Historique des recherches

Une première fouille est entreprise en 1915 par l’archéologue grec J. Hatzidakis, qui reconnaît dans les ruines un palais minoen semblable à celui de Cnossos.

Il invita l’Ecole française d’Athènes à poursuivre les recherches : elles furent entreprises à partir de 1922, sous la direction de J. Charbonneaux puis de F. Chapouthier, qui termine le dégagement complet de l’édifice en 1930.
Des investigations et des sondages complémentaires y seront menés jusqu’en 1992.

Depuis 1930, les nécropoles et les quartiers d’habitation de la ville (désignés par les lettres de l’alphabet grec) sont explorés par des membres français ou étrangers de l’EfA.

Une prospection systématique de la plaine entourant la ville a été entreprise en 1989.

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Philippes - ACROPOLE - 44848

SANCTUAIRE RUPESTRE
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

TRIKALA. - Varoussi-6396
À Trikala, à l’angle des rues Ag. Anargyron et Ag. Episkepseos, D. Athanassiou (XXXIVe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2010 une fouille de sauvetage sur le terrain Mati et a mis au jour les vestiges d’un édifice de l’époque romaine tardive (fig. 1). On a dégagé, dans l’angle Sud-Est du terrain, une pièce allongée (dim. 6,78 x 2,93 m). Au milieu du côté Nord, se trouvait une porte large de 1,65 m, encadrée par des jambages en blocs taillés utilisés en remploi. Le côté Sud dispose de trois arcs, d’une hauteur de 1,10 m, mais de largeur variées : l’arc oriental a une largeur de 0,98 m, l’arc médian de 1 m et l’arc occidental de 0,73 m. Le sol de la pièce, en mortier de chaux, n’est préservé que partiellement, le long des murs. L’édifice semble s’étendre vers l’E
....
Consulter la Chronique des fouilles