Presse

Logotypes et charte graphique

Tout support de communication portant le logo EFA et ayant vocation à être largement diffusé doit respecter les règles d'utilisation décrites dans la charte graphique et être préalablement validé par l'Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Pour un usage professionnel :

Pour un usage simple / électronique :

 


Graphie, sigle et traduction du nom École française d'Athènes

À retenir lorsque le nom École française d’Athènes est écrit en minuscule (bas-de-casse) :
  • École prend une majuscule accentuée É
  • française s’écrit avec un f minuscule
  • Athènes avec un A majuscule

Le sigle EFA, toujours en majuscules et sans accent, peut se substituer à la dénomination École française d’Athènes afin d’éviter les répétitions ou lors d’une énumération de sigles institutionnels.

Le nom École française d’Athènes et le sigle EFA sont traduits en grec et en anglais de la manière suivante
  • Γαλλική Σχολή Αθηνών / ΓΣΑ
  • French School at Athens / FSA
 

Nous suivre

Nom d'utilisateur Twitter : @efathenes
Pour nous tagger sur Facebook : @efathenes


Contact

Nolwenn Grémillet
Communication
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ 30 210 36 79 943 (8h00 - 15h00)

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Sanctuaire d’Apollon - 54186

ZONE SUPERIEURE DU SANCTUAIRE D’APOLLON
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DIPORO. - Panaghia-6472
Dans la région de Diporo, G. Karamitrou-Mentessidi (XXXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a poursuivi en 2010 une fouille de sauvetage sur le bord de l’Haliakmon, sur le site de Panaghia, menacé d’inondation par la construction d’un barrage (cf. Chronique, notice 2162). On a mis au jour les vestiges d’une maison de l’époque hellénistique (bâtiment A) composée de quatre pièces séparées par un couloir central (fig. 1). Elle occupe une surface de 192,27 m2 (dim. 13,42 x 14,70 m). Deux autres pièces ont été ajoutées dans un état ultérieur, probablement à l’époque romaine. Sous la couche de destruction, on a dégagé dans une des pièces un sol dallé de pierres, dans une autre un ensemble de 5 pithoi, ainsi qu’un pithos dans l’espace du couloir et un autre dans une dernière pi
....
Consulter la Chronique des fouilles