Occupation antique
La première occupation résidentielle et funéraire de l’Anavlochos remonte à la fin du Minoen Récent IIIB (Tableau 1) et fait suite à l’abandon du site minoen de Sissi (figs 1-2). La désertion de l’habitat et de la nécropole de l’Anavlochos au début du VIIe s. avt n. è. coïncide quant à elle avec l’émergence des cités voisines de Milatos et de Dréros. Les espaces cultuels du massif continuent toutefois d’être fréquentés jusqu’à l’époque classique.


 
Périodes
Datations absolues (avt n. è.)
 
ÂGE DU BRONZE RECENT
Minoen Récent IIIA
Minoen Récent IIIB
Minoen Récent IIIC
Subminoen
1390-1330
1330-1200
1200-1100
1100-970
 
PREMIER ÂGE DU FER
Protogéométrique
Géométrique Ancien
Géométrique Moyen
Géométrique Récent
Proto-archaïque
970-810
810-790
790-745
745-700
700-630
ÂGE DU FER Archaïque
Classique
630-480
480-323
 
Tableau 1 : Repères chronologiques




© EFA / F. Gaignerot-Driessen
 

 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Delphes - Sanctuaire d’Apollon - 54194

SANCTUAIRE D’APOLLON VERS LA FIN DU IIE SIECLE AP. J.-C.
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

SINDOS-6441
À Sindos, A. Keramaris (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2010 une fouille de sauvetage sur le terrain Frigo Stahl, sur une superficie de 2050 m2, et a mis au jour les vestiges de deux maisons de la seconde moitié du IVe et du début du IIIe s. av. J.-C. (fig. 1) Au centre de la zone fouillée, on a dégagé une maison (dim. 26,30 x 22,30 m) constituée de 20 pièces organisées autour d’une cour péristyle (dim. 12,70 x 12,50 m). Les murs sont conservés en fondations, construites en moellons. Deux entrées ont été identifiées, une entrée centrale dans l’aile Nord-Est, et une entrée secondaire au Sud-Ouest. Une canalisation traverse la cour et aboutit à un puit maçonné. L’absence d’objets ne permet pas d’identifier la fonction des pièces. Dans la partie orientale
....
Consulter la Chronique des fouilles