Présentation des formations doctorales

 

Principes et finalité

Chaque année, l'EFA organise au moins deux sessions de formation doctorale, seule ou en collaboration avec d'autres institutions travaillant dans le bassin méditerranéen et dans les Balkans. Ces formations s'adressent à des étudiants ayant une bonne connaissance de la langue française, inscrits en parcours doctoral, à partir du DEA/Master 2.

Ces séminaires se proposent d'associer d’un point de vue thématique l'étude d'un site archéologique ou d’une région et l'approche d'une discipline. Ils correspondent à un volume théorique de 50 h d’enseignement, réparties sur environ 12 jours, comprenant des visites de vestiges et de musées, des cours théoriques et des exercices pratiques. Pour les étudiants qui souhaitent valider cette formation dans le cadre de leur cursus universitaire, une évaluation est possible. Dans le mois qui suit la formation, les participants doivent adresser au directeur de l'EFA un bref rapport.
 

Modalités pratiques

Les frais de voyage sont à la charge de l'École doctorale de rattachement (ou du participant).
Les déplacements intérieurs sont organisés et financés par l'EFA, qui offre également l'hébergement sur les sites en chambre double et à la Maison des hôtes de l'EFA lors d'un éventuel transit par Athènes (dans tous les cas, literie et linge de toilette sont fournis).
Les frais de nourriture restent à la charge des participants (environ 10 €uros par jour).
 

Candidatures

Les dépôts de candidatures se feront en ligne sur la plateforme Missions de l'EFA : www.missions.efa.gr

Les candidats retenus doivent immédiatement confirmer leur participation par courrier électronique et adresser un chèque de caution de 100 €uros, qui sera encaissé en cas de défection tardive et non motivée.

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Maison de l'épée, GD 59E - X603

SUJET : PEINTURE MURALE RESTITUTION GOUACHE CARTON DECOR : GUIRLANDE,
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

MIKROKAMBOS-5799
À l’Ouest de la commune de Mikrokampos, A. Tokmakidou et D. Délidimitriou (9e éphorie des antiquités byzantines) ont mené, en 2009, une fouille de sauvetage et ont mis au jour un complexe architectural d’époque protobyzantine, ainsi qu’une tombe maçonnée (fig. 1). On a dégagé, sur 20,70 m, le côté Ouest de l’édifice, sur lequel on a repéré deux entrées. Dans sa partie Sud on a identifié une structure rectangulaire, à laquelle on restitue une couverture voûtée de briques, vraisemblablement une tombe : construite en moellons bruts et mortier à la chaux et revêtue à l’intérieur d’enduit à la chaux, elle conservait partiellement un sol en briques (dont certaines étaient estampillées d’un chrisme et de la lettre Δ). On y a recueilli des os humains, de la céramique commune, des monnaies datées
....
Consulter la Chronique des fouilles