Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Ex oriente luxura : l'ivoire d'éléphant
    Actes de la quatrième rencontre, Lille, 15-16 septembre 2020


     
    25 €

    Collection et numéro : Topoi Suppl. 18
    Année : 2022
    Éditeur(s) : Société des Amis de la Bibliothèque Salomon Reinach,
                     École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-570-6
    ISSN : 1764-0733
    Largeur : 16 cm
    Hauteur : 24 cm
    Nombre de pages : 287
    Distributeurs : Peeters
    Statut : en stock
    Langues : Italien, Français, Anglais
    Supports : livre broché, livre
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    voir le sommaire
    Cet ouvrage rassemble la presque totalité des communications données lors de la quatrième rencontre Ex Oriente luxuria. Cette réunion était la troisième consacrée à un produit – ou à un matériau – « exotique », c’est-à-dire produit en dehors du monde méditerranéen antique, qui en était demandeur et consommateur. En prenant pour sujet l’ivoire d’éléphant, cette nouvelle édition de la série marquait le retour aux produits d’origine animale, en s’inscrivant évidemment dans la continuité des précédentes. En effet, elle partageait avec celles-ci, mutatis mutandis, les mêmes questionnements et les mêmes perspectives fondamentales. En premier lieu, c’est une enquête sur les connexions reliant les mondes extra-méditerranéens et l’Occident, prenant pour point de départ – comme pour la perle, l’écaille de tortue et le poivre – l’objet, à partir duquel sont déroulées les autres problématiques : culturelles, sociales, économiques, etc. En deuxième lieu, cette enquête s’appuyait sur la comparaison transpériodique, avec la conviction que les recherches de chacun en tireraient profit, car les différents aspects de la question n’ont pas été traités avec la même intensité suivant les périodes, compte tenu notamment de la disparité des sources documentaires disponibles. S’y ajoutait, concernant plus particulièrement l’Antiquité méditerranéenne, la conviction que cette approche permettrait de dégager des questionnements restés à l’état latent, de combler des lacunes documentaires et d’étayer des hypothèses étiologiques en attente de preuves. Enfin, comme veut le dire l’intitulé de cette série de rencontres, on continuait à explorer les notions de luxe et d’objet de luxe, qui doivent trouver la place qui leur convient dans l’histoire sociale et économique de l’Antiquité. 

    Pierre Schneider est professeur de l'Antiquité à l'université d'Artois. Ces recherches portent en particulier les transferts culturels, le regard et le point de vue des Méditerranéens sur les confins orientaux de monde habité antique.
    Jean Trinquier est maître de conférences au département des Sciences de l’Antiquité de l’ENS. Il est spécialiste de l’histoire culturelle des animaux, notamment sauvages, de leurs représentations et des relations entre les hommes et les animaux durant l’Antiquité romaine.


    This book brings together almost all the papers given at the fourth meeting Ex Oriente luxuria. This was the third meeting devoted to an 'exotic' product - or material - i.e. one produced outside the ancient Mediterranean world, which was both a consumer and a demander. By taking elephant ivory as its subject, this new edition of the series marked a return to products of animal origin, in of course, it was a continuation of the previous ones. Indeed, it shared with them, mutatis mutandis, the same fundamental questions and perspectives. In the first place, it is an investigation on the connections between the extra-Mediterranean worlds and the West, taking as its starting point - as with the pearl, the tortoise shell and the pepper - the object, from which the other issues are developed: cultural, social, economic, etc. Secondly, this investigation was based on a trans-period comparison, with the conviction that everyone's research would benefit from it, since the different aspects of the question were not treated with the same intensity according to the periods, particularly given the disparity of the available documentary sources. In addition, with regard to Mediterranean antiquity in particular, there was the conviction that this approach would make it possible to identify questions that had remained latent, to fill in documentary gaps and to support etiological hypotheses that were awaiting proof. Finally, as the title of this series of meetings implies, we continued to explore the notions of luxury and luxury objects, which must find their proper place in the social and economic history of Antiquity. 

    Pierre Schneider is Professor of Antiquity at the University of Artois. His research focuses in particular on cultural transfers and the viewpoint of the Mediterranean on the eastern confines of the ancient inhabited world.
    Jean Trinquier is 'maître de conférences' in the Department of Ancient Sciences at the ENS. He is a specialist in the cultural history of animals, especially wild animals, their representations and the relations between humans and animals during Roman antiquity.


    « Introduction », par Pierre Schneider et Jean Trinquier
    Le Proche Orient ancien
    « Ivoire d’éléphant et d’hippopotame dans le Proche-Orient de l’âge du Bronze », par Annie Caubet
    « Tusks, Techniques, and Traditions: Ivory Crafting during the Iron Age in the Ancient Near East », par Hannah Gwyther
    Travail et usages (Méditerranée antique)
    « L’ars eboraria in Roma : il contributo dell’epigrafia », par Giovanna Di Giacomo
    « Formes et usages de l’ivoire d’éléphant à l’époque romaine : l’exemple de Pompéi », par Anselme Cormier
    La valeur marchande (Méditerranée antique)
    « World-Systems Theory: Globalization or Glocalization? Analysing the Dynamics of the Ancient Indian Ivory Trade » , par Matthew Adam Cobb
    « Sui prezzi dell’avorio in età imperiale romana » , par Federico De Romanis
    L’horizon portugais
    « Éléphants et ivoire : ressources, subsistance et commerce en Afrique du Sud-Est au début du XVIe siècle », par Ana Cristina Roque
    « “Non moins important que les épices” : l’ivoire et son commerce dans l’empire portugais asiatique aux XVIe-XVIIe siècles » , par Dejanirah Couto




     
    DIFFUSION
    Pour toute information - Πληροφορίες
    Société des Amis de la Bibliothèque Salomon Reinach - 5/7, rue Raulin - F-69365 Lyon Cedex 07 -
    École française d’Athènes - 6, rue Didotou - 10680 Athènes - marina.leclercq@efa.gr,
    tel. +30/2103679922,
    www.efa.gr
    Diffuseur(s)
    Peeters publishers - 61, Kolonel Begaultlaan - 3012 Wilsele - peeters@peeters-leuven.be,
    tel. +32 16 24 40 00,
    http://www.peeters-leuven.be/home.html

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Exposition EFA 175

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Chania - Archaeological site of Falasarna
    Archaeological site of Falasarna. Elpida Chatzidaki (Ministry of Culture and Sports) and E. Papadopoulou...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données