Projet d'établissement
./images/administratif/ministere-Enseignement-superieur.jpg
Placée sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’École française d’Athènes (EFA) a le statut d’établissement public, scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) régi par le décret statutaire commun aux cinq Écoles françaises à l’étranger n° 2011-164 en date du 10 février 2011, qui renforce l’autonomie et la gouvernance de chacune d’entre elles. Le conseil d’administration devra jouer le rôle prévu par les nouveaux statuts.
L’établissement, développe en Grèce et à Chypre, où il dispose de missions permanentes, ainsi que dans les Balkans, des recherches dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, en particulier l’archéologie et l’histoire, de la Préhistoire à nos jours. L’objet de l’activité scientifique de l’École est traditionnellement l’étude de l’hellénisme et des espaces géographiques où il s’est diffusé, des origines à nos jours. L’EFA est un lieu d’échanges entre les chercheurs spécialistes de ces questions.
 

Plus d'infomations sur le contrat quinquennal 2017-2021 sous peu...

 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - 75984

fosse figure en ronde bosse
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

AMPOURIA PARNASSOU. - Grotte de Pan et des Nymphes-6288
La grotte de Pan et des Nymphes se situe sur une crête à 940 m d’altitude, sur le versant oriental du mont Parnasse, près de la commune d’Aghia Marina de Phtiotide. S. Katsarou fait état des recherches menées en 2012 pour le compte de l’Éphorie de Paléoanthropologie et de Spéléologie de Grèce méridionale et de la XVIe Éphorie des Antiquités Préhistoriques et Classiques de Lamia. Les modalités exactes de l’exploration ne sont pas précisées, et seuls les objets prélevés sont mentionnés, relevant d’un culte rendu à Pan et aux Nymphes dans cette grotte. Parmi ceux-ci, une feuille de bronze épigraphe, dont l’inscription est datable du IVe s. av. J.-C. et dédiée à Pan et aux Nymphes, auxquels la grotte est notoirement consacrée : Ἀριστώ / Πανὶ Νύμφαις (fig. 1). S. Katsarou mentionne également
....
Consulter la Chronique des fouilles