Les Directions des études

Les deux directions des études de l'EFA coordonnent un dispositif de recherche, de formation à la recherche, de diffusion et de partenariat scientifique international, poursuivant une tradition d'érudition, de constitution de savoir et de construction d'objets scientifiques à partir de travaux de terrain menés en Grèce et dans le monde hellénique ancien et moderne.
 
La direction des études antiques et byzantines est occupée par Amélie Perrier, maître de conférences en histoire grecque à l’Université d’Orléans et membre de l’Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (UMR 5060). Ses travaux portent principalement sur l'architecture et l’archéologie du site de Delphes et sur l’histoire des représentations dans l’Antiquité.
Dans le domaine de l’histoire des représentations et de l’histoire politique, A. Perrier a notamment travaillé sur les Étoliens dans l’Antiquité. Spécialiste de Delphes, Amélie Perrier a mené l’étude architecturale du grand portique Ouest dans le sanctuaire d’Apollon. Elle travaille actuellement sur plusieurs projets : l’eau à Delphes ; l’hippodrome de Delphes ; l’image et le culte d’Artémis à Delphes ; la pierre à Delphes et à Délos, en collaboration avec J.-Ch. Moretti. Elle coordonne le WebSIG de Delphes.
 
La direction des études modernes et contemporaines est occupée par Tassos Anastassiadis, asst. professor au Département d’Histoire de l’Université McGill à Montréal et titulaire de la chaire Phrixos Papachristidis en études grecques et grécocanadiennes. Ses travaux portent sur le rapport entre mobilités individuelles et immobilisme institutionnel en Grèce et en Méditerranée orientale durant le long XIXe s. 
Tassos Anastassiadis est historien des interactions et transactions euro-méditerranéennes, étudiant l’émergence des modernités différentiées entre le XVIIIe s et le milieu du XXe s. La Grèce et le monde hellenophone de la Méditerranée orientale dans leurs rapports synchroniques avec leurs contextes ottomans, balkaniques et méditerranéens, mais aussi à travers leur place diachronique dans l’imaginaire européen, constituent le point d’entrée géographique de cette approche. Les acteurs religieux et éducatifs, tout autant que les archéologues sur les pas du Grand Tour ou les technocrates en mission en Grèce, en constituent les sujets mobiles privilégiés. Les institutions, étatiques comme religieuses, demeurent les structures lourdes dont il essaie de saisir l’immobilisme conscient ou inconscient, réel ou en trompe-l’oeil. Ayant étudié aux Etats-Unis (B.A., M.A.) puis en France (Doctorat et agrégation d’histoire), ayant fait de la recherche en Grèce (ancien membre de l’EFA) et ayant enseigné en France et désormais au Canada (McGill University), il est sensible aux questions de mobilité et de nomadisme à la fois comme sujet de recherche et comme effet induit aux systèmes universitaires par la globalisation du sytème éducatif.
A l’EFA, il pilote plus précisément le programme de recherche sur l’histoire civile et globale de l’Armée d’orient.

 

La recherche

Les Directions des Études coordonnent la mise en œuvre des programmes scientifiques de l’EFA, qui prennent place en Grèce, le plus souvent en partenariat avec d’autres établissements de recherche et d’enseignement. Elles œuvrent pour l’ouverture du réseau scientifique de l'École vers des partenariats européens et internationaux, en promouvant des programmes collaboratifs et des échanges pérennes.  Les principaux partenaires sont les Universités et Unités de Recherche françaises, les Universités et centres de recherche grecs et européens ainsi que les autorités archéologiques nationales et régionales de la Grèce (voir programmes, manifestations, rapport).
Les directions des études assurent chaque année le suivi scientifique, administratif, budgétaire et logistique d’une centaine de missions de fouille ou d’étude bénéficiant d’un financement direct de l’EFA, en Grèce, en Albanie et à Chypre. Les directeurs des études veillent à ce que chacune s’insère dans l’un des axes scientifiques du programme quinquennal de l’établissement, ou dans l’une des priorités affichées.

 

Les manifestations scientifiques

En collaboration avec les institutions partenaires, les directeurs des études animent des séminaires de recherche mensuels :
les Rencontres épigraphiques, en partenariat avec le Musée épigraphique d’Athènes, la Société épigraphique d’Athènes et l’École britannique d’Athènes.
les Rencontres numismatiques, en partenariat avec l’Université d’Athènes,  l’École belge d’Athènes et le Deutsches Archäologisches Institut.
le séminaire Histoire économique, en partenariat avec l'université d'Athènes et l'université Panteion.
le séminaire doctoral "Sociétés urbaines méditerranéennes" à Paris (INALCO/EHESS).
l’Atelier des jeunes chercheurs de l'EFA.
 
Les directions des études contribuent également à bâtir le programme des conférences mensuelles de l'EFA, et encadrent l’organisation de plusieurs colloques et journées d'étude chaque année.
 

La formation à la recherche

Les directeurs des études assurent  l’accueil des membres, des boursiers et des doctorants et leur insertion dans le dispositif de la recherche.
Ils supervisent l’ensemble des dispositifs de formation assurés par l’EFA : bourses, stages professionnels et stages de fouille. Ils siègent au concours de recrutement des membres scientifiques de l’EFA et encadrent ensuite les travaux des membres de chacune des sections (section antique et byzantine,  section moderne et contemporaine), en proposant une assistance au montage des opérations de terrain et des colloques.  Les membres et boursiers sont incités à présenter leurs travaux scientifiques dans le cadre des Ateliers des jeunes chercheurs de l’EFA, ou d’autres manifestations scientifiques. Les directeurs des études relisent tous les travaux que les membres leur soumettent (manuscrits en vue de leur publication, projets de recherche, dossiers de candidature).
Par ailleurs, ils organisent, co-organisent ou coordonnent les séminaires de formation doctorale qui ont lieu chaque année à Athènes ou dans les maisons de fouille de l'EFA.
 

Activités éditoriales

Les directeurs des études appartiennent de droit au comité des éditions de l’École française d’Athènes. Le directeur des études de la section antique et byzantine est aussi membre du comité de lecture du Bulletin de Correspondance hellénique. Il rédige les expertises scientifiques internes d’une partie des articles du BCH, dans ses domaines de compétence, et rend des avis ponctuels sur certaines monographies.
Par ailleurs, la supervision de la partie française de la Chronique des fouilles en ligne/ Archaeology on line relève du directeur des études antiques et byzantines. Il assure le suivi éditorial des quelque 800 notices rédigées chaque année au sein de l’EFA et participe aux réunions de concertation avec l’équipe de direction de la British School of Archaeology, partenaire du projet.

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Sanctuaire d'Apollon - C304

SUJET : DECOUVERTE D' ANTINOUS
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

KARLA. - Collecteur 6, Tsiggenina-5955
Dans la région du Lac de Karla, V. Adrymi-Sismani (Institut archéologique d’études thessaliennes) a poursuivi les travaux au lieu-dit Tsiggenina, en vue de la mise en place du Collecteur 6. La fouille s’est notamment poursuivie sur les bâtiments Γ et Θ. Le dégagement du bâtiment Γ a montré qu’il s’agissait d’un bâtiment allongé (dim. 10 x 3,50 m), orienté Est-Ouest. Ses murs sont renforcés à l’extérieur par des contreforts. Le mobilier qui a été trouvé à l’intérieur suggère qu’il ait été utilisé comme entrepôt. Le bâtiment Θ se trouve au Nord du bâtiment Z dont l’exploration s’est achevée (fig. 1). À l’intérieur du bâtiment Θ on a dégagé une structure en pierres définie par 4 murs parallèles qui forment trois couloirs étroits. Il s’agit d’un bâtiment allongé, orienté Est-Ouest, qui se t
....
Consulter la Chronique des fouilles