Archives des manifestations de l'EFA


 Conférence / Διάλεξη

 

Jeudi 27 avril 2017
Πέμπτη 27 Απριλίου 2017
19:00


The Commodification of Islamic Artefacts in late Ottoman Cairo and Damascus before Benakis Time: a Story of Supply and Demand
Mercedes VOLAIT InVisu (CNRS - INHA)

Salle des conférences de l’EFA / Αίθουσα διαλέξεων της EFA
 

 
 
 
Résumé
The lecture aims to explore new ground on the global consumption, from the mid-19th c. onward, of what we term today “Islamic art”. It intends to do so by looking into both its international and domestic dimensions. While there is literature on the former, the latter has been little considered so far. Research on Islamic art collecting during the 19th century has helped to map varied rationales for the Western appropriation of artefacts of Cairene or Damascene provenance; their connections to World’s fair displays and the fashioning of aesthetic interiors have been highlighted. Much less is known on goods procurement, beyond large-scale plunder by Western travellers. Fragmentary evidence suggests that the trade of antiques and the sale of assets for the benefit of pious foundations equally took place. The presentation will discuss the commodification of artefacts in late Ottoman Cairo and Damascus, and the range of agencies involved, within this double perspective.
 

 

 
CONTACTS

Sophia Zoumboulaki
Assistante administrative pour la Direction des Études
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ 30 210 36 79 904

Nolwenn Grémillet
Communication
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ 30 210 36 79 943


 

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

KARLA. - Collecteur 6, Stani-Thermokipia-5956
Dans la région du Lac de Karla, V. Adrymi-Sismani (Institut archéologique d’études thessaliennes) a poursuivi les travaux au lieu-dit Stani-Thermokipia, en vue de l’aménagement du collecteur 6. La fouille de la maison A s’est poursuivie (fig. 1) et l’étude du mobilier qui en provenait a permis de proposer une datation probable pour l’occupation de la maison du Néolithique Moyen (5800-5300 av. J.-C.). La fouille de 2005 avait identifié la présence d’un péribole à l’Est et à l’Ouest de la maison. En 2006, la fouille de cette structure s’est poursuivie et on a pu déterminer qu’il s’agissait effectivement d’un péribole qui présentait une entrée d’une largeur de 1 m et qui encerclait une surface de 11 x 15 m environ au Sud de la maison. Le péribole n’est pas fait d’un seul mur, mais constitué
....
Consulter la Chronique des fouilles