Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Le temple d’Apollon du IVe siècle
    3 volumes (texte, planches, dépliants)

    Pierre Amandry, Erik Hansen
     
    200 €

    Collection et numéro : FD II
    Année : 2010
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-205-7
    Largeur : 25 cm
    Hauteur : 34 cm
    Nombre de pages : 512
    Distributeurs : Peeters Publishers
    Statut : en stock
    Langue : Français
    Support : livre broché
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    Consulter la fiche sur le SUDOC
    L’étude du temple d’Apollon du IVe siècle à Delphes est le fruit d’une collaboration entre l’archéologue Pierre Amandry et l’architecte Erik Hansen. Les circonstances n’ont pas permis qu’elle aboutît à un texte commun. Aussi a-t-on pris le parti de reproduire les articles que Pierre Amandry a consacrés au monument et de les faire suivre de l’étude architecturale de Erik Hansen. Le but principal de cette dernière est de décrire la construction du temple pour ainsi dire pierre à pierre, en suivant les procédés des artisans, et de donner l’image la plus fidèle possible de l’affairement d’un chantier dans l’Antiquité. En l’occurrence, on a la chance unique de disposer aussi bien de la ruine du bâtiment que des fragments des comptes qui ont été dressés lors de sa construction et qui donnent une idée de l’organisation du chantier, de son évolution et de son coût. Les deux sources se complètent mutuellement et permettent d’établir le calendrier d’une construction qui s’est étalée sur trente-quatre années, de 367 à 333 av. J.-C., avec une interruption de dix années due à la troisième « guerre sacrée », entre 356 et 346 av. J.-C. Un changement d’architecte en 340, Agathôn succédant à Xénodoros, n’est apparemment pas sans rapport avec une modification introduite dans le projet d’aménagement de l’intérieur du temple, là même où siégeait le fameux oracle de Delphes.
     


    The study of the fourth century BC temple of Apollon at Delphi is the outcome of a collaboration between the archaeologist Pierre Amandry and the architect Erik Hansen. Circumstances did not permit the creation of a common text. It has therefore been decided that the articles by Pierre Amandry on the monument should be reprinted, followed by the architectural study by Erik Hansen.
    The main goal of the latter is to describe the temple stone by stone, by mapping the procedures of the artisans, and to give the most faithful image possible of the activities on a building site in Antiquity. As it happens, we are fortunate to possess not only the ruins of the building itself, but also fragments of the construction accounts drawn up during the work, which provide an idea of the organisation of the building site, its evolution and the costs involved. The two sources are complementary and permit establishing the construction calendar which stretches over a period of 34 years, from 367 to 333 BC, with a ten-year interruption due to the third 'sacred war" between 356 and 346 BC. A change of architect in 340, Agathon succeeding Xenodoros, appears to be connected with a reorganisation of the interior space in the area occupied by the famous oracle of Delphi.


    Avant-propos
    Première partie, par Pierre Amandry
    1 « La ruine du temple d’Apollon à Delphes » - Bulletin de la classe des Lettres et des Sciences morales et politiques (Académie Royale de Belgique) 75 (1989), p. 26-47
    2 « Chronique delphique (1970-1981). I,6. Temple d’Apollon » - BCH 105 (1981), p. 681-691
    3 « Notes de topographie et d’architecture delphique. V. le temple d’Apollon » - BCH 93 (1969), p. 1-38
    4 « Recherches sur la cella du temple de Delphes » - dans J.-G. Heintz (éd.) Actes du colloque Oracles et prophéties dans l’Antiquité, Strasbourg, 15-17 juin 1995, Travaux du centre de recherche sur le Proche-Orient et la Grèce antiques 15 (1997), p. 272-282
    5 « Où était l’omphalos ? » - dans J.-Fr. Bommelaer (éd.), Delphes, centenaire de la « grande fouille » réalisée par l’École française d’Athènes (1892-1903), Actes du colloque Paul Perdrizet, Strasbourg, 6-9 novembre 1991, Travaux du centre de recherche sur le Proche-Orient et la Grèce antiques 12 (1992), p. 177-205
    6 « Notes de topographie et d’architecture delphiques. IX. L’opisthodome du temple d’Apollon » - BCH 117 (1993), p. 263-283
    Deuxième partie - Etude architecturale, par Erik Hansen
    Avant-propos de la deuxième partie
    Abréviations bibliographiques
    Chapitre 0. Introduction
    Les relevés
    Disposition de l’ouvrage
    Préambule technique : Taille des pierres – Manipulation et termes techniques – Crampons – Goujons
    Description de la ruine
    Chapitre 1. La catastrophe de 373
    Déformation de la ruine actuelle
    Destruction du temple des Alcméonides
    Autres destructions dans le sanctuaire
    Chapitre 2. Le commencement des travaux
    Rétablissement des fondations : Le rectangle extérieur – Consolidation du côté Ouest – Extension du plan – Fondations du rectangle intérieur
    Autres constructions en matériaux de remploi : L’Ischegaon – Le péribole Sud et le trésor de Thèbes – Mur de terrasse à l’Est du sanctuaire
    Les carrières : Le calcaire du Parnasse – Le poros de Corinthe
    Chapitre 3. L’euthyntéria
    Préparation de la pose : Établissement d’une courbure – Application des mesures
    Disposition de l’assise : Taille et scellements
    Fondations intérieures
    Métrologie
    Chapitre 4. La krépis
    Les trois degrés : Faces antérieures – Dimension des degrés – Inclinaison des dalles
    L’appareil : Conception des angles – Disposition de l’appareil
    Détails de construction
    Chapitre 5. L’assise de la plate-forme I
    Krépis K I
    Lambourdes du péristyle L 1
    Construire avec des pierres brutes
    Rectangle intérieur EUT : Métrologie
    Crampons et organisation du chantier
    Chapitre 6. L’assise de la plate-forme II
    Préparations pour la pose
    Pose des pierres
    Lambourdes du pronaos
    Chapitre 7. L’assise de la plate-forme III
    Le dallage du péristyle: Technique de pose – Ordre de pose
    Le toichobate et le stylobate IN ANTIS : Dimensions du sékos – Description des pierres – Restitution de l’assise T2 – Construction des murs de refend – Observations sur le dallage
    Chapitre 8. Orthostates et murs
    Orthostates : Description des pierres – Restitution des orthostates – Conclusion
    Le socle intérieur : Description des pierres – Conclusion sur l’assise
    Les murs de poros
    Chapitre 9. Les portes
    Les portes latérales : Traces sur le dallage – Restitution de l’encadrement
    La grande porte
    Chapitre 10. Le pronaos et l'opisthodome
    Pronaos : Traces sur le dallage – Les bancs
    La porte à claire-voie
    La base de l’opisthodome
    Chapitre 11. Les substructions des colonnades intérieures
    Les cinq premières assises : Les fondations en poros – Assise de calcaire S 1 – Assise de calcaire S 2 – Rencontre avec les murs de refend
    L’interruption de la colonnade Sud : La partie orientale – Le tronçon Ouest
    Blocs errants de S 1 et S 2
    Y avait-il un « Oikos » dans l’Adyton ?
    Chapitre 12. Les nefs latérales
    Le dallage des nefs latérales : Restitution de l’assise
    Les Stylobates intérieurs S 3 : Description des pierres – Restitution de l’assise – Conclusion
    Chapitre 13. Les substructions intérieures : Les fondations des lambourdes Est – Le massif latéral Nord P – Le massif latéral Sud Q – Le massif transversal R
    Restitution des assises P-1 et Q-1
    Fouille sous le massif transversal : Description des relevés
    Ordre de construction
    Chapitre 14. Les lambourdes de la nef médiane
    Rapports avec les alentours
    Technique de pose
    Description des pierres
    Restitution de l’assise
    Chapitre 15. Le dallage de la nef médiane
    Aire Est (dalles « 34 ») : Description des pierres – Restitution du dallage de l’aire Est
    Aile Nord (dalles « 39 ») : Description des pierres – Restitution du dallage de l’aile Nord
    Aile Sud (dalles « 34 »)
    Conclusion sur le dallage de la nef médiane
    Anomalies, hésitations, changements
    Chapitre 16. Les colonnes doriques
    Péristasis
    Prostasis
    Tambours ronds
    Chapitre 17. L’entablement
    L’architrave
    La frise
    Les larmiers
    Couleurs des larmiers
    Le chéneau
    Le déclin
    Chapitre 18. Reconstitution
    La maçonnerie : La péristasis et les frontons – Le sékos – Les colonnades intérieures
    La charpente : Calculs de statique – Détails de la charpente
    Une vue d’ensemble
    Les ateliers-hangars à Thyiai
    Consommation de matériaux
    Chapitre 19. Résumé et conclusions
    L’organisation du chantier : Financement et administration – Les contrats – Les architectes – Les phases de la construction
    Le cheminement de la construction : Destruction du sanctuaire et premières réparations – Rétablissement des fondations du temple et l’euthyntéria – Krépis et péristyle – Travaux sur le rectangle intérieur – Le dallage du péristyle et l’assise T 2 – Les murs du sékos et les portes – Le dallage des nefs latérales et l’interruption de la construction – Le dallage de la nef médiane – Fin des travaux
    La construction vue à travers les comptes : Avant la guerre – Le temps de guerre (356-346) – Redémarrage des travaux (345-343) – Les stèles opisthographes (nos 46 et 47) – Les autres comptes des naopes (nos 48-66) – Le calendrier de la construction du temple
    Les entrepreneurs et leur travail : Les carriers – Les forgerons – Les charpentiers – Les grands entrepreneurs – Marques d’entrepreneurs
    Épilogue
    Table des illustrations de la seconde partie
    Table des matières




     
    DIFFUSION
    Pour toute information - Πληροφορίες
    École française d’Athènes - 6, rue Didotou - 10680 Athènes - marina.leclercq@efa.gr,
    tel. +30/2103679922,
    www.efa.gr
    Diffuseur(s)
    Peeters publishers - 61, Kolonel Begaultlaan - 3012 Wilsele - peeters@peeters-leuven.be,
    tel. +32-16-23 51 70,
    http://www.peeters-leuven.be/home.html

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Sanctuary of Asklepios, Epidauros
    A team from the Ephorate of Antiquities of the Argolid and the University of Athens have continued to work on exposing an archaic period building found in the area of the Tholos, in the Asklepion of Epidauros. This building was first discovered in 2019, and further work was carried out in August 2020.
    The building dates to the end of the seventh or start of the sixth century BC. Its form is without parallel...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles