Archives des manifestations de l'EFA


 Conférence / Διάλεξη

 

Jeudi 19 avril 2018 - 19:00
Πέμπτη 19 Απριλίου 2018 - 7 μ.μ.


Étudier les entrepôts des mondes grec et romain : quels apports pour l’histoire économique ?
(à l’occasion de la sortie de l’ouvrage Entrepôts et circuits de distribution en Méditerranée antique, sous la direction de V. Chankowski, X. Lafon, C. Virlouvet)
 

Véronique Chankowski Université Lyon 2 / HiSoMA
 

Salle des conférences de l’EFA / Αίθουσα διαλέξεων της EFA
 
 
Rassemblant à la fois des données du monde grec et du monde romain à l’issue d’un programme ANR, cet ouvrage (Entrepôts et circuits de distribution en Méditerranée antique, sous la direction de V. Chankowski, X. Lafon, C. Virlouvet) entend contribuer à une meilleure analyse des circuits économiques méditerranéens, locaux et régionaux, en remettant au cœur de la réflexion les questions du stockage, des modes de distribution et de la spéculation. La connaissance de l’organisation des échanges s’enrichit de nombreuses études de cas qui témoignent de techniques de construction et d’aménagements de l’espace dans les bâtiments de stockage mais aussi de réseaux d’intérêts sociaux et économiques fondés sur des groupements professionnels, qui conduisent à réenvisager les formes de l’intégration économique en Méditerranée, de l’époque classique à l’Empire.
 

 

 
CONTACTS

Sophia Zoumboulaki
Assistante administrative pour la Direction des Études
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ 30 210 36 79 904

Nolwenn Grémillet
Communication
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+ 30 210 36 79 943


 

Newsletter de l'EFA

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DIPORO. - Panaghia-6472
Dans la région de Diporo, G. Karamitrou-Mentessidi (XXXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a poursuivi en 2010 une fouille de sauvetage sur le bord de l’Haliakmon, sur le site de Panaghia, menacé d’inondation par la construction d’un barrage (cf. Chronique, notice 2162). On a mis au jour les vestiges d’une maison de l’époque hellénistique (bâtiment A) composée de quatre pièces séparées par un couloir central (fig. 1). Elle occupe une surface de 192,27 m2 (dim. 13,42 x 14,70 m). Deux autres pièces ont été ajoutées dans un état ultérieur, probablement à l’époque romaine. Sous la couche de destruction, on a dégagé dans une des pièces un sol dallé de pierres, dans une autre un ensemble de 5 pithoi, ainsi qu’un pithos dans l’espace du couloir et un autre dans une dernière pi
....
Consulter la Chronique des fouilles