Archives des manifestations de l'EFA
  • MÉCÉNAT



  • Conférence / Διάλεξη

    Jeudi 21 avril
    Πέμπτη 21 Απριλίου
    19:00


    Salle des conférences de l’EFA / Αίθουσα διαλέξεων της EFA


    Mais où sont passés les Indo-Européens? Le mythe d’origine de l’Occident

    Jean-Paul DEMOULE Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


























    Résumé:

    Mais où sont passés les Indo-Européens ? On les a vus passer par ici, depuis les steppes de Russie, ou par là, depuis celles de Turquie. Certains les ont même vus venir du Grand Nord. Mais qui sont les Indo-Européens ? Nos ancêtres, en principe, à nous les Européens, un petit peuple conquérant qui, il y a des millénaires, aurait pris le contrôle de l’Europe et d’une partie de l’Asie jusqu’à l’Iran et l’Inde, partout où, aujourd’hui, on parle des langues indo-européennes (langues romanes comme le français, slaves comme le russe, germaniques comme l’allemand, et aussi indiennes, iraniennes, celtiques, baltes, sans compter l’arménien, l’albanais ou le grec). Et depuis que les Européens ont pris possession d’une grande partie du globe, c’est presque partout que l’on parle des langues indo-européennes ? sauf là où règne l’arabe ou le chinois.
    Mais les Indo-Européens ont-ils vraiment existé ? Est-ce une vérité scientifique, ou au contraire un mythe d’origine, celui des Européens, qui les dispenserait de devoir emprunter le leur aux Juifs, à la Bible ?
     





    CONTACTS

    Sophia Zoumboulaki
    Assistante administrative pour la Direction des Études
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 904

    Nolwenn Grémillet
    Communication
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    + 30 210 36 79 943


     

    Newsletter de l'EFA

    NOTRE VIDÉOTHÈQUE

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    THÈBES
    À Thèbes, V. Aravantinos (Société archéologique et Éphorie des antiquités de Béotie) a poursuivi en 2017 ses recherches dans le secteur de la Cadmée (fig. 1) et a mis au jour une basilique à trois nefs avec trois absides et des fresques, construite avec des blocs architecturaux de remploi et réaménagée au moins trois fois entre l’époque protobyzantine et l’époque post-byzantine....
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles