Situation géographique

Le site minoen de Malia se trouve dans une plaine côtière du Nord de la Crète, à 30 km à l’Est d’Héraklion, au pied de la chaîne du Séléna.

Autour d’un palais de l’Âge du Bronze, localisé sur une petite éminence, s’est développée une ville limitée au Nord-Ouest par les falaises littorales, à l’Est par des affleurements calcaire, et au Sud-Ouest par la plage actuelle.
La ville devait ainsi certainement comporter un port, mais aucun aménagement portuaire n’a jusqu’ici été repéré sur la côte.

Malia représente l’un des quatre grands palais minoens mis au jour en Crète (avec les édifices de Cnossos, Phaistos et Zakros), mais aussi la ville palatiale actuellement la mieux connue, dont plusieurs quartiers d’habitation, certaines voies et des nécropoles ont été explorés.

Les tronçons d’un mur épais, interprété comme un mur d’enceinte, ont été fouillés en plusieurs endroits autour de la ville.

En revanche, on ignore son nom antique, Malia étant celui du village moderne.

© EfA / Maia Pomadère et Julien Zurbach

ARCHIMAGE : les dernières images

Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DAVLIA. - Latouphi-5966
Près de Davlia, dans le cadre de travaux d’installation d’un conduit de gaz naturel entre Mavroneri et Antikyra, K. Kalliga (IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené une fouille de sauvetage au lieu-dit Latouphi et a mis au jour une partie d’un habitat de l’Helladique Ancien (HA II). On a dégagé des vestiges de bâtiments à abside et d’espaces de stockage orthogonaux (fig. 1). Les murs de ces constructions avaient des fondations et des socles en pierre et des élévations en brique. On a recueilli de grandes quantités de mobilier, principalement dans les deux pièces de stockage orthogonales : de la céramique de consommation, de préparation et de conservation des aliments et plus de dix pithoi. Ces bâtiments ont été détruits à la suite d’un incendie, comme l’indiquent le
....
Consulter la Chronique des fouilles