Photothèque / Planothèque

Les collections de documents photographiques et graphiques, constituées à partir de 1960, couvrent toutes les activités scientifiques conduites par l'EFA en Grèce, à Chypre et en Turquie, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours. Ces deux collections originales concernent, en particulier, les fouilles archéologiques menées à Delphes, Délos, Thasos, Philippes, Dikili Tash, Argos, Malia et Amathonte de Chypre ; le Néolithique, l'âge du Bronze, les époques classique et byzantine y sont les périodes le mieux représentées. Elles s'accroîssent constamment avec de nouvelles images sur différents supports dans un but scientifique et documentaire.
 
  • La photothèque conserve aujourd'hui plus de 635 000 clichés anciens et contemporains, sous forme de négatifs noir et blanc et couleur, de 14 000 plaques de verre et de diapositives, auxquels viennent désormais s'ajouter des fichiers numériques.
 
  • La planothèque possède près de 52 000 plans et dessins concernant l'architecture, la topographie, la cartographie et des objets.

Les instruments de recherche sont consultables soit sur place (fichier-carton, intégralité de la base « ArchImage »), soit sur le site Internet de l’EFA, dans « ArchImage », pour les documents mis en ligne.

Depuis décembre 2011, la photothèque-planothèque procède à la mise en ligne progressive, dans « ArchImage », des photographies et des plans et dessins qu’elle conserve.


 

ARCHIMAGE : les dernières images

IMAGE
Thasos - Acropole ; Athénaion (sanctuaire d'Athéna), GTh 65 - L10036-005A

Sujet : rempart mur trace rocher Matériau : marbre
Archimage est destiné à la mise en ligne progressive des documents graphiques et photographiques, conservés au service des Archives de l'EfA.

LA CHRONIQUE DES FOUILLES

DÉLOS. - Mur de Triarius-6198
À Délos, St. Maillot (Université de Clermont II) a poursuivi en 2016 ses travaux de terrain sur le la fortification romaine de Délos, dite Mur de Triarius. L’objectif de la campagne de fouilles en 2016 était de préciser la technique de construction par la réouverture des sondages ouverts en 2014 et de confirmer ou infirmer différentes hypothèses de tracé de la fortification. Les recherches se sont concentrées sur deux secteurs dans lesquels six sondages ont été ouverts : les sondages S1 – S4 au sommet de la colline du théâtre (fig. 1 et 3), qui présente une courtine de 43 m et une construction soignée, équipée d’un bastion à chaque extrémité, et les sondages S5 et S6 à la maison B, au Nord de la Maison de Kerdon (fig. 2). L’identification d’une nouvelle section du rempart de 60 m de long
....
Consulter la Chronique des fouilles