qui comprend l’édition de nouveaux corpus épigraphiques de la Grèce et notamment de la Grèce centrale, accompagnée d'une nouvelle réflexion basée sur l’utilisation des moyens électroniques pour la préparation des corpus épigraphiques. Le nouveau corpus permettra de rassembler des inscriptions importantes maintenant dispersées dans diverses publications et permettra un nouvel examen des différents dossiers comme les textes concernant l’organisation du koinon béotien et les finances des cités béotiennes notamment à l’époque hellénistique. Le corpus des inscriptions de la Béotie présente un grand intérêt car il comporte des documents variés datant de l’époque archaïque à l’antiquité tardive et appartenant à différentes catégories, décrets, militaires, emprunts, épigrammes, dédicaces etc.

    b. Recherches sur le sanctuaire des Muses au Val des Muses à Thespies
    Le sanctuaire des Muses au Val des Muses à Thespies a été fouillé à la fin du XIXe s. par P. Jamot, alors membre de l’ÉFA. Ses fouilles ont porté sur l’autel des Muses, une stoa et les restes du théâtre du sanctuaire. Il a ainsi mis à jour un matériel très riche : statues, reliefs, bases et inscriptions datant notamment de l’époque hellénistique et impériale. Malheureusement, l’ensemble de ses travaux n'a pas été entièrement publié : l’ÉFA était à cette époque engagée sur deux sites importants —Delphes et Délos — et elle a délaissé l’étude de ce site.
                En tant qu’archéologue contractuel de l’Éphorie de la Béotie, j’ai pu examiner dans le musée de Thespies l'ensemble du matériel provenant du Val qui mérite d'être étudié de façon systématique, de façon à compléter les catalogues descriptifs de la fin du XIXe s.
                En collaboration avec Guillaume Biard et Isabelle Pernin, j’ai lancé un projet pour l’étude archéologique, épigraphique et historique du sanctuaire des Muses. J’ai commencé par l’étude du matériel d'un monument emblématique : la base portant les statues en bronze des neuf Muses. Suite aux travaux du nouveau musée, ce monument long d’environ 10 m. a pu être reconstitué. Il date probablement de l’époque d’Auguste et porte également des épigrammes signées par le poète corinthien Onestos connu par l’Anthologie Palatine. Ces épigrammes permettent la reconstitution partielle des statues des Muses aujourd’hui perdues.
                Le grand intérêt du site du Val des Muses est qu’il permet de croiser les données archéologique, épigraphique et philologiques — parmi ces derniers, notamment les textes d’un poète originaire de cette région, Hésiode et ceux de Pausanias. De plus, ce site permet d’examiner l’évolution du culte des Muses de l’époque archaïque jusqu’à la fin de l’époque impériale. De nouvelles recherches archéologiques entreprises par l’ÉFA permettront de vérifier les conclusions du premier fouilleur.

     

    Newsletter de l'EFA

    NOTRE VIDÉOTHÈQUE

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    THÈBES
    À Thèbes, V. Aravantinos (Société archéologique et Éphorie des antiquités de Béotie) a poursuivi en 2017 ses recherches dans le secteur de la Cadmée (fig. 1) et a mis au jour une basilique à trois nefs avec trois absides et des fresques, construite avec des blocs architecturaux de remploi et réaménagée au moins trois fois entre l’époque protobyzantine et l’époque post-byzantine....
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles