L’atelier méditerranéen
La raison du mouvement
Territoires et réseaux de migrants albanais en Grèce


par Pierre Sintès

La Grèce et l’Albanie sont deux États de taille modeste situés dans le Sud de la péninsule des Balkans. Dans le monde, il est peu d’endroits où des pays pourtant frontaliers associent la proximité géographique à des images et une réalité si différentes.
Pourtant, depuis le début des années 1990 et la chute du gouvernement autoritaire qui sévissait alors à Tirana, les deux pays sont liés par l’un des plus importants phénomènes migratoires du continent européen tant par sa puissance que par la rapidité de son réalisation.
Si cette migration massive naît indiscutablement de la conjonction entre la proximité et le contraste des richesses, ce travail propose aussi de lire certaines de ses formes à la lumière de l’épaisseur historique des relations entre les deux pays. Les histoires de vie des migrants et de ceux qu’ils rencontrent semblent affirmer en mineur l’existence de relations qui unissent citoyens grecs et albanais dans des mêmes réseaux bâtis sur des solidarités régionales, linguistiques ou religieuses.
Leur examen permet d’accéder, à travers l’observation des modalités mêmes de la migration, à des appartenances complexes où coexistent les identités « officielles », calquées sur les discours dominant des États-nations, et des reconnaissances discrètes sur lesquelles se fondent pourtant de véritables pratiques de solidarité.
À travers une telle approche, cet ouvrage porte une attention particulière à l’implication des mobilités sur l’idée qu’un groupe se fait de lui-même (ou des autres), qui peut paraître utile à l’heure où sont débattues les formes à donner aux politiques migratoires et à la liberté de circulation au sein de l’Europe unifiée.
 

L’atelier méditerranéen 
 
Format 16 x 24 cm, 442 p., 7 planches coul. in texte
© École française d'Athènes - ISBN 978-2-86958-223-1
© Éditions Karthala - ISBN 978-2-8111-0390-3       29 €

CONTACTS
 
École française d’Athènes
6, rue Didotou
106 80 Athènes
+ 30 210 36 79 922
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ouvert tous les jours de 8h à 15h
Aνοιχτό καθημερινά από τις 8.00 έως τις 15.00
Éditions Karthala, 22-24 bd. Arago – 75013 Paris www.karthala.com
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, 5, rue du Château de l’Horloge, BP 647 – 13094, Aix-en-Provence www.mmsh.univ-aix.fr

De Boccard Édition-Diffusion
11, rue de Médicis
F-75006 Paris
www.deboccard.com

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Délos - Salle hypostyle, GD 50 - 3331

Margelle et piédroit du puits.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

TANAGRA-5962
Dans la région de Tanagra antique, A. Charami (IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2007 une fouille et des travaux de restauration sur une tombe de type macédonienne, connue depuis 1895 et qui se trouve à l’intérieur de la zone de l’aéroport militaire. Les travaux ont révélé une tombe de type macédonien, à dromos en escalier à dix marches (long. 5 m ; larg. 0,70-1,10 m) et à chambre funéraire unique voûtée (fig. 1-2). Le monument est orienté Nord-Est/Sud-Ouest, avec l’entrée au Nord-Est. Il est construit en appareil régulier de blocs de poros ; le sol est en terre compacte et la chambre (11,45 m2) était fermée par une porte en marbre à double battants dont trois fragments avaient été transportés au Musée de Schimatari dès le XIXe s. À l’intérieur de la chamb
....
Consulter la Chronique des fouilles