Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Héritages de Byzance en Europe du Sud-Est à l'époque moderne et contemporaine

    Olivier Delouis, Anne Couderc, Petre Guran (Dir.)
     
    69 €

    Collection et numéro : Mondes Méditerranéens et Balkaniques 4
    Année : 2013
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-253-8
    ISSN : 1792-0752
    Largeur : 18.5 cm
    Hauteur : 24 cm
    Poids : 1060 g
    Nombre de pages : 522
    Distributeurs : Peeters Publishers
    Statut : en stock
    Langues : Français, Anglais
    Support : livre broché
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    Consulter la fiche sur le SUDOC
    La civilisation byzantine a marqué durablement de son empreinte les hommes et les sociétés du Sud-Est de l’Europe. Après la chute de Constantinople en 1453, cette civilisation fut dissociée de l’État qui lui avait servi de cadre pendant plus d’un millénaire, l’Empire byzantin. Contraints par un nouveau pouvoir substitué à l’ancien, celui de l’Empire ottoman, les héritages de Byzance n’en disparurent pas pour autant. Ils cheminèrent dans les mémoires et les coutumes, dans l’histoire et la foi, dans des institutions formelles ou informelles. Et quand les peuples anciennement soumis à l’Empire byzantin ou sujets à son influence s’affirmèrent comme nations, quand ils entreprirent d’écrire leur passé et de se projeter dans un avenir européen – à partir des Lumières et plus encore aux XIXe et XXe siècles –, Byzance fut naturellement repensée, réévaluée, réinventée. L’ambition de ce volume collectif est d’étudier, de façon comparée et grâce à des études de chercheurs de tous pays, l’histoire de la mémoire de Byzance dans les sociétés sud-est européennes. Une conclusion s’en dégage : plus qu’une nostalgie et mieux qu’une curiosité, Byzance apparaît comme l’un des fondements de notre Europe contemporaine


    The Byzantine civilisation has left a lasting mark on individuals and societies of South-Eastern Europe. After the fall of Constantinople in 1453 it lost the frame, the Byzantine Empire, in which it had flourished for more than a millennium. Although restrained by a new power, the Ottoman Empire, Byzantine legacies never disappeared but survived in memories and traditions, in history and faith, in formal or informal institutions. And when peoples formerly included in the Byzantine Empire or subject to its influence established themselves as nations, when they started writing their past and considered what could be their European fate – from the Enlightenment, but especially in the 19th and 20th centuries – Byzantium was naturally reconsidered, reassessed, reinvented. The aim of this collective book is to study in a comparative manner, thanks to scholars of all countries, the history of the memory of Byzantium in South-Eastern Europe. A conclusion emerges: neither a nostalgia nor a curiosity, Byzantium appears as one of the foundations of modern Europe


    Introduction, par Olivier Delouis, Anne Couderc et Petre Guran
    Conférence inaugurale – La présence de Byzance, par Hélène Ahrweiler
    Failed Nations and Usable Pasts: Byzantium as Transcendence in the Political Writings of Iakovos Pitzipios Bey, par Jack Fairey
    Revisiter la Grande Église : Gédéon, Iorga et Runciman sur le rôle du patriarcat œcuménique à l’époque ottomane, par Dan Ioan Mureșan
    God Explains to Patriarch Athanasios the Fall of Constantinople: I. S. Peresvetov and the Impasse of Political Theology, par Petre Guran
    Héritage de Constantinople ou héritage de Trébizonde ? Quelques cas de translation d’objets sacrés à Moscou au XVIIe s., par Vera Tchentsova
    Se souvenir de Byzance. Les reliques au service de la mémoire en Serbie (XVe-XIXe s.), par Smilja Marjanović-Dušanić
    Byzance des Phanariotes, par Andrei Pippidi
    Prophéties byzantines et modernité roumaine (XVIIe-XIXe s.), par Andrei Timotin
    Byzance d’empereur et Byzance d’ÉgliseSur le couronnement des princes « phanariotes » à Constantinople, par Radu G. Păun
    Between Dispute and EruditionConflicting Readings of Byzantine History in Early Modern Greek Historical Literature, par Ioannis Kyriakantonakis
    Les peintres du XVIIIe s. et la peinture paléologue :David Selenica et Denys de Fourna, par Judith Soria
    Byzantine Monuments and Architectural “Cleansing” in Nineteenth-Century Athens, par Effie F. Athanassopoulos
    Receiving Byzantium in Early Modern Greece (1820s-1840s), par Marios Hatzopoulos
    Making Byzantium a Greek Presence:Paparrigopoulos and Koumanoudes Review the Latest History Books, par Despina Christodoulou
    Augustin Thierry et l’« hellénisation » de l’Empire byzantin jusqu’à 1853 :les dettes des historiographes de la Grèce médiévale et moderne à l’école libérale française, par Ioannis Koubourlis
    Byzance dans la conscience historique des Roumains, par Nicolae-Şerban Tanaşoca
    « Byzance » et la modernité roumaine : de la négation à la patrimonialisation sous l’influence française, par Gabriel Leanca
    L’image de Byzance dans l’historiographie et dans les lettres bulgares du XVIIIe au XXe s., par Nadia Danova
    L’héritage partagé ? Byzance, Fallmerayer et la formation de l’historiographie bulgare au XIXe s., par Lilova Dessislava
    From the Vyzantism of K. Leont’ev to the Vyzantinism of I. I. Sokolov: The Byzantine Orthodox East as a Motif of Russian Orientalism, par Dimitrios Stamatopoulos
    Byzantine Culture in Russia: Doesn’t It Lose Something in Translation?, par George P. Majeska
    Le choix d’une résurrection partielle : l’introduction du droit civil byzantin dans le nouvel État hellénique au XIXe s., par Dimitrios Antoniou
    L’héritage byzantin dans la pensée artistique et l’art roumains au tournant du XXe s., par Adriana Şotropa
    Byzance à la Conférence de la Paix (1919). Vénizélos, les revendications de la Grèce et l’idée d’Empire, par Anne Couderc
    La délégation grecque au IIe Congrès international des études byzantines (Belgrade, 1927), par Tonia Kioussopoulou
    L’héritage byzantin dans l’architecture de l’entre-deux-guerres en Grèce, par Maria Kambouri-Vamvoukou
    Théodore Stoudite, figure de l’Union des Églises ? Autour de la renaissance d’un monachisme stoudite en Galicie (Ukraine) au XXe s., par Olivier Delouis
    L’Église orthodoxe de Grèce et la condamnation de l’iconoclasme en 1987-1988 : fidélité à la tradition byzantine, relectures, mobilisation, par Isabelle Depret
    Byzance dans le discours d’une minorité religieuse : les catholiques de Tinos et Syros, par Katerina Seraidari
    Liste des contributeurs
    Résumés




     

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Megara. Silymvrias Street, O.T. 70δ
    Megara. Silymvrias Street, O.T. 70δ. Panagiota Avgerinou (Γ’ ΕΠΚΑ) reports on discoveries made at this site.
    A wall was excavated, to the N and E of which fill contained broken ceramic vessels, most of which were unpainted and dated to the fifth and sixth centuries AD. It is thought that this was a waste deposit from a nearby...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles