Catalogue des publications
  • MÉCÉNAT
  • Candidatures

  • Poisons sociaux
    Histoire des stupéfiants en Grèce (1875-1950)

    Konstantinos Gkotsinas
     
    50 €

    Collection et numéro : BEFAR 399
    Année : 2022
    Éditeur(s) : École française d’Athènes
    ISBN : 978-2-86958-575-1
    ISSN : 0257-4101
    Largeur : 21 cm
    Hauteur : 29.7 cm
    Nombre de pages : 383
    Distributeurs : Peeters
    Statut : en stock
    Langue : Français
    Supports : livre broché
    Lien onix
    Afficher la fiche de la bibliothèque
    voir le sommaire
    Les Poisons sociaux analysent pourquoi et comment, à la fin du XIXe et au début du XXe s., la consommation de substances toxiques s’est érigée en une question sociale qui a provoqué les plus vives inquiétudes auprès des contemporains. Tirant parti d’une grande variété de sources (textes législatifs, archives policières, documents diplomatiques, ouvrages criminologiques, médicaux et psychiatriques, articles de presse, écrits littéraires et autres créations artistiques, comme les chansons populaires appelées rébétika), cette étude apporte un éclairage nouveau sur un processus historique complexe : l’avènement de la « toxicomanie », où se rencontrent usages médicaux et récréatifs de substances psychoactives, politiques de prohibition de la production, du commerce et de la consommation des stupéfiants, ainsi que peurs plus larges et historiquement définies de la société grecque dans une période de transition. C’est le moment où la superficie et la population du pays doublent, où la question de la modernisation se pose avec insistance et où des évolutions telles l’arrivée en masse de nouvelles populations, la renégociation du rôle des femmes ou l’apparition de nouveaux courants idéologiques ébranlent l’ordre établi et les points de référence traditionnels. En examinant tous ces aspects de manière synthétique, le livre met en lumière la forme et l’ampleur de l’usage de drogues en Grèce, qu’il insère d’une part dans le cadre législatif, social et culturel de l’époque et d’autre part dans le contexte plus large de l’histoire des stupéfiants en Méditerranée orientale, en Europe et dans le monde. De la sorte, les Poisons sociaux constituent aussi bien une approche originale et insolite de l’histoire de la Grèce au début du XXe s., qu’une mise en perspective historique des interrogations actuelles et du débat public sur les politiques en matière de drogues.

    Kostis Gkotsinas est historien, membre scientifique de l’École française d’Athènes. Il a fait ses études à l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes et a obtenu son doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris). Il a également effectué un post-doctorat à l’université de Crète et a enseigné à l’université de Thessalie. Ses intérêts scientifiques et ses publications portent sur divers domaines de l’histoire sociale et culturelle : les substances psychoactives, la déviance, les loisirs, la sexualité et le genre, la santé ou encore la Première Guerre mondiale.


    Social poisons analyse why and how, at the end of the 19th and the beginning of the 20th centuries, the consumption of toxic substances became a social issue that stirred up great concern among contemporaries. By using a wide variety of sources (legislative texts, police archives, diplomatic documents, criminological, medical and psychiatric publications, press articles, literary works and other artistic creations, such as the popular rebetika songs), the book sheds a new light on the advent of “drug addiction”. This complex historical process had numerous features: it included the medical and recreational use of psychoactive substances, restrictive policies on the production, trade and consumption of narcotics, as well as broader and historically defined fears of Greek society, in a period that was in many respects transitional. Indeed, it was during this time that Greek territory and population more than doubled, when the question of modernisation was raised emphatically, and developments, such as the mass arrival of new populations, the redefinition of women’s role, and the emergence of new ideological currents, swayed traditional points of reference and the established order. The book addresses these aspects, and documents the form and extent of drug use in Greece by setting it in its legislative, social and cultural framework on the one hand, and in the broader context of the history of narcotics in Eastern Mediterranean, Europe and the world on the other. In doing so, Social Poisons offer both an original and unconventional viewpoint on the history of Greece at the early 20th century, and a historical background for contemporary discussions and public debate on drug policies.

    Kostis Gkotsinas is a historian and a fellow at the French School at Athens. He has studied at the National and Kapodistrian University of Athens and received his PhD at the École des hautes études en sciences sociales (Paris). He has also been a post-doctoral researcher at the University of Crete and taught at the University of Thessaly. His research interests and publications focus on various fields of social and cultural history: psychoactive substances, leisure, deviance, gender and sexuality, health, as well as World War I.


    Remerciements
    Abréviations
    Introduction
    Drogues et histoire
    Sources
    Terminologie
    Structure du livre
    Première partie - LA SCÈNE GRECQUE DES STUPÉFIANTS
    Chapitre 1. Les acteurs sur scène (1875-1920)
    Production et consommation en Grèce
    Chanvre indien
    Pavot
    Autres substances
    Le contexte international de la prohibition
    Prémices
    Premières conférences internationales
    La guerre et ses conséquences
    La question du chanvre indien en Grèce
    Mesures précoces
    Option fiscale
    Chapitre 2. La « toxicomanie » sur le devant de la scène (1920-1950)
    Évolutions législatives
    La reprise de la concertation internationale
    L’option de la prohibition en Grèce
    Un héritage encombrant
    Proscription des stupéfiants
    La marque de La Haye
    Mise en place du monopole étatique
    Le carcan se resserre
    L’ère des alcaloïdes
    Production
    Contrebande
    Consommation
    Chapitre 3 - Réponses officielles
    Répression
    Corps nouveaux, domaines inédits
    Modes d’opération
    Reproches
    Thérapie
    Dispositif thérapeutique
    Méthodes de désintoxication
    Prophylaxie
    Chapitre 4 - Expériences de l'usage
    Cadre de l’usage
    Géographies
    Lieux de r endez-vous
    Modes de consommation
    Deux pôles de consommation
    Héroïne et haschisch
    Décès dus aux stupéfiants
    Entre deux mondes
    Le point de vue des consommateurs
    Spectre de consommations
    Seconde partie - PEURS TOXIQUES
    Chapitre 5 - Enjeu politique
    Échos politiques
    Usages rhétoriques
    Mauvaises fréquentations
    Paradis bourgeois
    Poison idéologique
    Morale révolutionnaire
    Drogues des classes
    Anatomies sociales
    Le sens de la pr opagation
    Chapitre 6 - Menace nationale
    Drogues et forces armées
    Consommateurs en uniforme
    Déchéance de l’armée
    Pour une armée sans drogue
    Péril pour la race grecque
    Une nouvelle « maladie sociale »
    L'histoire des drogues en Grèce, 1875-1950 » [en grec]
    Discussion avec l'éditeur de la version grecque de l'ouvrage Panagiotis Soultanis.

    « En substance : Les drogues et la société grecque (1870-1950) » [en grec]
    Interview radiophonique avec l’historien V. Karamanolakis le 4 juillet 2021.
     

    « “Docteur, suis-je perverse ?” L’avènement et le rôle de la sexologie en Grèce (1930-1970) » [en grec]
    Colloque « Histoires sur la sexualité », École Française d’Athènes, Athènes, 27 septembre 2018.
     

    « La “mort blanche” : Flux et reflux de l’héroïne dans la société grecque dans le XXe siècle »
    Séminaire « Consommations et prohibitions de drogues : approches transversales », EHESS, Paris, 11 mai 2017.

    « Fumeurs de haschisch, “drogués” et contrebandiers au début du XXe siècle » [en grec]
    Interview radiophonique avec l’historien V. Karamanolakis le 3 avril 2016.
     

    « En substance : Les drogues et la société grecque (1870-1950) »
    Présentation du livre  avec Efi Avdela, Efi Gazi et Dimitri Trikas, Association des Archéologues Grec(que)s, Athènes, 22 septembre 2022.





     
    DIFFUSION
    Pour toute information - Πληροφορίες
    École française d’Athènes - 6, rue Didotou - 10680 Athènes - marina.leclercq@efa.gr,
    tel. +30/2103679922,
    www.efa.gr
    Diffuseur(s)
    Peeters publishers - 61, Kolonel Begaultlaan - 3012 Wilsele - peeters@peeters-leuven.be,
    tel. +32 16 24 40 00,
    http://www.peeters-leuven.be/home.html

    Lire en ligne

    La bibliothèque

    Exposition EFA 175

    LA CHRONIQUE DES FOUILLES

    Chania - Archaeological site of Falasarna
    Archaeological site of Falasarna. Elpida Chatzidaki (Ministry of Culture and Sports) and E. Papadopoulou...
    ....
    Consulter la Chronique des fouilles

    Bases de données