Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • La salle hypostyle d’Argos

    Jean-François Bommelaer , Jacques Des Courtils , Kostas Kolokotsas
     
    43 €

    Collection et numéro : Et. pelo. X
    Année : 1994
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-071-8
    Nombre de pages : 72
    Distributeurs : Peeters Publishers
    Statut : en stock
    Langue : Français
    Support : livre broché
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    Consulter la fiche sur le SUDOC
    Présentation : historique des fouilles
    Chapitre premier : Etude des vestiges
    A - Définitions générales
    1. Situation
    2. Plan et état de conservation
    3. Caractéristiques architecturales
    B - Etude des vestiges en place
    1. Les murs
    2. La façade
    3. L'intérieur de la salle
    C - Blocs épars
    Chapitre II : Restitution set commentaires
    A - Datation
    B - Restitutions
    1. Restitution du plan
    2. Restitution de la façade
    Tableau : dimensions restituées de la salle hypostyle
    3. L'ordre intérieur et la couverture
    C - Fonction de la salle hypostyle
    Conclusions
    Annexe 1 : Transformations de la salle
    I. Les données
    A. Indices relevés dans la salle
    B. Indices relevés hors de la salle
    II. Conséquences pour l'histoire de la salle
    A. Topographie
    B. La salle hypostyle elle-même
    Annexe 2 : Blocs en pôros d'un même édifice trouvés dans la salle hypostyle
    I. Généralités
    II. Anayse sommaire
    A. Blocs d'architrave
    B. Blocs de triglyphon
    C. Blocs de larmier horizontal
    D. Blocs de tympans
    III. Conclusions et hypothèses
    Table des illustrations
    Table des matières




     

    Lire en ligne

    NOTRE VIDÉOTHÈQUE

    La bibliothèque

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    PAROS. – Paroikia

    Les fouilles d'urgence menées par le Service archéologique dans la ville de Paros, en 1989, ont mis au jour, à l'Est de la cathédrale de Katapoliani, une riche tombe à ciste incorporant de nombreux remplois, dont une base de stèle funéraire inscrite (Σΐμος) du IVe s. av. J.-C.
    AD 44 (1989) [1995] B'2, p. 414 [

    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données