Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Safvet-beg Basagic (1870-1934)
    Aux racines intellectuelles de la pensée nationale chez les musulmans de Bosnie-Herzégovine

    Philippe Gelez
     
    75 €

    Collection et numéro : MMB 2
    Année : 2010
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-213-2
    Largeur : 18.5 cm
    Hauteur : 24 cm
    Poids : 1636 g
    Nombre de pages : 805
    Distributeurs : Peeters Publishers
    Statut : en stock
    Langue : Français
    Support : livre broché
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    Consulter la fiche sur le SUDOC
    À travers son oeuvre littéraire, historique et politique, Safvet-beg Basagic (1870-1934) a formulé les grandes problématiques du nationalisme bosnomusulman, alors que sa communauté reculait devant les exigences de modernisation qu'imposait la présence austro-hongroise depuis le Congrès de Berlin de 1878. Inspiré par les mouvements nationaux ottoman, croate et serbe du XIXe siècle, il a voulu établir une identité distincte de celles que fondaient ces mouvements en affirmant la spécificité religieuse et culturelle de ses coreligionnaires et compatriotes. Ces engagements étaient étroitement liés à la question agraire en Bosnie-Herzégovine : Basagic a oeuvré en conservateur, soulignant que la propriété de la terre était un droit historique du beylicat local, auquel il appartenait. De son vivant, il n'a pas joui de l'audience qu'il aurait espérée ; mais l'essentiel de ses thèses, malgré leur peu de sérieux scientifique, a fait florès aujourd'hui.


    Through his literary, historical and political oeuvre, Safvet-beg Basagic (1870-1934) has formulated the great issues of bosnian-muslim nationalism, at a time when his community retreated from the demands placed upon it by the process of modernisation imposed by the austro-hungarian presence since the Berlin Congres of 1878. Inspired by ottoman, croat and serb nationalist movements of the 19th century, he attempted to establish an identity that was distinct from those of these movements by affirming the religious and cultural specificity of his fellow believers and compatriots. These engagements were intimately connected to the agrarian question in Bosnia-Herzegovina: Basagic acted as a conservator, stressing that ownership of land was a historical right of the local beylicat, to which he belonged. During his lifetime he did not have the audience for which he would have wished; but the essential elements of his theses, despite their lack of scientific rigor, have flourished today.


    Introduction
    Première partie
    Aux origines de la pensée de Basagic:
    Racines familiales et formation intellectuelle (1596-1890)
    Chapitre I — Antiquités familiales
    A. La tradition familiale et sa genèse
    1. Lecture critique du texte
    2. Une tradition tirant sur le mythe
    3. Les ancêtres de Safvet-beg Bašagić d’après les documents historiques
    4. Conclusion
    B. Lutfullah Bey, fils de Daut Bey (1800-1851)
    1. Le mouvement de Hüseyn Gradaščević
    2. Une Herzégovine indépendante
    3. Conclusion
    Chapitre II — De la formation du père à la formation du fils
    A. Formation intellectuelle d’Ibrahim Bey
    1. Départ à Travnik
    2. Lieu de décadence pour un revival islamique
    3. Conclusion
    B. Retour en Herzégovine
    1. Activité à Nevesinje
    2. La mission de Cevdet Paşa
    3. Engagement dans la modernisation de la province
    4. Une mission délicate : Piva
    5. Conclusion
    C. Foča et l’insurrection de 1875
    1. Position des Bašagić dans le conflit
    2. Une surenchère d’innovations administratives
    3. Conclusion
    D. Député au parlement ottoman
    1. Élection d’Ibrahim Bey pour la première session
    2. Rôle durant la première session
    3. La seconde session : élection, rôle
    4. La seconde session : nature des débats
    5. Conclusion
    E. L’occupation (juillet – août 1878)
    F. Les débuts de la présence austro-hongroise
    1. L’occupation vue des deux bouts de la lunette : Autriche-Hongrie et musulmans
    2. Destin « ottoman » d’Ibrahim Bey sous les Austrohongrois
    3. Formation de Safvet à l’ombre de son père
    4. L’insurrection de 1882
    5. Conclusion
    G. L’installation à Sarajevo
    1. Serviteur loyal du pouvoir en place
    2. Activité de publiciste
    3. Formation de Safvet-beg adolescent : l’ouverture aux influences extérieures
    4. Le début d’une contestation ambiguë
    5. Le patriotisme d’Ibrahim Bey, entre épopée et libéralisme
    6. Apogée mondain et politique
    7. Conclusion
    Deuxième partie
    Nationalisme et orientalisme chez Safvet-beg Basagic (1890-1906)
    Chapitre I — Gestation de l'idée nationale
    A. Premiers esclandres
    1. Trois années de tranquillité
    2. L’affaire de Bosanska vila
    3. Bošnjak : contexte de lancement
    4. Bošnjak : articles fracassants du jeune homme
    5. Portrait d’un jeune romantique
    6. Conclusion
    B. Une idée complexe de la nation
    1. La filière Strossmayer à Sarajevo
    2. La filière Starčević de Mostar à Sarajevo
    3. Bašagić et Hadžić : influences réciproques
    4. L’affaire Spahić
    5. Prosvjeta de Zagreb
    6. La redécouverte de l’Herzégovine
    7. Position implicite d’Ibrahim Bey
    8. Conclusion
    C. Des déboires fructueux .
    1. Situation contrastée entre père et fils
    2. Passage à Zagreb et engagements
    3. La veine orientaliste
    4. L’inauguration de la « Maison de Starčević »
    5. Repli croatisant sur Sarajevo
    6. Nouvelle vague de contestation
    7. Conclusion
    Chapitre II — Vienne, point d'éclatement
    A. Les débuts : indépendance et appartenances
    1. Installation — isolement
    2. Activités littéraires autour de Zvonimir, association étudiante croate
    3. Orientalisme et racisme à l’université
    4. Compilation d’un recueil poétique et affirmation identitaire
    5. Évolution morale et religieuse
    6. La croaticité musulmane à Vienne : diversité et unité
    7. Limites de la formation universitaire reçue
    8. Conclusion
    B. Affirmation d’un entre-deux
    1. Bašagić voltairien : un iconoclaste classique
    2. Féminisme et psyché beylicale
    3. Historien renommé
    4. Discrétion des idées pro-croates
    5. Conclusion
    Chapitre III — Générer une élite intellectuelle
    A. La voie historique
    1. Le mouvement pour l’administration autonome des écoles et des vakfs
    2. L’histoire bosniaque selon Bašagić : entre autonomie et nationalisme
    3. Conclusion
    B. La voie littéraire
    1. Dans le sillage de la moderna (I)
    2. Behar : préparatifs et intentions
    3. Behar : une année à la rédaction
    4. Une pièce de théâtre
    5. Adversités
    6. Professeur
    7. Dans le sillage de la moderna (II)
    8. Conclusion
    C. La voie scolaire
    1. Fondation de l’association « Le Zèle » (« Gajret »)
    2. 1903, année décisive
    3. Formation nationale musulmane dans l’après-1903
    4. Conclusion
    D. La voie religieuse
    1. Un libéralisme bosno-musulman
    2. Cent un hadiths sacrés
    3. La popularité de Bašagić en baisse
    4. Conclusion
    Troisième partie
    Kultur et politique chef Safvet-beg Basagic (1907-1934)
    Chapitre I — En quête d'une légitimité
    A. Le Miroir (Ogledalo) d’une culture : Bašagić journaliste
    1. Bašagić à la conquête de l’opposition
    2. Ogledalo : culture laïque et islam bosno-herzégovinien
    3. Ogledalo : une épopée darwiniste
    4. Ogledalo : la question agraire
    5. Prise d’assaut de « Gajret » et fin d’Ogledalo
    6. Conclusion
    B. Autour de la crise de l’annexion
    1. Une prudente distance
    2. L’annexion et ses conséquences
    3. Le travail de la thèse
    4. Conclusion
    C. La fin du mouvement pour l’autonomie et la période réglementaire
    1. Bašagić ni Progressiste, ni Autonomiste
    2. Bašagić Autonomiste et Indépendant
    3. Consécration parlementaire et gouvernementale
    4. Conclusion
    Chapitre II — « Je suis devenu un être étrange à mes propres yeux »
    A. La réussite de la première session (1910-1911)
    1. Aux fonctions de président
    2. Bašagić et le pacte catholicomusulman
    3. La fusion MNO-SMS
    4. Conclusion
    B. L’utopie d’une thèse
    1. Préparatifs
    2. Les sources et leur critique
    3. Le cycle de la civilisation
    4. Le génie de la langue
    5. Kultur et civilisation
    6. Réminiscence et renaissance culturelle
    7. Conclusion
    C. Une longue crise politique (1911-1914)
    1. Bašagić à l’écart des divisions internes et externes
    2. Activité dans le contexte des guerres balkaniques
    3. Bašagić désavoué par ses électeurs
    4. Dernière session et fin politique de Bašagić
    5. Conclusion
    D. La guerre
    1. Bašagić et la fermeture de la Diète
    2. Quatre années de travail intellectuel
    3. Bašagić et la question yougoslave (1917-1918)
    4. Conclusion
    Chapitre III — Mort lente à Sarajevo
    1. Dernier soubresaut politique
    2. Déchéance
    3. L’érudition orientaliste
    4. De Khayyâm au mawlid : entre mystique et religion
    5. Le jubilé de 1926
    6. Ultime éclaircie
    7. La fin
    Épilogue
    Destin posthume
    1. Bašagić jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale (1934-1945)
    2. Le grand silence (1944-1966)
    3. La libéralisation (1966-1991)
    4. La période nationale (1990 à nos jours) : une réappropriation prudente
    Conclusion
    Annexes
    1. Tableau de la population en Bosnie-Herzégovine (1866-1931)
    2. Un discours d’Ibrahim Bey au Parlement ottoman
    3. Récapitulatif du parcours scolaire de Safvet-beg Bašagić au Grand gymnase de Sarajevo
    4. Photographie de Safvet-beg Bašagić vers l’âge de 23 ans
    5. Lettre d’Ibrahim Bey à Safvet-beg
    6. Premier amour : traduction
    7. Une héroïne moderne : traduction
    8. Extraits de la Brève introduction au passé de la Bosnie-Herzégovine : traduction
    9. Un poème de Bašagić à la gloire du Sultan
    10. Protocole électoral prévu par le Règlement
    Bibliographie
    Index des noms propres
    Table des matières




     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Kephalovryso, Stamna (Kousarida–Kostadema property)
    Kephalovryso, Stamna (Kousarida–Kostadema property). Lazaros Kolonas (ΛΣΤ′ ΕΠΚΑ) reports on rescue excavations from 1998-2003 as part of works for the railway between Kryoneri and Agrinio of an extensive Protogeometric burial tumulus of some 650 graves.

    The upper layers of the tumulus had been badly damaged already in the 1880s by the...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles