L'Anavlochos



Le massif de l’Anavlochos se trouve en Crète, dans la région du Mirambello, zone charnière entre la Crète centrale et la Crète orientale. Il consiste en une longue arête Nord-Ouest/Sud-Est de calcaire dolomitique qui surplombe le village de Vrachasi, établi sur sa pente Sud. Le caractère naturellement défensif du site comme sa position stratégique ont souvent été notés : il domine au Nord la cité de Milatos et sa plaine côtière ; il contrôle au Sud la gorge du Sélinari, qui descend vers le port de Sissi, où un important habitat MR IIIA-B est en cours de fouille depuis 2007, sous l’égide de l’École belge d’Athènes (direction J. Driessen) ; il est voisin du centre urbain de la cité de Dréros, installé à l’Est, où le Service archéologique grec et l’EfA (direction V. Zographaki et A. Farnoux) conduisent de nouvelles recherches depuis 2008.


 


L’Anavlochos et le Mirambello


 
© EfA / F. Gaignerot-Driessen

 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Malia - QUARTIER MU - 43324

SUJET : TASSE EN RELIEF MATERIAU : ARGILE DECOR : MOTIF VEGETAL MOTIF ANIMALIER TECHNIQUE : RELIEF
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DÉLOS. - Hippodrome-6201
À Délos, A. Chabrol (EfA), J.-C. Moretti (CNRS, IRAA, Université Lyon 2) et L. Fadin (EfA) ont mené en 2016 une mission géomorphologique dans le secteur entre les Palestres et le sanctuaire Anios, afin de caractériser la piste de l’ancien hippodrome de Délos. Huit carottages, alignés selon cinq transects principaux, ont été effectués afin de compléter l’étude de l’hippodrome, qui s’était concentrée en 2015 sur l’étude architecturale du long mur de soutènement formé de grands blocs de granit qui limite la piste sur son flanc Ouest. Les huit forages se situent tous à l’Est du mur de soutènement Ouest, entre le mur et l’Archégésion (fig. 1). Le contexte lithologique local est constitué du classique binôme socle cristallin/poros d’origine sédimentaire. La zone d’étude, relativement plane, n’es
....
Consulter la Chronique des fouilles