Archives des manifestations de l'EFA
  • MÉCÉNAT


  • Rencontres épigraphiques / Επιγραφικές Συναντήσεις

    Mardi 24 Novembre
    Τρίτη 24 Νοεμβρίου
    15:00


     Musée Épigraphique - Tositsa 1 / Επιγραφικό Μουσείο - Τοσίτσα 1


    Marqueurs funéraires chypriotes inscrits

    Anna CANNAVO- EFA






















    Résumé:
     
    L’usage de marqueurs funéraires est documenté à Chypre dès l’époque archaïque (VIIe s. av. J.-C.), même si leur nombre s’accroît significativement seulement à partir de l’époque classique. Le plus souvent anépigraphes, les marqueurs chypriotes portent occasionnellement des brèves inscriptions en grec syllabique ou en phénicien. La situation change à l’époque hellénistique, avec la diffusion généralisée de l’alphabet grec et l’installation dans l’île de nombreux étrangers liés au pouvoir lagide. Le tableau se caractérise par l’existence de nombreuses spécificités régionales, tant à propos des choix linguistiques, que de la typologie des marqueurs, de leur collocation au sein des espaces funéraires, du rapport entre monuments anépigraphes et monuments inscrits. Après un rapide aperçu diachronique de l’épigraphie funéraire chypriote entre les VIIe et le Ier s. av. J.-C., on examinera deux cas d’étude : les marqueurs syllabiques d’époque classique de Marion, et les épitaphes d’étrangers d’époque hellénistique à Amathonte.
     





    CONTACTS

    Sophia Zoumboulaki
    Assistante administrative pour la Direction des Études
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 904

    Nolwenn Grémillet
    Communication
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 943


     

    Newsletter de l'EFA

    NOTRE VIDÉOTHÈQUE

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    ANDROS. – Strophilas
    À Andros, Ch. Televantou (Société archéologique et Éphorie des antiquités des Cyclades) a poursuivi en 2017 ses travaux sur l’habitat néolithique de Strophilas et a mis au jour le sol rocheux incliné au Nord et à l’extérieur du rempart, où de nouvelles représentations gravées ont été observées. Elles représentent des cercles et des navires. Au-dessus de ce niveau a été dégagée une couche...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles