Les chercheurs en résidence


2017

 Sandrine Huber 
Sandrine Huber (01/04/2017-30/06/2017) – chercheur en résidence
Sandrine Huber est Professeur d’Archéologie classique à l’Université de Lorraine (Nancy) et membre du Laboratoire Histoire et cultures de l’Antiquité et du Moyen Âge, au sein duquel elle coordonne les recherches relevant des cultes et espaces sacrés de l’Antiquité et du Moyen Âge.
Ses recherches sont principalement consacrées à l’archéologie des sanctuaires et des pratiques rituelles dans le monde méditerranéen.

Le projet :
Sacrifier dans le monde grec antique : Le projet porte majoritairement sur la publication des résultats du programme Sacrifices à Delphes, que Sandrine Huber a mené avec Anne Jacquemin et Didier Laroche durant le contrat quinquennal 2012-2016 de l’EFA. En arrière-fond, il s’agit aussi de préparer la publication du manuscrit inédit de son dossier d’habilitation à diriger des recherches : Les hécatombes dans les pratiques sacrificielles antiques. Sacrifices publics et marché de la viande dans les cités grecques.


Arnaud Zucker 
Arnaud Zucker (28/01/2017-27/03/2017) - chercheur en résidence
Arnaud Zucker est Professeur de littérature grecque à l’Université Côte d’Azur et directeur-adjoint du CEPAM (UMR 7264), actuellement en délégation d’un an au CNRS. Ses recherches portent principalement sur la zoologie ancienne, l’astronomie ancienne et la mythographie. Il coordonne le GDRI Zoomathia.
Page personnelle : http://physiologos.org/

Le projet :
Autour de l’édition de la Syllogè byzantine de Constantin VII Porphyrogénète (Xe s.). Le travail consistera à étudier différents aspects de cette encyclopédie zoologique (transmission du texte, auteur du manuscrit, histoire du manuscrit).  Il s’agira en particulier d’enquêter sur l’histoire et le destin (byzantins et modernes) du manuscriptus unicus de ce texte, dont une partie est conservée sur le mont Athos (Dionysiou 180), et une autre à la BN de Paris (Parisinus Gr. Suppl. 495), et sur le rôle du philologue, ambassadeur (et faussaire !) Minoïde Mynas (1798-1859) dans son histoire moderne.

2016

 
Michèle Brunet 
Michèle Brunet (01/09/2016 - 31/12/2016) - chercheur en résidence
Michèle Brunet, membre senior honoraire de l’Institut Universitaire de France, est Professeur de Littérature et Épigraphie grecques à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Laboratoire Histoire et Sources des Mondes Antiques, au sein duquel elle coordonne les recherches relevant des Humanités Numériques.
CV complet et bibliographie sur le site de l’UMR HISoMA

Le projet :
IG Louvre et E-STAMPAGES : publications en ligne d’une collection de monuments inscrits et d’un ensemble de ressources documentaires pour l’épigraphie grecque
Le travail portera conjointement sur la publication numérique de la collection des inscriptions  grecques du Musée du Louvre, bénéficiant d’un financement par l’ANR, en donnant la priorité aux inscriptions exposées dans les salles et sur la finalisation, en collaboration avec Adeline Levivier doctorante EFA/HISoMA, du programme E-STAMPAGES, qui associe une numérisation conservatoire à la publication en ligne de la collection d’estampages grecs de l’EFA et de la partie de la collection d’HiSoMA issue de la même histoire institutionnelle, notamment le fonds d'estampages dit «  Homolle », de première importance pour l’étude des comptes et inventaires déliens.


Christophe Corbier
Christophe Corbier (01/09/2016 - 31/12/2016) - chercheur accueilli dans le cadre du dispositif SMI EFA/CNRS
Christophe Corbier est chargé de recherche au CNRS – CRAL – EHESS UMR 8566. Ses recherches sont principalement consacrées à l’histoire de la musique grecque dans une perspective transdisciplinaire. Elles portent sur la réception de la musique à l’époque moderne (XVIIIe-XXe siècles), tant dans la théorie, l’esthétique, la philosophie, que dans les arts de la représentation. Une autre part de son activité est consacrée à l’édition (édition et traduction des Recherches rythmiques de Nietzsche et du Mémoire de DES de Roland Barthes).

Le projet :
Le projet concerne l’histoire de la musique grecque à l’époque moderne au sens large : il s’agit d’étudier à la fois la réception de la musique grecque antique en Grèce et en Europe, d’analyser les relations entre le concept d’hellénisme et la musique, et d’étudier la vie musicale en Grèce au XXe siècle, en particulier depuis les cinquante dernières années.


Mathieu Jestin
Mathieu Jestin (01/11/2016 - 31/12/2016) - chercheur en résidence
Mathieu Jestin est post-doctorant de l’axe « Guerres et traces de guerre » du LabEx EHNE, docteur en histoire des relations internationales depuis 2014 (UMR-8138-SIRICE). Ses recherches portent sur les relations franco-ottomanes à l’échelle balkanique à travers le prisme de la diplomatie consulaire.

Le projet :
Le projet de recherche à l'EFA consistera à relancer le programme de base de données et de cartographie des postes diplomatiques et consulaires et de leur personnel, français notamment, dans les Balkans depuis l’époque moderne.

 

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DÉMÉTRIAS. - Aïvaliotika-5918
Dans le quartier Aïvaliotika, au Nord de Démétrias, P. Triantaphyllopoulou (XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2007 une fouille de sauvetage sur le terrain « Prooptiki Kataskevastiki AE O. Georgoudi » et a mis au jour les vestiges d’un quartier de Démétrias de l’époque romaine, composé de bains, d’ateliers et de maisons (fig. 1-2). Dans la partie Sud-Ouest du terrain, on a dégagé un grand bâtiment composé de trois pièces : la pièce Sud s’ouvre sur une cour dont le sol est recouvert de dalles de terre cuite, au Nord de cette pièce, les deux autres pièces communiquent entre elles. Au Sud de l’une des pièces Nord, on a dégagé une canalisation qui aboutit à une petite citerne circulaire, tandis qu’au Nord-Est de l’autre pièce, on a mis au jour la margelle d’u
....
Consulter la Chronique des fouilles