Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Amathonte VII : le temple de l’Aphrodite Chypriote

    Antoine Hermary , Martin Schmid , Jean-Claude Bessac
     
    60 €

    Collection et numéro : Et. chyp. XXI
    Année : 2021
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-463-1
    ISSN : 0424-2246
    Largeur : 21 cm
    Hauteur : 29.7 cm
    Nombre de pages : 359
    Distributeurs : Peeters Publishers
    Statut : en stock
    Langue : Français
    Supports : livre broché, livre
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    voir le sommaire
    Ce volume consacré au temple de l’Aphrodite Chypriote, construit vers la fin du Ier s. apr. J.-C., fait suite à celui qui a été publié en 2006 par S. Fourrier et A. Hermary sous le titre Le sanctuaire d’Aphrodite, des origines au début de l’époque impériale (Amathonte VI, Études chypriotes XVII). Les sculptures et les figurines en terre cuite avaient été précédemment étudiées par A. Hermary dans le volume Amathonte V (Études chypriotes XV, 2000 ; voir aussi A. Queyrel dans Amathonte IV, 1988). Le temple a été presque entièrement détruit autour de 600 apr. J.-C. et ses pierres ont été en grande partie réutilisées pour la construction d’une petite basilique chrétienne. L’étude des nombreux blocs trouvés au cours d’une quinzaine de campagnes de fouilles et la restitution graphique et numérique du bâtiment ont constitué un enjeu majeur de la mission de l’EFA et du MAE à Amathonte, avec le support du Département des Antiquités de Chypre qui, dans un premier temps, avait entrepris de compléter les parties manquantes de la crépis du monument. L’étude a permis de restituer l’essentiel de la structure architecturale de ce temple tétrastyle, caractérisée par ses chapiteaux « nabatéens » étrangers à la tradition grecque qui, avec les colonnes et les pilastres qui les portent, animent les façades plutôt austères. Elle révèle aussi le rôle primordial que tenait à l’époque impériale le sanctuaire d’Amathonte, le plus important lieu de culte chypriote de la déesse après celui de l’Ancienne-Paphos.

    Antoine Hermary est professeur émérite d’archéologie et civilisation grecques à l’université d’Aix-Marseille (Centre Camille Jullian, UMR 7299). Il a dirigé pendant plusieurs années la mission d’Amathonte et présidé le Centre d’études chypriotes de Paris de 2002 à 2018, se consacrant notamment à l’étude de la sculpture.
    Martin Schmid, architecte à l’École française d’Athènes, a participé à un grand nombre d’études sur l’architecture antique principalement sur les sites de Delphes, Malia et Amathonte qui ont aussi fait l’objet de projets d’aménagement et de mise en valeur. Il est l’auteur d’articles publiés dans le Bulletin de correspondance hellénique et coauteur de monographies (Études crétoises).
    Jean-Claude Bessac, ingénieur de recherche honoraire au CNRS, UMR 5140 Montpellier, met au service de l’archéologie son expérience antérieure de tailleur de pierre. Sa collaboration aux missions archéologiques dans le monde méditerranéen a donné lieu à de nombreuses études de référence visant un meilleur ancrage de la réflexion architecturale dans la réalité pratique des chantiers antiques.

     


    This volume focuses on the temple of the “Cyprian Aphrodite”, built in the late 1st century AD, following the 2006 publication by S. Fourrier and A. Hermary Le sanctuaire d’Aphrodite, des origines au début de l’époque impériale (Amathonte VI, Études chypriotes XVII). The stone sculptures and the terracottas were previously studied by A. Hermary in the volume Amathonte V (Études chypriotes XV, 2000; see also A. Queyrel in Amathonte IV, 1988). The temple was almost completely destroyed around AD 600 and many of its stones were reused for the construction of a small Christian basilica. The study of the numerous blocks found during fifteen excavation campaigns as well as the graphic and digital reconstruction of the building were a major purpose of the French mission at Amathus, a common program of the French School at Athens and the French Ministry of Foreign Affairs. The mission was supported by the Department of Antiquities of Cyprus, who initially undertook the reconstruction of the missing parts of the crepis of the monument. This study allows us to restore the main parts of the architectural structure of this tetrastyle temple, characterized by its “Nabataean” capitals, foreign to the Greek tradition which, with the columns and pilasters that support them, enliven the rather austere facades. It also reveals the primordial role played in imperial times by the sanctuary of Amathus, the most important Cypriot cult place of the goddess after her famous sanctuary of Old Paphos.

    Antoine Hermary is professor emeritus of Greek archaeology and civilization at the University of Aix-Marseille (Center Camille Jullian, UMR 7299). He led the Amathus mission for several years and chaired the Center for Cypriot Studies in Paris from 2002 to 2018, focusing in particular on the study of ancient Cypriot and Greek sculpture.
    Martin Schmid, architect at the French School at Athens, took part in many studies on ancient architecture, mainly on the sites of Delphi, Malia and Amathus, while carrying out works to protect, restore and develop the ruins of these sites. He is the author of articles published in the Bulletin de correspondance hellénique and co-author of monographs (Études crétoises).
    Jean-Claude Bessac, honorary research fellow at the CNRS, UMR 5140 Montpellier, uses his previous experience as a stonemason for archaeological studies. His collaboration with archaeological missions in the Mediterranean world has given rise to numerous reference studies which aimed to a better understanding of the architectural practices on ancient sites.

     


    Introduction, par Antoine Hermary
    Chapitre I. Les étapes de la fouille et de l’étude, la chronologie du temple, par Antoine Hermary
    1. Les étapes de la fouille et de l'étude
    2. L'établissement de la chronologie
    2. 1. Le dépôt de fondation monétaire
    2. 2. Le remblai sous le sol en plâtre
    3. L'empereur Titus et l'Αphrodite d'Αmathonte
    4. Chronolgie comparée : le temple d'Apollon Hylatès à kourion et autres monuments
    Chapitre 2. Description architecturale et proposition de restitution, par Martin Schmid, Cindy Guillaume, J. Humbert et T. Thyregod Jensen
    1. Les vestiges en place (pl. I-III)
    1. 1. Dallage extérieur, escalier, murs, crépis
    1. 2. Le négatif des murs de fondation
    2. Les éléments architecturaux trouvés lors de la fouille
    2. 1. La façade Est
    2. 2. Le côté Sud
    2. 3. Côtés Ouest et Nord-Ouest (pl. III)
    3. Les éléments architecturaux remployés (pl. III)
    3. 1. Remplois dans les fondations du portique Ouest de la cour paléochrétienne dans les carrés MP-MQ-MR 260-261 (pl. III et fig. 51-52)
    3. 2. Remplois dans les fondations de la nef centrale de la basilique (fig. 54)
    3. 3. Remplois dans les fondations et les murs de la basilique (pl. III)
    3. 4. Remplois dans les fondations du mur de péribole Sud (fig. 70 bis)
    3. 5. Remplois dans la phiale (ou grande citerne)
    4. L΄architecture du temple
    4. 1. Les fondations (pl. III)
    4. 2. La crépis (fig. 80, vue du Nord vers le Sud).
    4. 3. La plinthe
    4. 4. Les murs
    4. 5. Les éléments architecturaux
    5. Restitution du monument
    5. 1. Les dimensions du temple (pl. I et fig. 296)
    5. 2. La restitution de l’escalier d’accès
    5. 3. Restitution d’un hypothétique podium
    5. 4. Restitution de la partie supérieure de la façade Ouest (fig. 297-299)
    5. 5. La restitution du soubassement
    5. 6. Restitution des murs
    5. 7. Restitution des éléments décoratifs : les pilastres de module I et des façades
    5. 8. Restitution des colonnes de la façade Est (fig. 315-319).
    5. 9. Restitution de l’entablement Est (fig. 316 et 319)
    5. 10. Estimation du nombre et de la hauteur des assises
    5. 11. Autre décor extérieur
    5. 12. Restitution du décor intérieur du temple
    6. Tracés régulateurs
    6. 1. Rapport entre les longueurs des côtés d’un même élément architectural
    6. 2. Rapport entre la hauteur du chapiteau de pilastre et de l’entablement (fig. 332)
    6. 3. Rapport entre la hauteur du chapiteau et la largeur du pilastre (fig. 332)
    6. 4. Rapport entre la longueur et la largeur du temple
    6. 5. Tracé des élévations restituées
    7. Complément sur les auestions de métrologie, par Antoine Hermary
    Chapitre 3. Production et mise en oeuvre des blocs du temple, par Jean-Claude Bessac
    1. Un thème restreint, mais une problèmatique diversifiée
    2. Le matrériaux du tample d'Aphrodite
    2. 1. Un calcaire d’aspect parfois irrégulier, mais très solide
    2. 2. Une pierre nécessitant quelques masticages, mais pas de stucage
    2. 3. Un calcaire facile à tailler et résistant bien au temps
    3. L'outillage et le matériel de construction
    3. 1. Un outillage d’extraction et de débitage peu varié, mais bien adapté au calcaire local (fig. 342)
    3. 2. Un outillage de taille assez diversifié malgré quelques lacunes (fig. 346)
    3. 3. Les instruments de tracé et de contrôle (fig. 355)
    3. 4. L’outillage et le matériel de levage, de bardage et de mise en oeuvre (fig. 356)
    4. Le processus général de la production d'un bloc commun
    4. 1. Une production de blocs bien adaptée aux conditions géologiques locales
    4. 2. La taille à pied d’oeuvre des blocs ordinaires (fig. 361)
    4. 3. Les effets ornementaux de la taille finale
    5. La taille des éléments spéciaux
    5. 1. Les bases de colonnes et la partie cylindrique des chapiteaux : des éléments finis au tour
    5. 2. Les tambours de colonnes, seules composantes du temple achevées au ravalement
    5. 3. Le processus de taille de la partie supérieure des chapiteaux de colonnes
    6. Chapiteaux nabatéens et corinthiens : similitudes et différences
    6. 1. La grande diversité technique des chapiteaux nabatéens
    6. 2. La nature des parentés et des différences techniques entre « nabatéen » et « corinthien »
    7. Autres particularités techniques du temple d'Αphrodite
    7. 1. Les dispositifs d’anathyrose
    7. 2. Le creusement des trous de scellement des tenons en queue-d’aronde
    7. 3. La taille d’arase
    8. Conclusion
    Chapitre 4. Commentaires sur l’architecture du temple et le choix de chapiteaux « nabatéens », par Antoine Hermary
    1. La conception générale de l'édifice
    2. Les chapiteauc dits nabatéens
    3. Autres éléments architecturaux
    4. Des modèles architecturaux à l'origine des constructeurs
    Annexe 1 : La « chapelle » contiguë au temple, par Martin Schmid et Antoine Hermary
    1. Description architecturale et restitution , par Martin Schmid
    2. Commentaires, par Antoine Hermary
    Annexe 2 : Autres aménagements au Nord et à l’Est du temple, par Martin Schmid et Antoine Hermary
    Abréviations bibliographiques
    Table des figures
    Table des matières
    Plans




     
    DIFFUSION
    Pour toute information - Πληροφορίες
    École française d’Athènes - 6, rue Didotou - 10680 Athènes - marina.leclercq@efa.gr,
    tel. +30/2103679922,
    www.efa.gr
    Diffuseur(s)
    Peeters publishers - 61, Kolonel Begaultlaan - 3012 Wilsele - peeters@peeters-leuven.be,
    tel. +32-16-23 51 70,
    http://www.peeters-leuven.be/home.html

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Newsletter de l'EFA

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    BRAURON
    En 2000, K. Efstratiou a poursuivi ses recherches dans l'habitat préhistorique jadis fouillé par I. Papadimitriou (v. BCH 124 [2000] Chron., p. 777), remettant au jour le mur Nord de la maison HM (fig. 19, v....
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données